Fermer
Ligue 1 Uber Eats 19 mai 2022, 15:45

Philippe Clement : "J'aime les défis et Lens en est un"

Philippe Clement : "J'aime les défis et Lens en est un"
L'entraîneur de l'AS Monaco était en conférence de presse avant le déplacement à Lens (samedi à 21h), comptant pour la 38e et dernière journée de la saison. Extraits.

Pour la dernière fois cette saison, Philippe Clement a tenu sa traditionnelle conférence de presse d’avant-match, ce jeudi. Le technicien belge s’est exprimé devant les médias à deux jours du déplacement à Lens (samedi à 21h), ultime rencontre d’une longue et passionnante saison pour les Rouge et Blanc, qui viseront une dixième victoire consécutive pour conserver leur 2e place au classement. Voici les principales déclarations de l’entraîneur de l’AS Monaco.

La visite du Président Dmitry Rybolovlev à l’entraînement jeudi

Ce n’était pas la première fois, on a pu échanger un peu, il nous a dit qu’il est content du travail de tout le monde et nous a encouragés pour le match de samedi. Nous sommes contents de pouvoir compter sur son soutien ; c’est le cas depuis que je suis là.

Sur le discours à tenir avant cette échéance

C’est la première fois que nous n’avons rien à perdre selon moi. Nous avons déjà une qualification en Ligue Europa d’assurée, ce qui était un premier objectif du Club cette saison. On a encore des choses en plus à gagner samedi, ce qui n’était peut-être pas envisageable ces derniers mois.

C’est une confrontation dangereuse contre une équipe qui a gagné cinq de ses sept dernières rencontres. Ils ont aussi accroché le PSG. Ces dernières semaines, c’est une des deux meilleures équipes en France. Et puis nous sommes deux formations au style assez offensif, donc ce sera intéressant pour les spectateurs je pense.
Philippe ClementSur le duel face à Lens

Sur la possibilité d’enchaîner avec une 10e victoire

Je n’ai pas le sentiment qu’il y a un danger. Aux entraînements j’ai vu que tout le monde était concentré. J’ai entendu que quelques joueurs de Lens ont dit que c’était un match très important pour eux aussi, donc c’est une motivation supplémentaire. Je suis très serein sur le fait que mes joueurs soient focus sur l’objectif, sans se mettre une trop grosse pression non plus. Chaque série est différente, avec d’autres joueurs. C’est vrai que j’ai déjà réussi à gagner dix fois d’affilée à Bruges. J’aime les défis et je vois que mes joueurs sont de plus en plus ambitieux. J’aime ça.

Le fait de regarder les autres résultats

Je n’ai pas encore dit au staff et au groupe de ne pas regarder les résultats sur les autres terrains. Je pense que ça peut être important dans les cinq dernières minutes du match de savoir ce qu’il se passe, selon le scénario. Mais dans la plupart des cas, je préfère que l’on se concentre sur notre prestation. C’est important pour nous de jouer ce match pour le gagner, et ne pas réfléchir à ce qui se passe ailleurs. C’est déjà une confrontation dangereuse contre une équipe qui a gagné cinq de ses sept dernières rencontres. Ils ont aussi accroché le PSG. Ces dernières semaines, c’est une des deux meilleures équipes en France. Et puis nous sommes deux formations au style assez offensif, donc ce sera intéressant pour les spectateurs je pense.

Une préparation différente ?

Pour moi la préparation est la même. Il n’ y a pas de match qui soit beaucoup plus important que les autres. Dans ma tête, c’est la même chose que de jouer contre Troyes ou le Paris Saint-Germain. Parfois dans le foot tu fais un grand match mais tu ne prends pas les trois points. L’important c’est de faire tout ce qu’il faut pour gagner, avec le bon état d’esprit. On l’a vu hier en Ligue Europa, Glasgow était très déçu et au contraire Francfort était aux anges. Pourtant ils ont fait le même travail de préparation, mais l’issue n’a pas été la même. On va faire tout ce qui est possible pour aller chercher cette dixième victoire.

Il y avait beaucoup d’enfants pour nous voir. Ils n’auront pas forcément la chance d’être à Lens pour nous supporter, puisque les 1000 places à notre disposition sont parties très rapidement. Mais j’imagine qu’ils seront ici au Stade Louis-II pour nous regarder sur écran géant.
Philippe ClementSur l'Open training

Le PSG, tournant de la saison ?

Je pense qu’on ne peut pas résumer une saison à un match. Ce qui change beaucoup je trouve ces dernières semaines, c’est la connexion entre les joueurs. Déjà à Marseille il s’est passé quelque chose. Mais il y a eu aussi du mieux globalement sur le plan physique. Dans les têtes des joueurs, le switch était déjà fait avant le Paris Saint-Germain. Le Club a perdu trop de points dans les deux premiers tiers du championnat. C’est bien que tout le monde ait réagi.

Les bienfaits de l’Open training

Voir nos supporters peut donner une bonne énergie pour le futur. Il y avait beaucoup d’enfants pour nous voir. Ils n’auront pas forcément la chance d’être à Lens pour nous supporter, puisque les 1000 places à notre disposition sont parties très rapidement. Mais j’imagine qu’ils seront ici au Stade Louis-II pour nous regarder sur écran géant. C’est un de mes objectifs pour le futur, qu’il y ait plus de gens pour nous encourager à domicile.

Les qualités de Lens

Ils ont beaucoup de joueurs avec de grosses qualités offensives. Jonathan Clauss en fait partie, il a même été appelé en sélection dernièrement. Seko Fofana est aussi un très bon joueur de contre-attaque, un milieu box-to-box. Ils ont également un coach avec un style très offensif, donc je pense que ce sera un match ouvert avec deux équipes qui jouent pour gagner. Il faudra bien débuter le match, car Lens est une équipe qui démarre toujours très fort. Ils ont toujours un stade plein derrière eux, avec une belle énergie, mais nos fans vont également pousser fort. Cela peut être une date référence pour le groupe.

Sur le 3e titre consécutif du Club Bruges

Je suis content que Bruges soit champion, car j’ai travaillé là-bas pendant 19 ans. Pour moi c’est plus qu’un club, c’est une famille. J’ai beaucoup de gens encore dans mon cœur là-bas, que ce soit les salariés et même parmi les supporters. Être champion trois fois consécutivement c’est fort, et ce n’est que la deuxième fois dans l’histoire du club. Bravo à eux.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.