Fermer
Portrait 30 juillet 2020, 12:09

A la découverte de Chrislain Matsima (3/3)

A la découverte de Chrislain Matsima (3/3)
En cette semaine de préparation, lumière sur trois jeunes issus de l’Academy convoqués par Niko Kovac pour le stage en Pologne. Troisième et dernier épisode aujourd’hui avec le portrait du défenseur central Chrislain Matsima.

Son chiffre fétiche est le 4, comme sa place dans la fratrie. Il admire Sergio Ramos, qui évolue au même poste que lui. Il aime beaucoup Liverpool et l’ambiance incroyable d’Anfield. Il est resté scotché devant le ciseau de Zlatan Ibrahimovic avec la Suède face à l’Angleterre en 2012. Et il rappe avec un flow incroyable, comme nous l’avait révélé son coéquipier et ami Enzo Millot, bien avant son baptême du feu avec les pros cet été.

Lui, c’est Chrislain Matsima, défenseur central de l’AS Monaco et pur produit de l’Academy. Surclassé dans les catégories de jeunes depuis son arrivée, le natif de Colombes en région parisienne, a rapidement été repéré par le club de la Principauté. Après avoir fait ses gammes dans les Hauts-de-Seine à la JSC Nanterre, puis à la Garenne-Colombes et au Racing Colombes, toujours dans le 92, Chrislain a donc rejoint le centre formation à 15 ans, le 31 juillet 2017.

Surclassé dans toutes les catégories

Deux ans plus tard, il signe son premier contrat pro avec l’AS Monaco, après avoir connu l’équipe de France U16 (8 sélections) et U17 (15 sélections). Depuis, il a également gravi les échelons au sein du club du Rocher, surclassé des U17 à la N2, dont il deviendra même capitaine la saison dernière, à seulement 17 ans.

« Chrislain dès qu’il est arrivé, on a vu son profil très carré, posé. C’est un jeune joueur qui sait où il va. Que ce soit dans la vie ou sur le terrain. Dès qu’il est arrivé il s’est imposé en tant que titulaire, montrant une faculté d’adaptation supérieure à la moyenne. Sur le terrain c’est un leader naturel, notamment par l’impact qu’il met dans les duels. Très à l’écoute, il a vite rectifié ses petites lacunes au niveau de la lecture du jeu, un aspect où il péchait un peu parfois », raconte ainsi Manu Dos Santos, qui l’a eu sous ses ordres en U17.

Bon joueur de tête, assez vif dans ses déplacements malgré sa grande taille, Chrislain se révèle être également précieux à la relance, toujours propre techniquement. D’un naturel assez calme, réservé même, il ne fuit pas pour autant ses responsabilités et s’impose de lui-même par ses performances sur le terrain. Ce n’est pas vraiment une surprise donc pour ses anciens coachs de retrouver le grand défenseur axial (1,90 m) dans le groupe emmené par Niko Kovac en stage en Pologne.

Pour nous formateurs c’est une fierté et une reconnaissance de voir que le travail accompli avec ces jeunes les aide à pouvoir percer ensuite.
Manu Dos SantosEntraîneur des U17 de l'AS Monaco

Titulaire avec Benoît Badiashile face au Standard de Liège

Le nouvel entraîneur des Rouge et Blanc n’avait d’ailleurs pas hésité à le lancer d’entrée vendredi dernier en match amical face au Standard de Liège. Aligné avec un autre talent formé au club, Benoît Badiashile, avec qui on retrouve quelques points communs, l’international tricolore U18 (12 sélections) a rapidement montré une assurance de joueur expérimenté.

« Quand j’ai vu passer les deux en décalé avec moi en U17 avec des qualités comparables, j’ai directement pensé à une association en charnière centrale dans le futur. Pour nous formateurs c’est une fierté et une reconnaissance de voir que le travail accompli avec ces jeunes les aide à pouvoir percer ensuite », avoue avec beaucoup d’humilité Manu Dos Santos. Ce qui ne l’empêche pas de tempérer l’attente autour d’eux car selon lui, rien n’est jamais acquis : « Il faut quand même faire attention à ces jeunes qui ont sauté des étapes. C’est une bonne chose de pouvoir montrer leur potentiel, mais il faut qu’ils puissent garder les pieds sur terre. »

Un discours de sagesse que partage David Bechkoura, entraîneur de la N2, même si ce dernier met en avant le sérieux de Chrislain. « Il s’est fixé des objectifs bien précis et il est très travailleur. Il a fait une saison pleine avec moi, s’est investi et il méritait de récupérer le brassard de capitaine. C’est un garçon qui sait où il va, il est très structuré », explique ainsi son coach.

1 / 5
Il s’est fixé des objectifs bien précis et il est très travailleur. C’est un garçon qui sait où il va, il est très structuré.
David BechkouraEntraîneur de la N2 de l'AS Monaco

Un cadre des Bleuets au Mondial U17

Du sérieux, il en a fallu aussi sur le plan scolaire pour le défenseur des Rouge et Blanc, afin d’obtenir son Bac STMG au mois de juillet. Comme il lui a fallu du caractère pour assumer un statut de titulaire à l’Euro puis au Mondial U17 au Brésil à l’été 2019. Aux côtés de Tanguy Kouassi, transfuge du PSG – désormais au Bayern Munich -, il montrera beaucoup de maîtrise avec les Bleuets, qui n’encaisseront que deux buts en cinq matchs, jusqu’à la demi-finale de la Coupe du monde de la catégorie.

La génération emmenée par Adil Aouchiche, autre joueur formé dans le club de la capitale, ne butera finalement que sur le Brésil, pays hôte et futur vainqueur de la compétition. Avant d’aller chercher une très honorable troisième place, face aux Pays-Bas, qui effacera quelque peu la déception de l’échec précédent, un Euro également stoppé dans le dernier carré, et qui leur était pourtant promis.

Sérieux, caractère… mais Chrislain Matsima, c’est aussi une belle complicité avec son « frère » et compère de toujours à l’AS Monaco et en sélection, Enzo Millot. « On a commencé à Monaco ensemble, nos premières sélections on les a fait ensemble. C’est une personne sur laquelle tu peux toujours compter, on se connaît bien, c’est un frère pour moi », disait de lui l’autre talent issu du centre de formation, dans l’épisode 24 de l’Academy Project.

Une amitié qui les a mené jusqu’aux portes du groupe pro donc, à l’aube d’une saison 2020-2021 cruciale pour leur futur. A suivre.

 

1 / 10
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.