Fermer
Interview 16 octobre 2020, 20:50

Présentation de Florentino Luis et Vito Mannone

Présentation de Florentino Luis et Vito Mannone
Deux jours avant la réception de Montpellier au Stade Louis-II, les deux dernières recrues du mercato de l’AS Monaco, Florentino Luis et Vito Mannone, ont été présentées à la presse.

Ils sont les deux derniers arrivés en date du mercato monégasque. Le jeune milieu de terrain portugais Florentino Luis (21 ans), prêté par Benfica, et l’expérimenté portier italien Vito Mannone, ont été présentés à la presse ce vendredi, deux jours avant la réception de Montpellier au Stade Louis-II (15h). L’international U21 lusitanien, parti en sélection durant la trêve internationale, en a profité pour nous en dire un peu plus sur son profil, lui qui a déjà connu son baptême du feu en Ligue 1 puisqu’il est entré en jeu à la mi-temps face à Brest il y a deux semaines. Extraits.

Florentino Luis : « Niko Kovac aime presser haut sur le terrain et c’est un style qui me plaît »

Paul Mitchell : « Nous souhaitons la bienvenue à Florentino dans notre famille à l’AS Monaco. Il est la preuve que nous sommes à la recherche de profils très compétitifs à chaque poste, pour amener de la concurrence au sein de l’effectif. Il vient de Benfica avec qui il a connu le haut niveau avec la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Il est également international portugais U21, après avoir été appelé dans toutes les catégories de jeunes dans son pays. Il va donc amener une concurrence supplémentaire au milieu de terrain. »

Son arrivée :
C’est un plaisir d’être ici à Monaco. Pendant la période du mercato, il y a eu pas mal d’opportunités, mais dès que Monaco est arrivé j’ai tout de suite accepté. C’est un club qui a été champion en 2017 et qui a joué une demi-finale de Ligue des Champions récemment. Je suis persuadé que c’est un club qui va pouvoir me faire grandir. Je suis heureux d’être là, j’ai envie de mettre à profit cette saison et grandir en tant que joueur. Je souhaite profiter de chaque instant pour progresser dans mon football.

Son poste :
Je suis plus à l’aise au poste de numéro 6, de sentinelle devant la défense. Mais je dois dire que si le coach veut faire appel à moi à un autre poste, je serai très heureux de répondre présent.

Ses modèles :
Beaucoup de très bons joueurs Portugais ont déjà joué ici. Et globalement, l’AS Monaco a toujours eu de très bons joueurs. Mon idole, le joueur qui m’a toujours inspiré, est Sergio Busquets, même si à d’autres postes j’ai beaucoup aimé Thierry Henry quand j’étais petit. Actuellement, Paul Pogba est un joueur que je regarde aussi.

Le championnat et l’équipe :
Le Portugal et la France sont deux championnats différents. De ce que j’ai vu depuis mon arrivée, nous avons une très bonne équipe, très compétitive et Niko Kovac est un super coach qui a des idées claires. Il aime presser haut sur le terrain et c’est un style qui me plaît. Et je dois dire qu’être l’équipe qui court le plus dans le championnat est une bonne chose, car je pense que cela va nous permettre d’obtenir des résultats.

Vito Mannone : « Comme je l’ai toujours fait, je m’entraîne comme un numéro un »

Paul Mitchell : « C’est toujours compliqué de recruter un bon gardien, expérimenté et nous sommes contents de compter Vito parmi nous et nous allons nous appuyer sur son expérience. Il a terminé meilleur gardien de MLS la saison dernière, et je pense qu’il va aider le jeune Radoslaw Majecki à progresser et permettre à Benjamin Lecomte d’être encore meilleur. »

Son arrivée :
Je connaissais l’AS Monaco avant de venir ici, c’est un très grand club. Saisir l’opportunité de retrouver un club de haut niveau, non seulement sur la scène nationale mais également européenne, c’était une superbe possibilité pour moi. Je suis donc ravi d’être arrivé à l’AS Monaco.

Sa relation avec Benjamin Lecomte :
C’est vrai que mon aventure ici a démarré de manière très rapide, car dès le lendemain de mon arrivée, j’étais dans le groupe. Depuis, j’ai pu travailler à l’entraînement et je continue de connaître petit à petit mes coéquipiers. Concernant Benjamin et Radoslaw, je ne les connaissais pas auparavant mais on s’entend déjà très bien et on travaille dur pour se tirer vers le haut.

Ses objectifs :
Avant d’arriver, nous avons discuté avec la direction. Je venais pour faire partie du trio de gardiens de l’effectif. Je me tiens prêt pour être disponible si l’entraîneur fait appel à moi. Comme je l’ai toujours fait, je m’entraîne comme un numéro un et je veux vraiment être disponible lorsque le coach et l’équipe auront besoin de moi.

Son retour en Europe :
C’était vraiment une belle expérience que j’ai connue aux Etats-Unis, aussi bien au niveau footballistique qu’humain. Cela a succédé à une expérience en Angleterre, en Premier League. L’ambition continuait à m’animer et je voulais revenir en Europe.

Ses inspirations et la Ligue 1 :
Comme j’ai été formé à l’Atalanta Bergame, j’ai forcément des gardiens italiens comme Angelo Peruzzi et Gianluigi Buffon comme modèles. Sur la Ligue 1, je meuble mes après-midi en regardant pas mal de matchs pour en savoir un peu plus sur ce nouveau championnat que je découvre. Il y a beaucoup de joueurs de talents qui sont passés ici à Monaco, comme Thierry Henry, et même actuellement. Je suis très heureux de découvrir ce nouveau championnat.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.