Fermer
Ligue 1 Uber Eats 30 avril 2021, 15:50

Niko Kovac : "Tout ce qui arrive désormais, c'est du bonus pour nous"

Niko Kovac : "Tout ce qui arrive désormais, c'est du bonus pour nous"
A 48 heures du choc face à l’Olympique Lyonnais (dimanche, 21h), le coach monégasque a évoqué en conférence de presse la première des quatre finales pour les Rouge et Blanc dans la course à l’Europe.

Une victoire pour se rapprocher un peu plus de la Ligue des Champions. Ce dimanche, l’AS Monaco reçoit Lyon au Stade Louis-II (coup d’envoi 21h), pour le choc de la 35e journée de Ligue 1. Un match de gala qui s’annonce crucial dans la course à l’Europe pour les deux équipes. Et surtout la première des quatre finales pour les hommes de Niko Kovac, qui vont entamer une dernière ligne droite effrénée en ce mois de mai entre le championnat et la Coupe de France. C’est donc pour évoquer les enjeux importants de cette fin de saison, que le coach monégasque s’est présenté devant les médias. Extraits.

Bonjour Niko. Comment gérez-vous le quotidien avec le nombre de cas de Covid-19 dans l’effectif ?

Avant tout, ce sont des choses qui arrivent. Malheureusement nous ne pouvons pas avoir de prise là-dessus, nous ne pouvons pas tout contrôler. Je ne veux pas trouver des excuses. Nous avons une équipe à disposition, qui est capable de disputer ce match important contre Lyon et de lutter. Tous les joueurs qui sont disponibles feront de leur mieux, et pour les autres, nous les attendons le plus tôt possible.

N’est-ce pas le pire moment de la saison pour perdre des éléments ?

C’est ce que j’ai déjà dit. Le football est un sport de contact, et nous ne pouvons pas tout contrôler. Jusqu’à maintenant nous n’avions pas de trop de blessures, ni de cas de Covid. Je crois en mes joueurs en tout cas, en ceux qui sont aptes à jouer. C’est un gros rival qui se présente face à nous. J’ai confiance en l’équipe qui va commencer ce match et en nos finisseurs. Je n’ai pas envie de me plaindre de cette situation.

La Covid-19 peut-elle avoir un impact sur votre fin de saison ?

Cela peut avoir un impact sur la fin de saison. Mais c’est une opportunité en tant qu’équipe, alors que des joueurs manquent à l’appel, de prouver que nous sommes une équipe forte et unie. Le feeling, l’atmosphère et l’état d’esprit à l’entraînement sont excellents. Donc je n’ai pas d’inquiétude sur le visage que nous allons montrer en match dimanche. Pourquoi ne serions-nous pas capables de vaincre Lyon dans cette situation ? Je ne vois aucun argument.

Je ne sais pas si le match de Coupe de France aura un impact. C’était un match de Coupe avec de l’engagement, là ce sera différent. Encore une fois, le football est un sport de contact. L’arbitre qui officiera est un des meilleurs d’Europe, donc je ne suis pas inquiet là-dessus.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Y aura-t-il de la tension selon vous, après le match de Coupe ?

Je ne sais pas si le match de Coupe de France aura un impact. C’était un match de Coupe avec de l’engagement, là ce sera différent. Encore une fois, le football est un sport de contact. L’arbitre qui officiera est un des meilleurs d’Europe, donc je ne suis pas inquiet là-dessus.

Aurez-vous tout de même un avantage psychologique sur Lyon avec le résultat en Coupe ?

Lyon est un grand club, ils sont très ambitieux. La saison dernière, ils ont disputé une demi-finale de Ligue des Champions. Ils veulent de nouveau jouer cette compétition. Évidemment que si nous gagnons, leurs espoirs de C1 s’envoleront. Mais cette victoire est encore loin. Et on n’atteindra pas ce résultat en parlant, mais seulement en travaillant.

S’il y a match nul à la 90e minute, allez-vous demander à vos joueurs de pousser ou de conserver le point ?

Cela dépend du scénario du match. Si nous pressons et que nous poussons pour aller gagner le match, je dirai à mes joueurs de continuer. Si c’est différent, nous verrons. Nous voulons surtout profiter de ce match, prendre du plaisir, c’est le discours que j’ai avec mes joueurs. Tout ce qui arrive désormais est du bonus pour nous. Bien évidemment que nous espérons gagner ce match, comme nous voulons gagner tous les matchs. Nous sommes aussi conscients que nous allons affronter une très bonne équipe et un très bon coach.

Nous devons regarder tout ce qui est possible de faire. Actuellement nous manquons de cinq joueurs offensifs. Donc nous devons trouver d’autres solutions. Ça occupe mon esprit, nous en parlons avec le staff et nous trouverons la meilleure solution, le meilleur compromis.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Existe-t-il une rivalité particulière avec Lyon, comme on a pu le voir en Coupe ?

Non, j’étais plutôt calme pendant le match. Comme je l’ai déjà dit, à Lyon c’était un match de Coupe, un match qu’il faut absolument gagner pour se qualifier. Je ne veux absolument pas rajouter de la tension autour de ce match. Encore une fois nous avons un très bon arbitre, donc je ne me fais pas du tout de souci.

Vous ne parlez jamais de l’arbitrage. Pourquoi en faire mention avant ce match ?

Je ne parle jamais des arbitres, car je sais qu’ils essayent toujours de donner le meilleur d’eux-mêmes, de prendre les meilleures décisions. Je ne juge jamais et je ne me plains jamais après les matchs auprès d’eux sur d’éventuelles situations litigieuses, des penalties… Je n’ai pas à parler de lui dans un sens ou dans un autre. Vous ne m’entendrez jamais me plaindre de l’arbitrage.

Avec les absences, vous avez peu de solutions offensives. Comment gérez-vous cela ?

Nous devons regarder tout ce qui est possible de faire. Actuellement nous manquons de cinq joueurs offensifs. Donc nous devons trouver d’autres solutions. Ça occupe mon esprit, nous en parlons avec le staff et nous trouverons la meilleure solution, le meilleur compromis. D’une part pour le coup d’envoi, mais éventuellement aussi pour faire des modifications pendant le match. J’espère que nous trouverons le meilleur équilibre.

Je pense qu’on peut s’attendre à des surprises des deux côtés. On prépare bien le match, comme eux le font, je pense que nous nous sommes beaucoup regardés mutuellement. Maintenant il faut rentrer dans l’arène et voir qui peut gagner.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Valentin Decarpentrie de la N2 était à l’entraînement ce matin. Était-il juste là pour faire le nombre ?

J’aime quand les jeunes joueurs viennent jouer plus haut pour montrer leurs qualités. Nous avons des joueurs en moins actuellement et c’est aussi l’opportunité de densifier l’effectif à l’entraînement. Je suis ouvert et j’aime bien voir des joueurs saisir l’opportunité de se montrer.

Une victoire pourrait vous assurer quasiment la 3e place…

Oui bien sûr. Nous voulons nous battre pour la troisième place, qui est notre nouvel objectif. Nous avons déjà pris une belle option, le podium est en tout cas notre but. Je ne veux pas dire à mes joueurs d’arrêter de pousser parce que nous avons atteint notre objectif initial qui était la quatrième place. Si on peut l’atteindre tant mieux, s’il faut attendre la saison prochaine, nous patienterons. En tout cas, en tant que compétiteur, vous voulez toujours plus.

Comment avez-vous préparé ce match ?

Tout d’abord je ne sais pas comment Lyon va jouer, avec 4 ou 5 joueurs en défense. Donc on peut préparer beaucoup de choses, mais il faudra s’adapter. Je pense qu’on peut s’attendre à des surprises des deux côtés. On prépare bien le match, comme eux le font, je pense que nous nous sommes beaucoup regardés mutuellement. Maintenant il faut rentrer dans l’arène et voir qui peut gagner.

Comme vous le savez nous avons tout un protocole à respecter pour le retour de nos joueurs. Peut-être que nous aurons deux ou trois revenants à disposition. Et pour répondre à votre quaestion, Cesc Fàbregas est lui très feet, et je peux vous dire qu’il a envie de jouer ce match (clin d’oeil).
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Êtes-vous favorable à une Ligue 1 à 18 clubs, comme on peut l’entendre actuellement ?

Mon opinion, comme je l’ai déjà dit en début de saison, c’est que j’aime bien la Ligue 1 à 20 clubs. Il n’y a pas de raison de changer selon moi, car il y a de la place pour tout le monde. Tout le monde mérite de se battre en Ligue 1. Si vous réduisez le nombre d’équipes, vous perdez l’esprit de solidarité entre les clubs. Surtout dans cette période qui est difficile, il est important de faire le nombre.

Pouvez-vous faire le point sur les joueurs qui étaient indisponibles et qui vont retrouver le groupe ?

Aleksandr Golovin et Gelson Martins ne seront pas disponibles, Sofiane Diop et Stevan Jovetic non plus. Les quatre autres qui étaient concernés par le Covid pourraient éventuellement être disponibles. Mais comme vous le savez nous avons tout un protocole à respecter pour le retour de nos joueurs. Peut-être que nous en aurons deux ou trois à disposition. Cesc Fàbregas est lui très feet, et je peux vous dire qu’il a envie de jouer ce match (clin d’oeil).

Justement, allez-vous faire comme pour Wissam Ben Yedder en le faisant rentrer en cours de match ?

En tant qu’entraineur, vous essayez de trouver la meilleure solution pour démarrer. Pour le moment, comme je l’ai dit, nous essayons de trouver la meilleure solution, la meilleure formule, pour le onze de départ, ainsi que les changements que nous pourrons effectuer en cours de match. Nous avons encore deux jours pour penser à ça. Ma réflexion va avancer lors des deux prochaines nuits (sourire).

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.