Fermer
UEFA Champions League 25 août 2021, 13:00

Ce qu'il faut savoir sur le Shakhtar Donetsk, avec @footballskiFR

Ce qu'il faut savoir sur le Shakhtar Donetsk, avec @footballskiFR
Ce mercredi, l'AS Monaco se déplace en Ukraine pour affronter Shakhtar Donetsk en barrage retour de la Ligue des champions (21h). Présentation de l'équipe ukrainienne avec @footballskiFR, site spécialisé dans le football des pays d'Europe de l'Est.

« Un adversaire redoutable ». Voilà comment Niko Kovac avait qualifié, avant le match aller remporté par les Ukrainiens (1-0), le Shakhtar Donetsk, qui sera opposé à l’AS Monaco ce mercredi (21h) en barrage retour de la Ligue des champions. Vainqueur de la Coupe de l’UEFA 2009, treize fois sacré en championnat et en coupe nationale, le club fondé en 1936, qui a battu deux fois le Real Madrid la saison dernière en C1, se présente sur la route des Monégasques pour accéder à la phase de poules. Focus sur cette équipe avec Karim, rédacteur sur le site footballski.fr et spécialiste du foot ukrainien.

La patte De Zerbi

Depuis la fin du règne de Mircea Lucescu (2004-2016) à la tête du club, le Shakhtar a connu trois entraîneurs. Deux Portugais (Paulo Fonseca et Luis Castro) et un Italien, avec l’arrivée de Roberto De Zerbi en mai dernier. Après avoir fait de Sassuolo l’une des équipes les plus agréables à voir jouer de Serie A, le jeune technicien (42 ans) a déjà importé ses premiers préceptes en Ukraine.

« Ça commence doucement à s’affirmer même si c’est un peu tôt, surtout qu’il n’y a pas eu qu’un changement d’entraîneur mais un changement de cycle cet été, explique Karim. Ça se met en place progressivement, il y a déjà des phases où l’on voit sa patte, avec de longues phases de possession, des prises de risques. »

Un recrutement toujours « do Brasil »

Willian, Fernandinho, Fred, Douglas Costa, Bernard, Brandao, Luiz Adriano,… La liste des Brésiliens passés par le Shakhtar est longue. Très longue. Et cette source ne s’est pas tarie, puisque l’effectif actuel compte toujours plus d’une dizaine de joueurs auriverde. Parmi eux, quelques anciens comme Alan Patrick et Dentinho, arrivés en 2011, Ismaily (2013) ou Marlos (2014). Mais aussi des petits nouveaux comme Pedrinho (buteur au match aller) et Marlon, recrutés cet été à Benfica et Sassuolo.

« L’intégration se fait progressivement, comme souvent pour les recrues du Shakhtar, même si les équipes sont souvent différentes en championnat et en Coupe d’Europe car il y a des restrictions pour les joueurs étrangers dans les compétitions locales, détaille le membre de Footballski. Il y a aussi Lassina Traoré, le jeune attaquant burkinabé acheté à l’Ajax Amsterdam, qui a très bien débuté, avec quatre buts, dont un contre Genk lors du 3e tour préliminaire. »

Un début de saison réussi

Sept matchs, six victoires et une défaite. Voilà le bilan du début de saison du Shakhtar, qui a donc disputé deux rencontres de plus que l’AS Monaco depuis la reprise. En plus d’avoir battu Genk deux fois sur le même score au 3e tour préliminaire (2-1 à chaque fois), les hommes de De Zerbi ont remporté quatre victoires en championnat, dont ils occupent la 2e place, et se sont inclinés à domicile contre Oleksandriia (2-1)

« Contre Genk, le Shakhtar a fait le nécessaire pour passer, sans écraser son adversaire. L’équipe a déjà joué cinq matchs de championnat et a l’habitude d’être prête tôt dans la saison. Physiquement l’équipe est au point, après il faut que le jeu se mette en place, surtout avec un entraîneur aussi exigeant, aussi attaché à ses principes de jeu. »

Une équipe joueuse mais en manque de repères

« La force du Shakhtar c’est le jeu collectif, offensif. C’est une équipe dynamique », avait d’emblée prévenu Karim avant le match aller. Avec 16 buts inscrits en 8 matchs cette saison, impossible de ne pas le croire. Si la défense monégasque devra donc se montrer solide au retour, Niko Kovac et ses hommes pourront s’appuyer sur un atout dont manquent les Ukrainiens : un vécu commun.

« La faiblesse du Shakhtar, c’est que c’est une nouvelle équipe qui se met en place, qui peut manquer d’expérience avec ses jeunes joueurs, qui a encore besoin de repères. Quelques anciens sont partis, comme Taison, d’autres vont voir leur temps de jeu diminuer comme Marlos, le gardien Pyatov qui est remplaçant et Stepanenko qui risque d’avoir un rôle moins important. »

J'avais regardé des extraits des matchs du Shakhtar et nous avions vu qu'il était très tranquille, calme avec la balle. C'est plutôt rare à son âge. Aujourd'hui on a vu que c'est un grand gardien. Andriy Pyatov, contre lequel j'ai joué beaucoup de fois, est passé numéro deux, et il est très bon, donc cela veut dire que Trubin est très, très fort.
Niko KovacSur Anatoliy Trubin après le match aller

Trubin forfait et out trois mois

Pour le coup, en l’absence sur blessure d’Anatoliy Trubin, homme du match à l’aller au Stade Louis-II et victime d’une rupture du ménisque cette semaine, le portier vétéran tiendra sa place dans les buts ukrainiens. Qu’importe finalement, car seule la qualification comptera ce mercredi soir pour les hommes de Niko Kovac. Clin d’oeil du destin, la règle du but qui compte double n’existe plus désormais. Un argument de plus donc, pour croire en une qualification des Rouge et Blanc, même après la courte défaite en Principauté (1-0).

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.