Fermer
Ligue 1 Uber Eats 11 septembre 2021, 23:18

L'AS Monaco s'incline face à l'Olympique de Marseille

L'AS Monaco s'incline face à l'Olympique de Marseille
Malgré quelques situations devant les buts des Marseillais, les Rouge et Blanc ont cédé au Stade Louis-II (2-0). Prochain rendez-vous important face au Sturm Graz dès ce jeudi en Ligue Europa (21h).

Après deux semaines de trêve internationale, l’AS Monaco était de retour pour un choc du championnat de France face à l’Olympique de Marseille. Malheureusement, ils se sont inclinés sur le score de 2-0. Pour cette rencontre, Niko Kovac aligne un 4-4-2 avec la première titularisation de Chrislain Matsima cette saison. Absent à Troyes avant la trêve, Kevin Volland est lui de retour dans le onze de départ aux côtés de Wissam Ben Yedder.

Un début de match animé

Aucun round d’observation n’est observé dans le début du match. Une énorme bataille au milieu de terrain a en effet lieu et les occasions s’enchaînent des deux côtés. Sur une contre-attaque marseillaise, Bamba Dieng s’infiltre sur le côté droit mais sa frappe passe au-dessus (11e). Les Rouge et Blanc ne tardent pas à réagir et sur une récupération haute de Gelson Martins, le capitaine asémiste est contré au dernier moment. Sur le contre, Bamba Dieng, encore lui, est proche d’ouvrir le score mais trouve le poteau droit d’Alexander Nübel (13e).

Un quart d’heure plus tard, l’attaquant olympien voit sa frappe croisée heurter le montant gauche (28e). Entre-temps, les hommes de Niko Kovac étaient eux aussi proches d’inscrire le premier but. Sur un centre parfait du nouvel international français Aurélien Tchouameni, la déviation de l’ailier portugais flirte avec le poteau de Pau Lopez, titulaire à la place de Steve Mandanda (18e).

Marseille trouve la faille

Mais c’est bien l’Olympique de Marseille qui ouvre le score par l’intermédiaire de Bamba Dieng. Lancé une fois de plus dans la profondeur, l’attaquant remporte son face à face contre le portier monégasque (37e). Alexander Nübel se montre toutefois décisif quelques minutes plus tard en repoussant du bras gauche la tentative de Valentin Rongier (41e).

Menés à la mi-temps, les coéquipiers de Ruben Aguilar, entré à la pause, poussent pour égaliser en début de deuxième période. Sur un centre du latéral droit, la tête de Kevin Volland passe de peu au-dessus (48e). Les Rouge et Blanc ont la possession du ballon mais se font contrer à l’heure de jeu. De nouveau lancé dans le dos de la défense, le numéro 12 marseillais réalise le doublé (60e).

Des situations pour revenir

A la suite de ce deuxième but, Niko Kovac procède à quelques changements avec notamment l’entrée de Myron Boadu. Le Néerlandais ne tarde pas à se mettre en évidence. Décalé par Wissam Ben Yedder, le numéro 9 enrhume Luan Peres d’une très belle feinte avant d’être repris in-extremis par Leonardo Balerdi dans la surface olympienne (68e). Puis c’est au tour de Benoît Badiashile de se créer une situation sur coup-franc, sa reprise du gauche passant à côté (72e).

Malgré quelques incursions intéressantes de Krépin Diatta, entré dans le dernier quart d’heure, le score reste tel quel. Il faudra relever la tête dès jeudi prochain face au club autrichien du Sturm Graz, en ouverture de la phase de groupes de la Ligue Europa. Ce sera de nouveau dans l’enceinte de Fontvieille à 21h.


La feuille de match

Ligue 1 Uber Eats – 5e journée

AS Monaco 0-2 Olympique de Marseille

Mi-temps : 0-1

Buts : Dieng (37e), (60e) pour l’Olympique de Marseille

Cartons jaunes : Diop (23e), Tchouameni (49e), Aguilar (57e), Fofana (83e) pour l’AS Monaco ; Kamara (16e) pour l’OM

AS Monaco : Nübel – Matsima (Aguilar, 46e), Disasi, Badiashile – Gelson Martins (Jean Lucas, 60e), Tchouameni, Fofana, C. Henrique – Volland (Boadu, 60e), Diop (Diatta, 74e) – Ben Yedder © (Isidor, 73e)

Remplaçants : Majecki, Pavlovic, Aguilar, Jean Lucas, Jakobs, Matazo, Boadu, Diatta, Isidor

Entraîneur : Niko Kovac

Olympique de Marseille : Lopez – Saliba, Balerdi, Peres – Lirola (De La Fuente, 78e), Kamara, Guendouzi, Rongier – Harit (Gerson, 72e), Dieng (Henrique, 66e), Ünder (Gueye, 78e)

Remplaçants : Mandanda, Gonzalez, Caleta-Car, Gerson, Gueye, Targhalline, Henrique, De La Fuente, Seghir

Entraîneur : Jorge Sampaoli

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.