Fermer
Sélection 03 mars 2021, 13:00

Usmakabyle : "J'ai fait une détection avec Alphonse Areola"

Usmakabyle : "J'ai fait une détection avec Alphonse Areola"
Sélectionné en équipe de France eFoot en compagnie de Lotfi pour l'eEuro2021, Usmakabyle était l'invité de l'émission beIN eFoot sur beIN Sports ce mardi soir pour évoquer la victoire dans le tournoi de préparation. Et quelques anecdotes au passage. Extraits.

Ils sont prêts comme jamais. Quelques jours après leur sélection en équipe de France eFoot, les deux membre de la Team PES de l’AS Monaco Esports, Lotfi et Usmakabyle, ont remporté un tournoi amical face à trois autres équipes européennes.

Un succès en prévision de l’eEuro 2021

Triple champion du monde sur PES, Usmakabyle était l’invité de Bruce Grannec et de Mahmoud « Brak » Gassama mardi soir, dans l’émission beIN eFoot sur beIN Sports, pour parler de cette préparation réussie. Le coéquipier de Kilzyou a notamment livré ses impressions sur cette immersion à Clairefontaine, ainsi que de la perspective de l’eEuro2021 à la fin du mois. Entretien.

Bonjour Walid. Vous aviez un tournoi amical face à l’Espagne, la Belgique et l’Italie le week-end dernier. Parle-nous de ton but libérateur à la 120e minute en finale du tournoi.

Je vois que nous sommes en fin de match, c’est la 118e minute. Il faut que je garde le ballon, mon adversaire commence à paniquer et à se jeter. À ce moment-là, je vois qu’il y a de l’espace sur le côté droit et qu’il y a Olivier Giroud démarqué au premier poteau. Il reprend alors le centre de la tête et ça fait but. Ce but à la 120e minute scelle l’issue du match.

C’était un tournoi amical qui s’apparentait à une mise en bouche de l’eEuro2021.

La sélection espagnole est une très belle équipe, avec deux joueurs qui jouent au Bayern Munich. Ils se connaissent très bien. Ils font partie des favoris car l’eEuro se déroule en 2 v 2. Il y avait également l’Italie, l’équipe championne d’Europe en titre, ils nous ont battus l’année dernière en finale. On avait à cœur de se venger et de les battre. C’est ce qu’on a fait. La dernière équipe était la Belgique, qui était un cran en dessous, mais qui possède une très bonne équipe tout de même. C’était un très bon tournoi pour nous. On n’a pas eu la chance de faire des 1 contre 1 cette année en raison de la situation sanitaire. Mais la Fédération a organisé ce tournoi pour nous mettre dans les meilleures dispositions possibles afin de préparer au mieux les éliminatoires de l’eEuro à la fin du mois.

Aller à Clairefontaine au château de l'équipe de France et dormir dans les chambres de joueurs qui ont été champions du Monde. Que rêver de mieux ? J'en parlerai à mes enfants et je vais faire comme Lotfi en leur mentant et en disant que j'étais joueur de foot professionnel (rires).
UsmakabyleAS Monaco Esports

Parlez nous de votre parcours avec Kams.

Nous nous connaissons depuis 2015. On ne jouait pas pour la même structure mais on s’entendait déjà très bien. On se donnait des conseils. On a ensuite joué des tournois à Dubaï notamment. En 2016 à la Coupe du Monde, nous étions tous les deux qualifiés. Il était champion de France et il était là en tant que joueur. Il perd en poules malheureusement et il a mis son égo de côté en venant me coacher pour mes matchs. Il aurait pu très bien repartir et prendre le premier avion. Il y a peu de joueurs comme ça. C’est important d’avoir quelqu’un qui t’aide sur le plan mental lors des compétitions, d’autant plus qu’il connaît très bien le jeu.

Walid, tu connaissais déjà l’univers de Clairefontaine. Il paraît que tu as une anecdote à ce propos.

En 2006, à l’époque où je jouais au football, je faisais des essais un peu partout et notamment à Clairefontaine. Je suis parvenu à me faufiler jusque dans les derniers tours des détections. Je n’ai malheureusement pas été retenu. Ils ont eu raison car je ne suis pas devenu un joueur pro au final (rires). Je n’avais pas les bulletins scolaires adéquates. Ce jour-là, un gardien s’est démarqué, il a plutôt bien réussi dans ce milieu aujourd’hui. C’était Alphonse Areola, qui était gardien de but, tout comme moi.

Vous avez vécu de quelle manière votre arrivée à Clairefontaine ?

C’est une fierté de porter une nouvelle fois ce maillot. Clairefontaine est un endroit particulier. Comme je l’ai dit l’année dernière ici sur ce même plateau, on connaît le symbole de porter ce maillot tricolore. On est à peu de choses près issus de la génération 1998, on est des enfants d’immigrés issus de la banlieue parisienne. Cette tunique est importante pour des millions de Français. Aller à Clairefontaine au château de l’équipe de France et dormir dans les chambres de joueurs qui ont été champions du Monde, que rêver de mieux ? J’en parlerai à mes enfants et je vais faire comme Lotfi en leur mentant et en disant que j’étais joueur de foot professionnel (rires).

Retrouvez l’intégralité de l’émission avec Usmakabyle ici.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.