Fermer
Interview 03 août 2020, 11:07

Premier bilan d’étape pour Niko Kovac

Premier bilan d’étape pour Niko Kovac
Dans un entretien accordé au quotidien L’Équipe, le nouvel entraîneur de l’AS Monaco dresse un premier bilan depuis son arrivée au sortir du stage en Pologne, et se dit confiant pour l’avenir.

Deux semaines après son arrivée en Principauté, Niko Kovac connaît un peu mieux son groupe désormais. Après avoir pris ses marques à La Turbie et dirigé un stage de cinq jours en Pologne, le nouveau coach des Rouge et Blanc a pu vivre son deuxième match amical sur le banc. Un retour à Francfort, club qu’il avait sauvé de la relégation en 2016 avant d’y remporter la Coupe d’Allemagne (2018) et d’offrir une place européenne aux fans de l’Eintracht.

« Avec Paul, on montrera que c’était la bonne méthode »

« Tous ceux que j’ai côtoyés ici et qui ont joué sous ses ordres (Haller, Fallette, Gelson Fernandes notamment) m’ont dit que c’était un très bon coach. Il a une très bonne image ici en Allemagne », nous confirmait ainsi Almamy Touré avant la rencontre, terminée sur un score de parité (1-1). Dans une interview accordée au journal L’Équipe ce dimanche, l’entraîneur de l’AS Monaco affirme en tout cas qu’il est là pour construire : « J’ai signé un contrat de trois ans, Paul Mitchell de quatre, ça montre qu’un processus s’installe. (…) Je sais que dans le foot on n’a pas de temps. Mais dans notre cas, on en a et on montrera que c’était la bonne façon de faire ».

A la tête d’un groupe de 22 ans de moyenne d’âge à Opalenica, l’ex-international croate (83 sélections, 15 buts) s’est montré enthousiaste à l’idée de travailler à nouveau avec des jeunes talents, entourés par des éléments d’expérience. « Être sur le terrain, c’est ma vie. Les titres sont importants mais je suis tellement heureux de voir d’anciens joueurs que j’ai eus avec les Espoirs croates (2013) ou la réserve de Salzbourg (2009-2011) faire carrière », a notamment confié Niko Kovac.

Tous les joueurs sont capables d’intégrer l’équipe. Montre-moi que tu es meilleur, et tu vas jouer.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Deux mois pour faire monter en puissance l’équipe

Marqué par la stature de Giovanni Trapattoni, son dernier coach en carrière à Salzbourg (2006-2008), ou encore par Ottmar Hitzfeld au Bayern Munich (2001-2003), l’ancien coach du champion d’Allemagne a ensuite avoué qu’il s’inspirait des grands entraîneurs qu’il a connus durant sa carrière de joueur. Et qu’il serait lui-même exigeant sur le travail, mais juste dans ses choix : « Tous les joueurs sont capables d’intégrer l’équipe. Montre-moi que tu es meilleur, et tu vas jouer ».

Niko Kovac, qui se donne « deux mois » avec son staff pour faire monter en puissance l’équipe sur le plan physique, a encore trois semaines devant lui pour préparer la réception de Reims au Stade Louis II, pour le coup d’envoi de la saison 2020-2021.

Retrouvez l’intégralité de l’interview ici.

1 / 8
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.