Fermer
Ligue 1 Uber Eats 29 novembre 2020, 17:08

Le quatre à la suite pour l’AS Monaco

Le quatre à la suite pour l’AS Monaco
L’AS Monaco s’est largement imposé ce dimanche face au Nîmes Olympique (3-0). La quatrième victoire d’affilée dans l’élite pour les Rouge et Blanc, une première depuis la saison... 2017-2018.

Pour cette rencontre face au club gardois, Niko Kovac décidait de reconduire le onze aligné en deuxième période face au Paris Saint-Germain, avec Cesc Fàbregas en soutien de Kevin Volland, seul en pointe. Un 4-2-3-1 sans Wissam Ben Yedder, tout juste de retour avec le groupe cette semaine à l’entraînement. En pleine confiance avec trois victoires de rang en Ligue 1, les Rouge et Blanc entament le match avec de belles ambitions offensives. Dès la première minute de jeu, Cesc Fàbregas est ainsi trouvé en retrait par Ruben Aguilar, malheureusement sans succès.

Sofiane Diop à nouveau décisif

Dans la foulée, Caio Henrique combine avec Gelson Martins qui arrive à trouver une position de frappe. Malheureusement sa tentative passe à côté du poteau gauche de Baptiste Reynet (3e). S’ensuit un jeu d’observation entre deux équipes qui ne veulent prendre aucun risque défensivement. Pourtant, sur une récupération haute de Sofiane Diop, Ruben Aguilar trouve encore Gelson Martins dans la surface nîmoise. La déviation de l’ailier portugais profite à Cesc Fàbregas, qui manque d’ouvrir le score sur une balle piquée bien anticipée par Baptiste Reynet (16e).

Une alerte sans frais, jusqu’à cette nouvelle incursion monégasque. Sofiane Diop, encore lui, récupère le ballon à l’entrée de la surface gardoise. D’une touche subtile, il se détache du marquage et enchaîne avec une belle volée qui vient se loger dans le petit filet du Nîmes Olympique (1-0, 19e). Troisième réalisation de la saison en Ligue 1 au passage pour le milieu de terrain des Rouge et Blanc, déjà buteur face à Nantes et à Nice. Une belle entame de match récompensée pour les hommes de Niko Kovac, encore très sérieux et très impliqués.

Une première période à sens unique

L’ouverture du score marque alors un léger coup d’arrêt dans le rythme du match jusqu’à la demi-heure de jeu. Kevin Volland est proche de reprendre un centre de la tête (33e), avant que Gelson Martins ne centre trop fort devant le but nîmois (35e). Un bon coup-franc est même obtenu par Cesc Fàbregas à l’entrée de la surface adverse, mais la tentative de Youssouf Fofana ne donne rien (37e). Une erreur de Pablo Martinez quelques minutes plus tard permet presque à Kevin Volland de partir seul au but. Mais Baptiste Reynet, attentif, empêche l’attaquant allemand d’inscrire son 5e but de la saison.

Sur un centre bien senti de Cesc Fàbregas, Ruben Aguilar s’offre la dernière opportunité de cette première période (45e), largement dominée par l’AS Monaco, avec 76% de possession de balle et déjà neuf tirs (aucun côté nîmois). Revanchards, les joueurs de Jérôme Arpinon reviennent des vestiaires avec de toutes autres intentions. Dès l’entame, Haris Duljevic trouve un angle de frappe à l’entrée de la surface de Vito Mannone (52e). Une occasion à laquelle les Rouge et Blanc répondent immédiatement.

L’entrée déterminante de Wissam Ben Yedder

Kevin Volland est tout proche de s’emmener un ballon magnifique de Ruben Aguilar dans le dos de la défense nîmoise (55e). L’avant-centre allemand est ensuite tout proche de faire trembler les filets sur un centre au cordeau de Sofiane Diop, bien lancé par Youssouf Fofana (56e). Mais à l’approche de l’heure de jeu, le NO est à deux doigts de surprendre la défense monégasque. Vito Mannone, concentré sur sa ligne, s’empare du ballon sur une tête de Lucas Deaux (59e).

Le moment que Niko Kovac choisit pour faire souffler Cesc Fàbregas et lancer Wissam Ben Yedder. Le capitaine azuréen ne tarde d’ailleurs pas à se signaler, avec une tête qui passe de peu à côté du but de Baptiste Reynet (62e). Peu après, le match change de physionomie suite à un tacle non maîtrisé et par derrière de Lucas Deaux sur Sofiane Diop (66e). D’abord sanctionné d’un carton jaune, le milieu nîmois écope finalement d’une sanction plus sévère de la part de M. Gauthier, après consultation de la VAR (69e).

Le duo Volland – Ben Yedder toujours aussi prolifique

En infériorité numérique, le Nîmes Olympique se retrouve coupé en deux et laisse des espaces. Ruben Aguilar, bien décalée dans son couloir droit, en profite pour adresser un super centre à Gelson Martins, qui place une tête parfaite (2-0, 75e). Les Monégasques n’ont même pas le temps de fêter ce but, que Wissam Ben Yedder est alerté en profondeur sur la droite. Son centre au deuxième poteau trouve Kevin Volland, seul, qui inscrit son cinquième but de la saison de près (3-0, 77e). Le troisième sur une passe de son capitaine.

L’AS Monaco déroule et pense même alourdir un peu plus l’écart sur cette tête plongeante de Pietro Pellegri (85e), mais Baptiste Reynet réalise une magnifique parade. La frappe d’Eliot Matazo en deuxième rideau est malheureusement contrée par la défense gardoise, aux abois. Les hommes de Niko Kovac maîtrisent une fin de match à l’image de l’ensemble de la rencontre, à sens unique. Quatrième succès de rang pour les Monégasques, qui s’emparent provisoirement de la troisième place de l’élite, à deux points du leader parisien.


Feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 12e journée
AS Monaco 3-0 Nîmes Olympique
Mi-temps : 1-0

Buts : Diop (19e), Gelson Martins (75e) et Volland (77e) pour Monaco

Avertissements : Fofana (83e) pour Monaco ; Denkey (4e) et Deaux (66e) pour Nîmes
Exclusion : Deaux (69e)

AS Monaco : Mannone – Aguilar, Disasi ©, Badiashile, Caio Henrique – Fofana (Matazo, 83e), Tchouameni – Diop (Jovetic, 83e), Fàbregas (Ben Yedder, 61e), Gelson Martins (Ballo-Touré, 80e) – Volland (Pellegri, 80e)
Entraîneur : Niko Kovac

Nîmes : Reynet – Burner, Landre, Martinez (Miguel, 80e), Paquiez – Fomba (Eliasson, 46e), Cubas, Deaux – Ferhat, Denkey (Duljevic, 45e), Ripart ©
Entraîneur : Jérôme Arpinon

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.