Fermer
UEFA Champions League 16 août 2021, 17:00

Niko Kovac : "Maintenant c'est une finale en deux actes"

Niko Kovac : "Maintenant c'est une finale en deux actes"
A la veille du barrage aller de la Ligue des champions face au Shakhtar Donetsk, Niko Kovac s'est exprimé en conférence de presse. Voici les principales déclarations de l'entraîneur des Rouge et Blanc.

Encore un nouveau défi pour l’AS Monaco. Ce mardi, au Stade Louis-II (21h), les Rouge et Blanc reçoivent les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk en barrage aller de la Ligue des champions. La première manche d’une double confrontation qui peut emmener Niko Kovac et ses hommes en phase de poules de la plus prestigieuses des compétions de club. Un rendez-vous que le technicien croate aborde avec détermination.

La gestion du temps de jeu de Benoît Badiashile et Wissam Ben Yedder

Benoît a joué beaucoup de matchs et d’autres, comme Wissam, sont revenus tard à cause de l’Euro. Mais on ne calcule pas, tous les matchs sont importants. Les résultats en championnat n’ont pas été aussi positifs que voulus, mais demain c’est une nouvelle opportunité, avec la possibilité de se qualifier pour la Champions League. Wissam et Benoît sont disponibles, ce sont deux joueurs très importants pour nous, comme ceux qui ont joué vendredi. Nous avons un large effectif, avec de la qualité, et en tant que coach j’aime donner à tout le monde la possibilité de jouer.

Les trois joueurs allemands de l’effectif

Je suis heureux de les avoir tous les trois ici, Kevin, Ismail et Alex. Je les connais depuis la Bundesliga. Kevin a mis environ un mois à s’adapter mais il est devenu très important pour nous. Alex est notre gardien numéro un, je suis très content de son adaptation. Il ne s’entraîne pas aujourd’hui car il est un peu malade, on fera le point un peu plus tard. Ismail a un grand potentiel, un grand talent. Il a fait un bon match contre Lorient, mais il faut qu’il s’adapte à un nouveau style de jeu, un nouveau championnat, une nouvelle manière de travailler.

Si Aurélien continue à travailler, s'il écoute attentivement, il ira certainement en équipe de France A un jour. Je sais qu'il est intelligent et qu'il sait ce qu'il faut faire pour y arriver.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

La progression d’Aurélien Tchouaméni

Aurélien est arrivé six mois avant moi et nous savons tous qu’il est un grand talent français, avec un fort potentiel. Sa progression a été très bonne la saison dernière et je ne suis pas surpris qu’il ait été sélectionné pour l’Euro Espoirs. S’il continue à travailler, s’il écoute attentivement, il ira certainement en équipe de France A un jour. Je sais qu’il est intelligent et qu’il sait ce qu’il faut faire pour y arriver. Il travaille beaucoup tous les jours, sur le terrain et en dehors, notamment individuellement en regardant des vidéos. C’est un titulaire dans mon équipe et il n’y a pas de raison pour moi qu’il n’aille pas en équipe de France un jour.

Le style de jeu du Shakhtar

Le Shakhtar est un adversaire redoutable. Ils se sont qualifiés 13 fois pour la Ligue des champions lors des 15 dernières années. La saison dernière, on se souvient de leurs matchs contre le Real Madrid, qu’ils ont battu deux fois. Ils ont beaucoup de joueurs brésiliens talentueux, un nouveau coach italien (Roberto De Zerbi), c’est une équipe agréable à regarder. Je m’attends à un match différent des derniers que nous avons joués. Ils cherchent toujours à attaquer, à se créer des occasions, à construire leur jeu. Ça devrait nous permettre de développer plus le nôtre, de se créer des occasions. Ils jouent à quatre derrière, alors que les équipes françaises jouent souvent à cinq, ce qui est plus difficile à prendre à défaut. Ce sont les favoris, c’est clair, mais on veut déjouer les pronostics. On veut atteindre notre objectif et cet objectif est clair : atteindre la phase de groupes de la Ligue des champions. On a travaillé très dur la saison dernière. Maintenant c’est une finale en deux actes, nous sommes physiquement, mentalement et tactiquement bien préparés.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.