Fermer
Réactions 17 décembre 2020, 00:36

Les réactions de Niko Kovac et Youssouf Fofana

Les réactions de Niko Kovac et Youssouf Fofana
Le coach de l’AS Monaco était forcément déçu de la prestation de son équipe après cette défaite face au Racing Club de Lens au Stade Louis-II.

Après une première mi-temps marquée par l’expulsion d’Axel Disasi, les Lensois ont profité de leur supériorité numérique pour remporter cette rencontre face à l’AS Monaco au Stade Louis-II (0-3). Menés dès la première minute, les Monégasques se sont pourtant procurés plusieurs occasions après l’ouverture du score. A l’issue de cette première défaite à domicile, Niko Kovac s’est exprimé en conférence de presse d’après match. Extraits.

Quel est le sentiment qui prédomine après ce match ?

On peut parler de beaucoup de choses. Nous n’avons pas mis les ingrédients d’entrée. On encaisse un but rapidement et le rouge nous complique la tâche. C’était très difficile de revenir au score avec cette infériorité numérique. Nous sommes déçus mais un nouveau match arrive rapidement. Nous devons nous rattraper et rebondir dès dimanche face à Dijon.

Les erreurs individuelles ont-elles scellé le match d’après-vous ?

Je ne pense pas que nous perdons seulement à cause des erreurs individuelles, c’est un tout. Nous avons commis des erreurs, le carton rouge n’a pas arrangé les choses, c’est évident. Comme je l’ai déjà dit, la Ligue 1 est un bon championnat où chaque erreur peut se payer cash. Nous savions que Lens était une belle équipe, capable de nous punir.

Avez-vous été surpris par cette équipe de Lens ?

Non, nous connaissions leur manière de jouer. Nous les avions analysé en vidéo. C’est une très bonne équipe qui sait gagner à l’extérieur. Le club est très bien organisé et cela se ressent sur le terrain. Tout le monde travaille ensemble, c’est la clé de la réussite.

Quand on est menés on cogite plus et on perd un peu les automatismes. Il faut oublier ce match et rejouer dès dimanche comme nos précédentes sorties. Ils n’ont pas peur de jouer au foot du jour au lendemain. Nous devons travailler tous ensemble pour repartir de l’avant et jouer avec confiance.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Pensez-vous que vos joueurs sont moins confiants qu’auparavant?

Non, je ne dirais pas ça. Ce n’est pas parce que nous avons perdu les deux derniers matchs que cela nous affecte. Nous en avions gagné quatre auparavant. Nous sommes conscients de nos qualités. Quand on est menés on cogite plus et on perd un peu les automatismes. Il faut oublier ce match et rejouer dès dimanche comme nos précédentes sorties. Ils n’ont pas peur de jouer au foot du jour au lendemain. Nous devons travailler tous ensemble pour repartir de l’avant et jouer avec confiance.

La blessure de Pietro Pellegri est-elle grave ?

Tout va bien malgré le choc. Il a eu peur sur le moment car le genou s’est bloqué mais le médecin a été rassurant. J’ai discuté avec lui et il m’a dit qu’il serait apte pour dimanche.

L’AS Monaco est une bonne équipe, la preuve avec les quatre victoires d'affilée avant cet enchaînement. Nous devons réduire notre marge d’erreur pour viser plus haut. Le travail amène la réussite, nous savons donc ce que l’on a à faire.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Est-ce que Monaco doit revoir ses ambitions ?

J’avais dit qu’il fallait remporter trois des quatre dernières rencontres afin de figurer dans le haut du tableau. Il faudra maintenant aller gagner les deux derniers matchs. La Ligue 1 est très relevée, il suffit de voir les résultats de Lyon et Marseille qui ont fait match nul face à Brest et Rennes. Ce n’est pas facile pour tout le monde. L’AS Monaco est une bonne équipe, la preuve avec les quatre victoires d’affilée avant cet enchaînement. Nous devons réduire notre marge d’erreur pour viser plus haut. Le travail amène la réussite, nous savons donc ce que l’on a à faire.

Quel discours avez-vous tenu à la mi-temps?

Nous savions qu’à onze contre onze, il était possible de revenir. Malheureusement cela a été difficile avec l’expulsion. J’ai donc voulu préserver Wissam Ben Yedder et Kevin Volland pour le match de dimanche. Nous devons regarder de l’avant et penser au match face à Dijon. Nous avons mieux maîtrisé la deuxième mi-temps où nous nous sommes procurés des occasions à l’inverse du Racing Club de Lens.

La réaction de Youssouf Fofana

Quel est votre sentiment après cette défaite ?

Avant tout de la déception et de la frustration. Il faut qu’il y ait de la remise en question de notre part, c’est certain. On a eu un petit coup de mou, et je pense que ça arrive à toutes les équipes dans un championnat. On va rebondir, j’en suis certain.

Les erreurs individuelles sont-elles lassantes ?

Lassant est un grand mot. On essaye de travailler dessus. C’est dur de se dire que ce sont des erreurs individuelles qui nous mettent en difficulté, mais nous sommes onze. On doit pouvoir rattraper les erreurs des autres. Nous sommes une équipe et nous devons être solidaires.

Votre entame de match a conditionné le résultat…

En ce début de saison, c’est vrai que les entames de matchs nous portent un peu préjudice. Les deux derniers matchs, c’était Lille et Marseille, qui sont des grosses équipes de notre championnat, avec beaucoup d’expérience. Ce soir face à Lens, on a eu des situations à 1-0 et si on reste à onze, je pense que le résultat n’est pas le même au coup de sifflet final.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.