Fermer
Ligue 1 Uber Eats 02 mars 2021, 13:27

Axel Disasi : "On comprend mieux la philosophie du coach"

Axel Disasi : "On comprend mieux la philosophie du coach"
À la veille du déplacement à Strasbourg au Stade de la Meinau (21h à huis-clos), le défenseur central de l’AS Monaco s’est exprimé devant les journalistes.

Auteur de deux prestations de qualité face à Paris (victoire 2-0) puis contre Brest (succès 2-0), Axel Disasi est l’un des grands artisans de ces deux clean sheet obtenus par l’AS Monaco. La preuve, Niko Kovac a maintenu le onze qui avait permis aux Monégasques de ramener les trois points du Parc des Princes. À la veille du déplacement à Strasbourg (21h à huis-clos), pour le compte de la 28e journée de Ligue 1, le vice-capitaine de l’AS Monaco est revenu sur ses dernières semaines de travail. Extraits.

Il n’y avait aucune promesse, c’est la loi du football. Nous avons un groupe de qualité, tout le monde se bat pour sa place. C’est bien pour nos objectifs.
Axel DisasiDéfenseur de l'AS Monaco

Bonjour Axel. Vous avez enchaîné deux matchs sans concéder de but. Comment l’expliquez-vous ? 

C’est un travail collectif. On voit que grâce à ce nouveau système, qu’on arrive mieux à maîtriser l’adversaire. Nous ne concédons pas beaucoup d’occasions. C’est bien pour la suite du championnat. Nous étions solides dernièrement, mais là d’autant plus. Tout ça passe par du travail et de la discussion au quotidien à l’entraînement. Nous nous protégeons mutuellement, nous sommes bien équilibrés sur tout le terrain.

Comment vit-on le fait d’aller sur le banc puis de revenir dans l’équipe ?

On ne lâche pas, cela passe par du travail. Il y a une remise en question personnelle ainsi qu’avec le coach. On patiente en attendant notre tour. Maintenant il faut tout donner pour rester sur le terrain. Le coach m’a parlé, il a maintenu la confiance qu’il avait en moi, et m’a dit qu’il était conscient de mes qualités. Il ne faut jamais lâcher, tôt ou tard ma chance allait arriver.

Tu es vice-capitaine mais tu t’es retrouvé sur le banc. Comment l’as-tu vécu ?

Il n’y avait aucune promesse, c’est la loi du football. Nous avons un groupe de qualité, tout le monde se bat pour sa place. C’est bien pour nos objectifs.

A la base, je suis un défenseur central. La plus grande différence est lors de la perte du ballon, il faut faire beaucoup d'efforts.
Axel DisasiDéfenseur de l'AS Monaco

Que change ce poste d’arrière droit pour toi ?

J’ai dû faire deux ou trois matchs à ce poste avec Reims. Contrairement au poste de central, il y a beaucoup plus de courses et de volume de jeu à avoir. J’apprends, cela permet de me découvrir à un autre poste. A la base, je suis un défenseur central. La plus grande différence est au moment de la perte du ballon, il faut faire beaucoup d’efforts.

Guillermo est passé par là avant toi, avez-vous parlé ensemble ?

Non nous n’avons pas spécialement parlé de ça, il est rentré et il a fait le boulot. J’ai beaucoup travaillé, en patientant. Il a saisi sa chance. A mon tour de passer par là. J’ai travaillé et patienté, c’est bon pour le groupe.

Tout autre sujet. Vous êtes les trois ambianceurs du groupe avec Youssouf et Aurélien ?

Youssouf est le plus fou, ce sont les deux premières personnes qui m’ont très bien accueillies. Nous sommes dans la même tranche d’âge, on est contents de jouer tous ensemble.

Cela a pris un peu de temps pour comprendre les idées du coach, mais aujourd’hui cela fait sept mois qu’on travaille ensemble. Cela se traduit par de très bons résultats. On comprend mieux sa philosophie.
Axel Disasi

As-tu cette notion de progrès avec Niko Kovac malgré un début de saison pas facile ?

Oui quand nous connaissons des résultats comme ça, le coach est mis en avant. Cela a pris un peu de temps pour comprendre ses idées, aujourd’hui cela fait sept mois qu’on travaille ensemble. Cela se traduit par de très bons résultats. On comprend mieux sa philosophie. Personnellement j’essaye de prendre le maximum d’informations pour ma progression personnelle. Il a connu le grand Bayern Munich, il sait de quoi il parle. C’est important de l’écouter pour progresser.

Fait-il parfois des parallèles avec ses expérience précédentes ?

De temps en temps oui. C’est une bonne chose car on est un groupe jeune et on aspire tous à titiller ce genre de club très prestigieux. Le fait qu’il soit passé par des vestiaires comme celui du Bayern, cela montre l’exigence et le travail à mettre en place.

Il y a de la concurrence au sein de l’effectif.

La concurrence est saine, nous sommes un très bon groupe. Il y a un bon mix entre les jeunes et les plus expérimentés. Il y a beaucoup de jeunesse, ça facilite l’entente entre nous. On rigole beaucoup au quotidien. Le coach et le staff sont là pour mettre de la rigueur.

Cette stat’ sur les joueurs français fait plaisir. On joue dans le championnat de France donc c’est bien de représenter notre pays. De plus l’AS Monaco est un club prestigieux dans l'histoire de ce championnat. Jouer ensemble en équipe de France serait le Graal.
Axel Disasi

La Ligue des Champions et le titre sont-ils des sujets tabous?

Nous sommes très bien au classement, nous sommes toujours invaincus en 2021. Il y a un fossé avec les équipes de derrière. Nous prenons les matchs les uns après les autres, on veut rester le plus haut possible. On donnera tout pour jouer les places du haut de tableau.

Il y a moins de pression sur vos épaules.

Nous sommes des compétiteurs, on a une bonne série en cours. On se bat pour la garder. C’est un plaisir de continuer cette série, on va tout donner pour la faire grandir.

Il y a régulièrement huit français titulaires à l’AS Monaco. C’est peut être le futur de la sélection tricolore.

Cette stat’ fait plaisir. On joue dans le championnat de France donc c’est bien de représenter notre pays. De plus l’AS Monaco est un club prestigieux dans l’histoire de ce championnat. Jouer ensemble en équipe de France serait le Graal.

En interne, le coach a su créer un très bon groupe. Le championnat est compliqué, toutes les équipes veulent gagner. Demain, nous nous attendons à un match compliqué, car ils ont besoin de points pour leur maintien. Ils sortent d’un très bon match face à Lille. 
Axel DisasiDéfenseur de l'AS Monaco

Il y a des travaux actuellement au centre d’entraînement de La Turbie. Est-ce parfois gênant ?

Cela peut nous distraire. C’est pour notre bien, afin d’améliorer encore plus nos performances. On prend notre mal en patience, on a hâte que les travaux soient terminés, pour pouvoir profiter des nouvelles installations.

Strasbourg peut-il être un match piège ? 

En interne, le coach a su créer un très bon groupe. Le championnat est compliqué, toutes les équipes veulent gagner. Demain, nous nous attendons à un match compliqué, car ils ont besoin de points pour leur maintien. Ils sortent d’un très bon match face à Lille. Il faudra faire très attention. 

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.