Fermer
Carnet 30 juillet 2021, 10:30

Kevin Volland, ou la Deutsche Qualität au service du collectif

Kevin Volland, ou la Deutsche Qualität au service du collectif
L’AS Monaco souhaite un joyeux anniversaire à l'attaquant international allemand, arrivé en Principauté l'été dernier pour quatre ans, qui fête aujourd'hui ses 29 ans.

« Le profil de Kevin est celui d’un attaquant polyvalent, capable d’occuper le poste d’avant-centre, de deuxième attaquant ou d’ailier sur les deux côtés ». Voici les mots de Paul Mitchell, Directeur Sportif de l’AS Monaco, pour décrire Kevin Volland, à son arrivée au Club en août dernier. Si la polyvalence est parfois vue comme un handicap dans le football moderne, l’international allemand en a fait lui une vraie force depuis ses débuts.

Déjà prolifique très jeune à Munich 1860

Originaire de Bavière, Kevin rejoint le centre de formation de Munich 1860 à l’été 2007 à l’âge de 14 ans. Il évolue d’abord avec les U17 du club, déjà surclassé. Ses performances lui valent d’être sélectionné avec l’équipe d’Allemagne de la catégorie un an plus tard. Rapidement il franchit les étapes pour se hisser avec les U19 puis la réserve du club, tout en continuant à être convoqué dans toutes les catégories d’âge en sélection (44 sélections, 24 buts).

Aligné en Coupe d’Allemagne en août 2010, il commence à faire son apparition avec le groupe pro un mois plus tard en Bundesliga 2, à 18 ans. A Munich, il totalisera 60 matchs en deux saisons avec l’équipe une, inscrivant 20 buts et délivrant 16 passes décisives. Dès cette période, son altruisme transpire de ses performances et sa polyvalence lui permet d’être dans les radars d’Hoffenheim, qu’il rejoint en 2012.

Décisif partout, toujours

Comme à Munich, il se montre rapidement indispensable en attaque et devient assez vite titulaire sur le front de l’attaque. Et comme à Munich, il démontre par ses statistiques (36 buts et 39 passes en 144 matchs) qu’il est capable de marquer et de faire marquer ses partenaires. Qu’il évolue sur une aile, en soutien de l’attaquant de pointe ou bien lui-même au poste d’avant-centre, le gaucher fait parler sa vivacité et ses performances athlétiques pour se montrer décisif dans la surface adverse.

En 2016, après quatre saisons pleines dans le club de la région de Stuttgart, Kevin Volland s’engage avec le Bayer Leverkusen. Là-bas il va connaître le très haut niveau, avec une équipe régulièrement engagée en Ligue des Champions. En quatre ans, il y dispute une vingtaine de rencontres européennes, dont 12 en C1. Il affronte même l’AS Monaco en poules lors de la saison 2016-2017 et le fameux match nul 1-1 sur un but extraordinaire de Kamil Glik à la dernière minute.

L’âge de raison au Bayer

Avec le club du géant mondial de l’industrie pharmaceutique, celui qui est devenu international A avec l’Allemagne de Joachim Löw (10 sélections, 1 but), va disputer 148 matchs (50 buts, 32 passes). Plus souvent aligné dans l’axe à Leverkusen, il s’affirme un peu plus comme un buteur très efficace, régulièrement cité parmi les meilleurs attaquants de Bundesliga aux côtés de Robert Lewandowski. Mais aussi comme un leader, puisqu’il portera le brassard de capitaine à une trentaine de reprises.

Très complet dans son jeu et généreux dans l’effort, Kevin Volland possède une lourde frappe des deux pieds, qui fait de lui un des rares gauchers ambidextres. Très expérimenté avec près de 250 matchs de Bundesliga au compteur, celui qui est aussi à l’aise dans les airs grâce à son timing malgré sa taille (1,79m), était une priorité de recrutement de l’AS Monaco. « Son arrivée démontre notre volonté de renforcer l’effectif avec des profils bien précis », résumait ainsi Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général, lors de l’officialisation de son transfert. 

Joueur le plus décisif derrière Wissam Ben Yedder

Des qualités qui collent parfaitement avec le style de jeu agressif que Niko Kovac a mis en place la saison dernière. Résultat, l’attaquant allemand a bouclé son premier exercice en Ligue 1 avec 15 buts et 7 passes décisives au compteur (40 matchs, 18 buts et 8 passes, TCC), devenant ainsi le joueur monégasque le plus décisif derrière son capitaine, Wissam Ben Yedder (20 buts, 7 passes en L1).

Et il a même retrouvé le chemin de la sélection allemande à l’occasion de l’Euro 2020, quatre ans et demi après sa dernière cape. Comme quoi le duo Yedderland de beaux jours devant lui. En attendant, l‘ensemble du Club souhaite donc en ce jour un joyeux anniversaire à Kevin, lui qui fête ses 29 ans. 🎂

 

1 / 12
Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.