Fermer
UEFA Champions League 26 août 2021, 00:02

L'AS Monaco sort la tête haute de ce barrage retour de C1

L'AS Monaco sort la tête haute de ce barrage retour de C1
Malgré 120 minutes de très haut niveau, les Rouge et Blanc sont reversés en Europa League après avoir concédé le match nul (2-2) à l'issue des prolongations face à Donetsk.

Auteur d’un match impressionnant dans l’intensité et l’agressivité, l’AS Monaco était très proche de renverser la vapeur et de créer l’exploit face au Shakhtar Donetsk mais la réussite a fui les Rouge et Blanc, qui ont concédé le match nul 2-2 à l’issue des prolongations. Pour cette rencontre, Niko Kovac alignait son traditionnel 4-4-2 avec le retour de Youssouf Fofana au milieu de terrain et le duo Wissam Ben Yedder-Kevin Volland en attaque.

Le premier but de la saison pour Ben Yedder

« Pour gagner ce match, nous devrons avant tout être prêts dans les duels et montrer nos vraies valeurs pour décrocher cette qualification », avait annoncé Djibril Sidibé en conférence de presse d’avant-match. Promesse tenue et ce, dès le coup d’envoi. Les hommes de Niko Kovac sont en effet agressifs et instaurent un pressing haut pour gêner les relances courtes ukrainiennes et récupérer les ballons dans le camp adverse.

C’est d’ailleurs de cette manière que provient l’ouverture du score de Wissam Ben Yedder. Suite à un ballon récupéré par Benoît Badiashile aux 40 mètres, Kevin Volland s’empare du ballon et décoche une frappe au premier poteau repoussée par Andriy Pyatov dans les pieds du capitaine rouge et blanc, qui ne tremble pas pour inscrire son premier but de la saison (18e).

Une première mi-temps exceptionnelle

Les Asémistes sont impressionnants dans cette première période (13 tirs tentés) et ne relâchent pas leur pression. Benoît Badiashile trouve notamment le poteau sur un coup-franc d’Aleksandr Golovin (38e), avant que Wissam Ben Yedder ne double la mise une minute plus tard, reprenant une galette de C. Henrique au second poteau.

Il est même tout proche d’inscrire un triplé juste avant la mi-temps mais sa balle piquée passe peu à côté des cages, puis à l’heure de jeu d’un nouveau piqué, stoppé cette fois par le portier ukrainien (64e).

Les Monégasques emmenés en prolongation

Mais c’est finalement le Shakhtar Donetsk qui inscrit, contre le cours du jeu, le troisième but de la rencontre par l’intermédiaire de Marlos (74e), d’une frappe imparable au premier poteau d’Alexander Nübel. La fin de match est largement en faveur des Rouge et Blanc qui poussent pour mettre le troisième, et ainsi éviter les prolongations.

Sofiane Diop, entré en jeu plus tôt dans la partie, trouve d’abord les gants d’Andriy Pyatov (82e), puis la tentative de Kevin Volland est sauvée sur sa ligne (90e). L’Allemand était même tout proche d’être le héros au bout du temps additionnel sans un très grand gardien de nouveau dans les buts ukrainiens.

Une issue cruelle sur un coup du sort

Les deux formations sont donc emmenées en prolongation. Celle-ci est très équilibrée et l’on imagine la rencontre se terminer aux tirs au but. Mais c’était sans compter sur un véritable coup du sort à cinq minutes du terme, lorsque Ruben Aguilar contre involontairement un centre en retrait et lobe Alexander Nübel (115e).

L’issue est cruelle et imméritée pour les Rouge et Blanc qui auront été supérieurs aux Ukrainiens durant la quasi-intégralité de cette double confrontation. Ils sont malgré tout reversés en phase de groupes de Ligue Europa. Il faudra donc passer au-delà de la déception dès dimanche face à Troyes pour le compte de la 4e journée de Ligue 1 et obtenir ainsi un premier succès en championnat.


La feuille de match

Ligue des Champions – Barrages Retour

Shakhtar Donetsk 2-2 (ap) AS Monaco

Mi-temps : 0-2

Buts : Marlos (74e), CSC d’Aguilar (115e) pour le Shakhtar Donetsk ; Ben Yedder (18e), (39e) pour l’AS Monaco

Cartons jaunes : Dodo (40e), Tete (54e), Marlon (69e), Solomon (80e), (Kryvtsov, 105+1e), Fernando (113e) pour le Shakhtar Donetsk ; Volland (14e), Golovin (72e), Fofana (81e) pour l’AS Monaco

Shakhtar Donetsk : Pyatov © – Dodo, Vitao (Kryvtsov, 101e), Marlon, Matviyenko (Ismaily, 46e) – Marcos Antonio (Stepanenko, 86e) – Tete (Marlos, 66e), Maycon, Alan Patrick, Solomon (Mudryk, 82e) – Traoré (Fernando, 101e)

Remplaçants : Shevchenko, Kryvtsov, Konoplia, Ismaily, Korniyenko, Stepanenko, Marlos, Bondarenko, Mudryk, Sudakov, Dentinho, Fernando

Entraîneur : Roberto De Zerbi

AS Monaco : Nübel – Sidibé (Aguilar, 98e), Maripan, Badiashile, C.Henrique (Jakobs, 117e) – Gelson Martins (Jean Lucas, 70e), Fofana, Tchouameni (Disasi, 117e), Golovin (Diop, 77e) – Volland, Ben Yedder © (Isidor, 76e)

Remplaçants : Lienard, Majecki, Aguilar, Disasi, Jakobs, Matsima, Diop, Fàbregas, Jean Lucas, Matazo, Boadu, Isidor

Entraîneur : Niko Kovac

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.