Fermer
Histoire 25 février 2021, 15:10

Nabil Dirar, de la Ligue 2 à la Ligue des Champions

Nabil Dirar, de la Ligue 2 à la Ligue des Champions
L’AS Monaco souhaite un excellent anniversaire à son ancien milieu de terrain, qui a porté les couleurs rouge et blanche durant cinq ans en Principauté, et qui fête aujourd’hui ses 35 ans.

Il a tout connu avec l’AS Monaco. Né le même jour qu’un certain Krépin Diatta, Nabil Dirar fait les beaux jours du club de la Principauté durant ses cinq années passées au pied du Rocher. Sous le maillot Rouge et Blanc frappé de la Diagonale, l’international marocain (48 sélections, 3 buts) totalise 167 apparitions (12 buts, 33 passes décisives). Mais il va surtout passer par toutes les émotions avec le club, notamment lors de la saison 2016-2017, un grand millésime.

Acteur majeur du nouveau projet monégasque

Révélé sur les pelouses de son pays natal, Nabil Dirar traverse la frontière belge pour se rendre jusqu’en Principauté fin janvier 2012. Il est l’un des hommes forts du nouveau projet monégasque, sous l’impulsion de Dmitry Rybolovlev, nouveau propriétaire du Club à cette époque. Après une saison et demi en Ligue 2, l’ailier polyvalent est sacré champion de deuxième division avec ses partenaires.

Un titre synonyme de remontée en Ligue 1, deux ans après le cauchemar de la descente. Une fête gâchée par le dernier match de la saison à Tours, où il se blesse grièvement au genou et est éloigné des terrains pour cinq mois.

Le brassard en guise de reconnaissance

Après une premier exercice réussi dans l’élite sous les ordres de Claudio Ranieri, avec une deuxième place en championnat et un record de points pour un dauphin, la saison 2014-2015 va être celle de la consécration pour le milieu de terrain marocain. Il prend part à 41 matchs dont neuf en Ligue des Champions. Élément important du vestiaire, il est récompensé le 25 février 2015 en huitième de finale de la Coupe aux grandes oreilles.

Il porte ainsi le brassard de capitaine pour la première fois à l’Emirates Stadium, lors de la rencontre aller face à Arsenal. Les joueurs de la Principauté s’imposent (1-3) chez les Gunners et parviennent à se qualifier au match retour au Stade Louis-II. Le hasard fait bien les choses, puisque cette rencontre s’est également disputée il y a six ans jour pour jour.

La dernière saison, celle de l’apogée

Avec Andrea Raggi, Danijel Subasič et Valère Germain, tous les quatre présents dans le groupe de la remontée, ils deviennent le symbole du renouveau Rouge et Blanc. Passés par la Ligue 2 mais aussi acteurs de l’épopée formidable en 2016-2017, ils auront quasiment tout connu durant leur passage sur le Rocher. Pour sa dernière saison en Principauté, Nabil Dirar devient ainsi champion de France, pour la 8e fois dans l’histoire du club. Mais il atteint également le dernier carré de la C1.

Éliminés seulement en demi-finale de la Ligue des Champions par la Juventus Turin cette saison-là, les Monégasques avaient réussi à se défaire de Manchester City et Dortmund notamment. Une fin d’aventure monégasque en apothéose donc, pour le milieu marocain. Il sera d’ailleurs élu joueur de l’année par les supporters Monégasques.

Actuellement joueur de Fenerbahçe en Turquie, l’ensemble du Club lui souhaite un joyeux anniversaire, lui qui fête aujourd’hui ses 35 ans.

1 / 11

 

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.