Fermer
Ligue 1 Uber Eats 20 novembre 2020, 23:27

L'AS Monaco renverse le Paris Saint-Germain !

L'AS Monaco renverse le Paris Saint-Germain !
Mené 2-0, l'AS Monaco renverse le leader parisien grâce à un doublé de Kevin Volland et un but de Cesc Fabregas. Les Rouge et Blanc sont deuxièmes de Ligue 1 !

Il y a 23 ans jour pour jour, dans ce même Stade Louis-II, face à ces mêmes joueurs du Paris Saint-Germain, l’AS Monaco s’imposait 3-0 grâce à Victor Ikpeba et un doublé de David Trezeguet. 23 ans plus tard, le score est différent, mais le vainqueur est le même. Menés 2-0, les Rouge et Blanc ont parfaitement réagi et passé un 3-0 à leur adversaire en seconde période ! Le leader parisien vient de tomber pour la troisième fois de la saison en championnat.

Dans ce match comptant pour la 11e journée de Ligue 1, c’est l’AS Monaco qui est l’auteur de la première frappe de la partie par Sofiane Diop qui manque le cadre (8e). Les Asémistes rentrent plutôt bien dans cette rencontre et une minute plus tard, Kevin Volland oblige Keylor Navas à se détendre sur un coup-franc à l’entrée de la surface. Les Parisiens s’offrent ensuite quelques tentatives par Danilo Pereira (12e) ou Angel Di Maria (18e), mais ils ne trouvent pas le cadre. Au contraire de Kylian Mbappé, à la 24e minute de jeu. Bien lancé dans la profondeur, l’international français prend la défense adverse de vitesse et ouvre le score pour le PSG. L’ancien Monégasque inscrit un doublé sur penalty (36e) et pense même tripler la mise juste avant la pause, avant d’être signalé hors-jeu (45e). Entre temps, Moïse Kean avait tapé la barre (38e) et s’était vu refuser un autre but par l’arbitrage vidéo (44e).

Kevin Volland redonne l’espoir…

Son équipe menée 2-0 à la pause, Niko Kovac décide alors de procéder à deux changements. Caio Henrique et Cesc Fabregas font leur entrée en jeu, l’Espagnol évoluant dans un rôle de numéro dix suite à une réadaptation tactique. Avec succès ! Dès le retour des vestiaires, malgré un coup-franc d’Angel Di Maria au-dessus (46e), les Rouge et Blanc vont se montrer pressants sur le but de Keylor Navas. Kevin Volland oblige pour la deuxième fois de la soirée le portier costaricain à la parade d’une tête au premier poteau sur corner (50e). Après son coup-franc de la première période puis cette occasion, l’attaquant allemand sera enfin récompensé. D’abord en reprenant parfaitement un centre en retrait de Gelson Martins (51e), puis un autre de Cesc Fabregas après un long ballon d’Aurélien Tchouameni (64e). L’ancien joueur de Leverkusen n’inscrit certes pas les buts les plus difficiles de sa carrière, mais il marque deux buts ô combien importants.

… et Cesc Fabregas la victoire !

A ce moment de la partie, l’AS Monaco est alors revenu de 0-2 à 2-2 grâce au deuxième doublé de la saison de Kevin Volland. Pas rassasiés, les hommes de Niko Kovac continuent d’attaquer et vont être récompensés de leur excellente deuxième période à dix minutes du terme. Une nouvelle fois, Kevin Volland est dans les bons coups offensifs de l’AS Monaco. En récupérant un ballon dans les pieds d’Abdou Diallo, le numéro 31 des Rouge et Blanc provoque un penalty et l’exclusion du défenseur parisien. Cesc Fabregas se présente face au gardien parisien (83e) et transforme la sentence à mi-hauteur. L’AS Monaco est renversant, l’AS Monaco s’impose 3-2, l’AS Monaco prend la deuxième place du championnat !


Feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 11e journée
AS Monaco 3-2 Paris Saint-Germain
Mi-temps : 0-2

Buts : Volland (51e, 64e), Fabregas (83e sp) pour l’AS Monaco, Mbappé (24e, 36e sp) pour Paris

Avertissements : Fofana (35e), Fabregas (86e) pour l’AS Monaco, Danilo (19e), Ruiz (79e), Kimpembé (87e) pour Paris
Exclusion : Diallo (83e) pour Paris

AS Monaco : Mannone – Matsima, Disasi ©, Badiashile, Ballo-Touré (Caio Henrique, 46e) – Diop (Jovetic, 90e), Fofana, Tchouameni (Florentino Luis, 90e), Gelson Martins (Matazo, 90e) – Volland, Geubbels (Fabregas, 46e)
Entraîneur : Niko Kovac

Paris Saint-Germain : Navas – Dagba, Diallo, Kimpembé ©, Kurzawa (Bakker, 68e) – Sarabia, Danilo (Paredes, 68e), Rafinha (Florenzi, 86e), Di Maria (Neymar, 60e) – Kean, Mbappé (Ruiz, 68e)
Entraîneur : Thomas Tuchel


L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.