Fermer
Ce jour-là 24 août 2021, 12:00

Le jour où... Monaco se qualifiait face au Shakhtar

Le jour où... Monaco se qualifiait face au Shakhtar
Opposés ce mercredi en barrage retour de la Ligue des Champions, l’AS Monaco et le Shakhtar Donetsk se sont déjà affrontés en coupe d’Europe lors de la saison 1979-1980. Un duel dont les Rouge et Blanc étaient sortis vainqueurs. Souvenirs.

C’est la dernière étape avant de valider sa place pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. L’AS Monaco défie ce mercredi soir le Shakhtar Donetsk , à Kharkiv (coup d’envoi 21h), dans le cadre du barrage retour de la reine des compétitions continentales. Un duel face à une équipe ukrainienne redoutable, qui s’est imposée à l’aller au Stade Louis-II (1-0), habituée des rendez-vous européens, et considérée comme « la meilleure équipe des barrages », selon les propres mots de Niko Kovac, l’entraîneur monégasque.

Le Shakhtar est un adversaire redoutable. Ils se sont qualifiés 13 fois pour la Ligue des champions lors des 15 dernières années. La saison dernière, on se souvient de leurs matchs contre le Real Madrid, qu'ils ont battu deux fois. Ils ont beaucoup de joueurs brésiliens talentueux, un nouveau coach italien (Roberto De Zerbi), c'est une équipe agréable à regarder.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Roberto De Zerbi, l’homme de l’inconnu

Un obstacle de taille donc, qui se dresse sur la route des coéquipiers de Kevin Volland, buteur au 3e tour préliminaire aller face au Sparta Prague, au cœur d’un mois d’août dantesque. Pas moins de huit matchs étaient en effet au programme des Rouge et Blanc, pour cette reprise surchargée, entre la Ligue 1 et la coupe d’Europe. Malgré tout, cette double confrontation face au Shakhtar Donetsk a une importance particulière, puisqu’elle peut permettre aux hommes de Niko Kovac de vivre une saison radicalement différente de l’exercice précédent.

Avant même le tirage au sort, cet adversaire n’était pas si méconnu par l’AS Monaco. Même si c’est désormais très lointain, les deux équipes se sont en effet affrontées lors de la saison 1979-1980, en 32e de finale de Coupe UEFA, l’ancêtre de la Ligue Europa. A l’époque, le formateur de renom Gérard Banide avait pris les rênes du club de la Principauté.

Le Shakhtar, une vieille connaissance

Héritier de la philosophie du grand Lucien Leduc, et donc du titre de 1978, le coach monégasque s’appuie sur une colonne vertébrale de grande qualité. Jean-Luc Ettori, Rolland Courbis, Jean Petit, le jeune Claude Puel, Christian Dalger ou encore l’illustre buteur argentin Delio Onnis, forment une dream team de choc. Une équipe qui terminera à la 4e place de l’élite à l’issue de la saison, mais qui connaîtra aussi une belle expérience européenne.

En 32e de finale de la Coupe UEFA, l’AS Monaco rencontre donc le Shakhtar Donetsk. Une équipe piégeuse, qui finit par s’imposer au match aller en Ukraine, malgré un but de Jeannot Petit dans le dernier quart d’heure (2-1). Après un long déplacement, les Rouge et Blanc reçoivent au retour au Stade Louis-II, qui ne connaîtra l’inauguration de sa version moderne que six ans plus tard. Les partenaires d’Alfred Vitalis dessinent leur victoire (et donc leur qualification) en seulement quatre minutes de jeu. Au retour des vestiaires, c’est la doublette de feu en attaque, Onnis-Dalger, qui va dynamiter la défense du Shakhtar.

Wissam Ben Yedder dans le sillage de Delio Onnis ?

L’avant-centre argentin se charge d’ouvrir la marque (49e minute de jeu), tandis que l’ailier droit frappe dans la foulée (53e), pour valider le pass monégasque pour les 16es de finale de la compétition. Malheureusement, la route s’arrêtera au tour suivant, face à une autre équipe de l’Europe de l’Est, le Lokomotiv Sofia. Peu importe, l’AS Monaco vit là les premières heures de sa riche histoire sur le Vieux Continent. Aux hommes de Niko Kovac désormais, de perpétuer la tradition.


La feuille de match :

Coupe UEFA – 32e de finale retour (Stade Louis-II)

AS Monaco 2-0 Shakhtar Donetsk

Mi-temps : 0-0

Buts : Delio Onnis (49e) et Christian Dalger (53e) pour l’AS Monaco

Avertissements : Pianikh (80e) pour le Shakhtar Donetsk

AS Monaco : Ettori © – Gardon, Courbis, Ninot, Vitalis – Christophe, Moizan – Petit (Nogues, 66e) – Dalger, Onnis, Emon (Milla, 46e)

Entraîneur : Gérard Banide

Shakhtar Donetsk : Degtiariev – Varnavski, Zviagintsev, Simonov, Pianikh – Rudakov, Sokolovski, Malyi – Fedorenko, Rodovskoi, Starukhin

Entraîneur : Viktor Nosov

Revivez le résumé vidéo d’AS Monaco 2-0 Shakhtar Donetsk :

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.