Fermer
Ligue 1 Conforama 24 novembre 2019, 17:16

Regrets bordelais...

Regrets bordelais...
L'AS Monaco s'incline 2-1 à Bordeaux malgré l'ouverture du score d'Islam Slimani en première période. Ce dernier a malheureusement été expulsé sur l'action amenant le pénalty victorieux des Bordelais.

Si le premier tir du match était Bordelais, avec une tentative trop écrasée de Kalu, c’est bien l’AS Monaco qui maîtrisait les débats durant la première demi-heure. La défense bordelaise en faisait les frais à la 16e minute, quand Ben Yedder déviait un centre de Golovin en faveur de Slimani. Bien placé au second poteau, l’international algérien ne laissait aucune chance à Costil en reprenant du plat du pied droit. Bordeaux réagissait tout de même trois minutes plus tard et il fallait une belle intervention de Maripán pour éviter l’égalisation.

Pablo égalise contre le cours du jeu

Malgré cette alerte, l’AS Monaco continuait de dominer son adversaire et Bakayoko n’était pas loin du break en reprenant de la tête un corner tiré par Dias. Au total, l’AS Monaco allait obtenir six corners durant ce premier acte, contre seulement deux pour les Bordelais. Mais c’était suffisant pour eux, qui égalisaient par Pablo à la 30e, après un premier sauvetage de Henrichs face à Maja sur l’action précédente. En fin de première période Benjamin Lecomte se signalait sur un tir de Tchouaméni (44e), puis Costil sauvait les siens devant Ben Yedder (45e+1).

1 / 59

Pression rouge et blanche…

C’est donc en seconde période que cette rencontre devait se jouer et l’AS Monaco revenait avec beaucoup de détermination sur la pelouse. Cela se concrétisait par une grosse occasion à la 49e minute, quand Basic déviait avec beaucoup de réussite un tir de Ben Yedder, trouvé par Slimani. Les corners s’enchaînaient pour des Rouge et Blanc (12 au total !) à nouveau dominateurs, mais les Bordelais se réveillaient à l’approche de l’heure de jeu. Après plusieurs tentatives non cadrées, c’est finalement sur un nouveau coup de pied arrêté que le match basculait à la 67e.

Slimani expulsé, De Préville en profite

Après une faute de Henrichs sur De Préville, Bordeaux obtenait un bon coup-franc sur lequel Slimani était sanctionné pour avoir dévié le ballon du bras. Déjà averti quelques minutes plus tôt, il récoltait un second carton jaune synonyme d’expulsion, alors que De Préville transformait le pénalty accordé par M. Millot (67e). Menés au score et en infériorité numérique, les Rouge et Blanc se procuraient plusieurs occasions d’égaliser, mais Costil sauvait les siens sur deux tentatives de Bakayoko (72e et 75e), avant de s’interposer sur un tir de Ben Yedder (79e). Si Bordeaux touchait du bois par Benrahou (77e), les regrets étaient bien monégasques dans cette partie, avec une cruelle défaite 2-1 à la clé.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.