Fermer
Réactions 21 novembre 2020, 00:27

Niko Kovac : "Félicitations à mes joueurs pour cette réaction"

Niko Kovac : "Félicitations à mes joueurs pour cette réaction"
Le coach de l’AS Monaco était évidemment très satisfait de la victoire des Rouge et Blanc face au Paris Saint-Germain au Stade Louis-II (3-2), après avoir pourtant accusé un retard de deux buts à la mi-temps.

Troisième victoire de rang pour l’AS Monaco, face au leader du championnat. Les Rouge et Blanc de Niko Kovac ont été héroïques en deuxième période, en remontant un handicap de deux buts, pour renverser le Paris Saint-Germain (3-2). Un succès qui permet aux coéquipiers de Kevin Volland, auteur de son deuxième doublé en trois rencontres, de se hisser provisoirement à la deuxième place du classement de Ligue 1.

Niko, que se passe-t-il dans votre tête à la mi-temps ?

J’ai dit à mes joueurs que nous n’avions pas bien joué, que nous avions fait les choses à l’envers et que ce n’était pas l’AS Monaco que je voulais voir. J’ai dit que je voulais voir le vrai visage de cette équipe, celui que j’avais vu contre Bordeaux et à Nice dans le derby. Et puis je leur ai dit que tout était possible, qu’il n’y avait que deux buts d’écart et que tout était possible. Félicitations à mes joueurs pour cette victoire face au Paris Saint-Germain. On ne peut battre le PSG que quand on est une grande équipe, une équipe soudée. C’était le cas ce soir.

Justement, ce succès est-il le vôtre ?

Non ce n’est pas grâce à moi. C’est la victoire de l’équipe. C’est toute l’équipe qui est récompensée. Nous sommes un collectif et nous gagnons tous ensemble. Je suis très satisfait de la réaction de mes joueurs en seconde période. Je pense qu’en première mi-temps ils étaient un peu effrayés par cette équipe du PSG qui a de grands joueurs. Il n’y avait pas de raison d’être comme ça. Je leur ai dit que c’était des êtres humains comme nous et que si on jouait rapidement vers l’avant, qu’on attaquait les espaces, on pouvait faire quelque chose.

Je ne suis pas surpris par son apport, car je sais ce que Kevin peut donner à l’équipe. A son arrivée, j’avais dit qu’il fallait lui laisser du temps car il débarquait dans un nouveau pays, dans une nouvelle ville, un nouveau club, avec une nouvelle langue, dans un nouveau championnat. C’est important d’avoir un second attaquant décisif pour accompagner Wissam Ben Yedder, notre capitaine.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Quel est votre avis sur la prestation de Kevin Volland ?

Je ne suis pas surpris par son apport, car je sais ce que Kevin peut donner à l’équipe. A son arrivée, j’avais dit qu’il fallait lui laisser du temps car il débarquait dans un nouveau pays, dans une nouvelle ville, un nouveau club, avec une nouvelle langue, dans un nouveau championnat. C’est important d’avoir un second attaquant décisif pour accompagner Wissam Ben Yedder, notre capitaine. Et en son absence, il a prouvé qu’il était également décisif. Il finit avec deux buts et une passe décisive. Je veux aussi noter l’importance des changements à la mi-temps avec l’apport de Caio Henrique et Cesc Fàbregas. Cesc a marqué un but et délivré une assist à Kevin. Je suis très content.

Cela vous donne-t-il des nœuds au cerveau pour le prochain match ?

C’est bien pour un coach d’avoir plusieurs opportunités avec différents joueurs, chaque entraîneur rêverait d’avoir ce genre de difficultés. Cela veut dire que les joueurs travaillent dur à l’entraînement. Nous avons Wissam qui va revenir pour le prochain match, Ruben qui était suspendu aujourd’hui et Cesc qui a encore fait une belle prestation. Je tiens aussi à féliciter Chrislain (Matsima) qui a fait un très bon match à un poste où il n’avait jamais joué. J’aime cet état d’esprit, et le fait qu’avec son jeune âge il ne soit pas effrayé à l’idée de démarrer un match face à de tels joueurs à un poste qu’il ne connaît pas.

Est-ce la plus belle victoire dans votre jeune carrière d’entraîneur ?

Merci pour le compliment mais je ne suis pas jeune, j’ai 49 ans (sourire). Je n’ai pas envie de m’enflammer après cette victoire, même si elle est très belle. Gagner 3-2 après avoir été menés 2-0 contre le finaliste de la Ligue des Champions, c’est une sacrée performance. Mais le travail n’est pas fini. C’est le message que je veux passer à mes joueurs. Bravo pour cette belle victoire, félicitations à eux, mais on continue à travailler. Le championnat est encore très long.

Nous sommes où nous sommes, c’est important, mais je n’ai pas envie de m’enflammer. Il y aura encore beaucoup de matchs difficiles dans cette saison, donc j’ai envie que mes joueurs gardent les pieds sur terre.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Cela vous donne-t-il une pression supplémentaire, cette victoire contre le leader ?

Il n’y a pas de pression particulière, le championnat est un marathon et nous ne sommes qu’à la 11e journée. Il faut que nous continuions notre apprentissage. Nous avons corrigé nos erreurs en seconde période, mais il faut continuer à travailler. Nous sommes où nous sommes, c’est important, mais je n’ai pas envie de m’enflammer. Il y aura encore beaucoup de matchs difficiles dans cette saison, donc j’ai envie que mes joueurs gardent les pieds sur terre.

Que pouvez-vous nous dire sur l’état d’esprit de Cesc Fàbregas, décisif sur ce match ?

C’est un vrai professionnel et un bon être humain. Donc ce n’est pas facile pour un entraîneur de lui indiquer le banc de touche. Quand il est remplaçant, il est respectueux de mes choix, même s’il peut être touché. Il a 33 ans, les jeunes joueurs peuvent apprendre beaucoup à ses côtés, et nous avons vraiment besoin de lui. Comme nous avons changé de formation avec deux milieux de terrain très solides à la récupération, Tchouameni et Fofana, c’est difficile pour moi. Mais il est entré et a contribué à changer le match. J’ai aimé sa réaction, son état d’esprit, et il nous aidera beaucoup cette saison.

Qu’avez vous pensé de la prestation de Kylian Mbappé ?

Peut-être qu’il veut revenir à l’AS Monaco (rires)? C’est vraiment un top player, un joueur de classe mondiale. Il a la vitesse, la percussion, la rapidité, c’est un joueur exceptionnel, tout simplement.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.