Fermer
Ligue 1 Uber Eats 26 février 2021, 11:36

Niko Kovac : "Brest est une équipe qui joue très bien au football"

Niko Kovac : "Brest est une équipe qui joue très bien au football"
A deux jours de la réception de Brest ce dimanche au Stade Louis-II (13h), le coach monégasque a évoqué devant la presse la série d’invincibilité en cours de l’AS Monaco.

Douze matchs. Voilà douze sorties que les Rouge et Blanc n’ont pas connu la défaite. Une série incroyable, qui s’est étendue dimanche dernier avec la victoire de prestige obtenue au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain (2-0). Au terme d’une prestation de très haut niveau, les coéquipiers de Guillermo Maripán, élu MVP de la rencontre par les fans monégasques, ont confirmé qu’ils étaient dans une superbe dynamique. Avant un match piégeux contre le Stade Brestois, Niko Kovac a justement évoqué la forme de ses joueurs. Extraits.

Bonjour Niko. Cette rencontre à 13h contre Brest, après une belle victoire à Paris, n’a-t-elle pas tous les ingrédients d’un match piège ?

Chaque match après une grande victoire comme celle de Paris est difficile. Je répète que 13h est un horaire compliqué pour jouer au football. Mais c’est le même pour les deux équipes, donc nous allons essayer de faire le maximum pour préparer les joueurs à cela et montrer le meilleur visage possible. On a changé légèrement les horaires des entraînements par rapport à l’horaire du match, car on a vu contre Lorient que cela avait été difficile pour nous.

Avez-vous reçu des messages en provenance d’Allemagne ou d’ailleurs après ce succès de prestige ?

Oui j’ai reçu beaucoup de messages de félicitations et c’était difficile de répondre à tout le monde le lendemain du match. Je pense qu’on a fait une très grosse performance au niveau défensif. Un peu moins offensif forcément, car Paris a eu le ballon, et c’était un match où il fallait gérer leurs attaques. Je voudrais donc remercier tout le monde pour ces messages d’encouragement.

On a reçu les félicitations de la part du Président Dmitry Rybolovlev et de S.A.S. le Prince Albert II via Oleg Petrov. J’ai déjà eu l'occasion de rencontrer le Président, mais ce sont surtout Paul Mitchell et Oleg Petrov qui nous transmettent des messages de sa part.
Niko Kovac Entraîneur de l'AS Monaco

Avez-vous eu un message également de la part du Président ?

Oui effectivement on a reçu les félicitations de la part du Président Dmitry Rybolovlev et de la part de S.A.S. le Prince Albert II via Oleg Petrov. J’ai déjà eu l’occasion de rencontrer le Président, mais ce sont surtout Paul Mitchell et Oleg Petrov qui nous transmettent des messages de sa part.

L’élimination de Lille en Ligue Europe est-elle une mauvaise nouvelle pour vous ?

Cette élimination est une bonne nouvelle pour Paris, mais pas pour nous. Ils ont fait du très bon boulot en championnat ainsi qu’en Ligue Europa. Ils développent un football vraiment très efficace et sont seulement tombés face à cette belle équipe de l’Ajax, qui a un historique en coupes d’Europe. C’est un très gros candidat pour le titre avec Lyon et le PSG, et il faudra compter sur eux jusqu’au bout.

A votre arrivée, vous vous étiez donné six mois pour mettre en place votre méthode. Quel bilan tirez-vous avec le recul ?

Depuis le premier jour, je suis content de travailler dans ces conditions. C’est la raison pour laquelle j’ai accepté de rejoindre l’AS Monaco. Avec Paul Mitchell et Oleg Petrov, nous avons eu un très bon contact dès le premier meeting. Je savais qu’on allait travailler dans la même direction. Ils voient ce que nous faisons, ils sont conscients qu’on ne peut pas gagner tous les matchs. Mais ils savent que nous mettons les ingrédients pour retrouver les résultats et le haut de tableau.

Brest est une équipe qui joue très bien au ballon. On l’a vu au match aller contre nous, contre Lyon également, c’était un match très serré. Donc effectivement nous voulons essayer de jouer de manière plus offensive contre Brest.
Niko Kovac Entraîneur de l'AS Monaco

Allez-vous aligner un schéma moins défensif qu’à Paris, face à Brest dimanche ?

Oui, c’est notre ambition. On voulait jouer plus offensif contre Paris, mais l’adversaire était très solide. Brest est aussi, c’est une équipe qui joue très bien au ballon. On l’a vu au match aller contre nous, contre Lyon également, c’était un match très serré. Donc effectivement nous voulons essayer de jouer de manière plus offensive contre Brest. Mais cela dépend aussi de notre adversaire, donc je vous donnerai une réponse plus claire après le match.

Parlez-nous d’Axel Disasi. Pourriez-vous l’aligner à droite dans une défense à quatre ?

Je suis très content de sa performance contre Paris. D’autant plus qu’il n’avait pas beaucoup joué dernièrement, avec les bonnes performances de Guillermo. C’est un défenseur central, mais on a vu qu’en 4-4-2, je suis tout à fait à l’aise pour l’aligner dans le couloir droit au poste de latéral, dans un schéma hybride.

Comptez-vous faire des changements avec l’enchaînement des prochains matchs ?

Le turn over dépendra de ce qu’on verra pendant les matchs. Je suis très content des joueurs qui sortent du banc et qui apportent leur soutien à l’équipe. Ils sont concernés depuis le début de saison. Mais nous sommes dans une bonne forme actuellement. Si je considère qu’il faut faire des changements avec l’enchaînement des matchs, je le ferai.

Guillermo est un joueur d’expérience en défense, qui aide beaucoup les jeunes joueurs, à stabiliser la défense. Et puis vous l’avez vu, c’est aussi un très bon buteur (sourire). Il n’y a donc pas de raison de changer. Il ne s’est jamais plaint encore une fois lorsqu’il jouait moins, il a toujours travaillé pour revenir et obtenir sa chance.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Parlez-nous de Guillermo Maripán, qui a encore marqué contre Paris…

Il est un joueur d’expérience en défense, qui aide beaucoup les jeunes joueurs, à stabiliser la défense. Et puis vous l’avez vu, c’est aussi un très bon buteur (sourire). Il n’y a donc pas de raison de changer. Il ne s’est jamais plaint encore une fois lorsqu’il jouait moins, il a toujours travaillé pour revenir et obtenir sa chance. Je suis très content de son implication.

Les résultats actuels s’expliquent également par l’engagement mis à l’entraînement. N’y en a-t-il pas trop d’ailleurs parfois ?

Non je ne pense pas. Je suis très content de la situation. Nous connaissons le succès, et ce n’est pas seulement grâce à onze joueurs, mais grâce au travail de tout le groupe. Cela donne une bonne alchimie. Avec l’engagement qu’il y a à l’entraînement, c’est aussi pour cela que nous obtenons des résultats. Ils veulent tous tirer profit de la situation, et c’est une bonne chose. J’espère que ce sera le cas jusqu’à la fin de la saison en Ligue 1.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.