Fermer
Histoire 14 août 2020, 15:30

L'AS Monaco face aux équipes néerlandaises

L'AS Monaco face aux équipes néerlandaises
A la veille du déplacement à Alkmaar, focus sur les trois dernières rencontres officielles disputées par l'AS Monaco face à des équipes néerlandaises.

L’AS Monaco joue ce samedi sur la pelouse d’Alkmaar pour son dernier match de préparation, avant la reprise du championnat contre Reims le 23 août prochain au stade Louis II. Ce déplacement aux Pays-Bas est l’occasion de revenir sur les derniers matchs officiels du Club face à des formations néerlandaises.

2003-2004 (Ligue des Champions) : Le PSV, premier match d’une longue histoire

Le XI (match aller) : Roma, Squillaci, Rodriguez, Evra, Givet, Zikos, Bernardi, Cissé, Rothen, Giuly, Morientes
Le XI (match retour) : Roma, Squillaci, Rodriguez, Evra, Givet, Zikos, Giuly, Rothen, Bernardi, Prso, Morientes

L’AS Monaco démarre sa campagne européenne le 17 septembre 2003 au Philips Stadion d’Eindhoven. Les joueurs de Didier Deschamps ne le savent pas encore, mais ce match marque le début de leur formidable parcours jusqu’en finale. Fernando Morientes de la tête puis Edouard Cissé du pied droit lancent parfaitement la campagne européenne des Rouge et Blanc en marquant chacun un but. La réduction du score de Wilfred Bouma ne change rien, l’AS Monaco s’impose 2-1. Au match retour, toujours en phases de poule, Jan Vennegoor of Hesselink répond à Fernando Morientes et les deux équipes se quittent sur un score de parité (1-1).

2004-2005 (Ligue des Champions) : Fin de parcours pour l’AS Monaco

Le XI (match aller) : Roma, Givet, Rodriguez, Evra, Maicon, Zikos, Plasil, Bernardi, Saviola, Kallon, Adebayor
Le XI (match retour) : Roma, Givet, Rodriguez, Evra, Maicon, Zikos, Plasil, Bernardi, Saviola, Kallon, Chevanton

Un an après, Didier Deschamps est toujours présent, mais les joueurs à sa disposition ont bien changé. Ludovic Giuly est parti pour Barcelone, Fernando Morientes est retourné au Real Madrid, Edouard Cissé a retrouvé le PSG et Jérôme Rothen est également parti dans le club de la capitale. C’est une équipe mêlant nouveaux joueurs et plus anciens qui arrive ainsi à s’extraire d’un groupe composé de Liverpool, l’Olympiakos et La Corogne. En huitièmes de finale de la Ligue des Champions, les joueurs de Principauté héritent du PSV Eindhoven et s’inclinent 1-0 au match aller sur une tête du défenseur Brésilien Alex. Au retour, le club des Pays-Bas l’emporte 2-0 et file au tour suivant.

2005-2006 (Coupe de l’UEFA) : Une qualification pour les phases de poule

Le XI (match aller) : Warmuz, Evra, Maicon, Squillaci, Modesto, Bernardi, Kapo, Meriem, Sorlin, Zikos, Adebayor
Le XI (match retour) : Warmuz, Evra, Givet, Maicon, Squillaci, Bernardi, Kapo, Meriem, Perez, Zikos, Adebayor

Troisième de Ligue 1 en 2004-2005, l’AS Monaco a l’opportunité de jouer une nouvelle fois la Ligue des Champions, mais va manquer son premier rendez-vous européen de la saison face au Betis Séville. Suite à cette défaite en match de barrage pour une qualification en C1, les Asémistes doivent vaincre Willem-II pour être reversé en Coupe de l’UEFA. Au match aller, les joueurs de Didier Deschamps gagnent 2-0 grâce à Olivier Kapo et Emmanuel Adebayor. Les Rouge et Blanc ont alors pris une belle option pour la qualification, et ils confirment au match retour. Jean Petit assure l’intérim sur le banc, avec réussite : l’AS Monaco revient des Pays-Bas avec un succès 3-1 (buts de Maicon, d’Emmanuel Adebayor et de Javier Chevanton) et se qualifie pour le tournoi principal.


L’AS Monaco face aux clubs néerlandais, c’est…

10 matchs pour un total de 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites.

2 matchs face à Roda JC, 2 matchs face à Willem-II, 2 matchs face au Feyenoord Rotterdam et 4 matchs face au PSV Eindhoven.

La 7e nation la plus rencontrée derrière la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie et la Grèce.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.