Fermer
Ce jour-là 18 août 2020, 14:51

Quand Emmanuel Rivière s'offrait un triplé au Louis-II

Quand Emmanuel Rivière s'offrait un triplé au Louis-II
Il y a sept ans, le duo Radamel Falcao - Emmanuel Rivière sévissait pour le grand retour de l’AS Monaco en Ligue 1. Flashback.

L’un vient de poser ses valises au pied du Rocher, star d’un mercato très ambitieux réalisé par l’AS Monaco pour marquer son come-back dans l’élite. L’autre, arrivé six mois plus tôt, sort galvanisé par l’opération remontée validée par le club. Radamel Falcao et Emmanuel Rivière ne se connaissent pas au moment d’entamer la saison 2013-2014 en Ligue 1. Et pourtant, ce duo d’attaque va flamber sur les pelouses de France.

Une mise en bouche à Bordeaux

Cela commence dès la première journée de championnat, à l’occasion d’un déplacement à Bordeaux, au Stade Chaban-Delmas. Le match est très disputé, musclé, presque verrouillé. La décision tarde à venir. Le tandem d’attaque, jusque-là en rodage, profite de la fatigue apparente côté Girondins, pour tromper la vigilance de la défense emmenée par le taulier Marc Planus. Et c’est le Martiniquais qui se signale en premier.

On joue la 82e minute, quand Layvin Kurzawa adresse un centre au premier poteau à Emmanuel Rivière. L’ancien stéphanois contrôle le ballon malgré la pression du défenseur bordelais. L’enchaînement avec la frappe petit filet opposé est parfait et trompe Cédric Carrasso. L’AS Monaco mène alors 1-0 et va rapidement enfoncer le clou. Profitant d’un bon travail de récupération de Mounir Obbadi, Lucas Ocampos tente un centre en bout de course, dévié par le latéral gauche girondin.

Claudio Ranieri aux manettes

Radamel Falcao, à l’affût dans les six mètres, se signale à son tour en contournant son vis-à-vis par un délicieux sombrero. L’attaquant colombien récupère ensuite le ballon pour le pousser entre les jambes du portier international tricolore. On joue la 87e minute, et l’AS Monaco mène désormais 2-0. Premier match et première victoire pour le retour des hommes de Claudio Ranieri dans l’élite. Une semaine plus tard, le 18 août 2013, le duo sévira à nouveau au Stade Louis II cette fois.

Face à Montpellier, c’est Radamel Falcao qui s’illustre en tout début de rencontre. L’ancien buteur de l’Atletico Madrid transforme un penalty obtenu par son compère argentin Lucas Ocampos, fauché en plein élan (18’, 1-0). Deuxième match et deuxième réalisation pour le Colombien, qui signale son arrivée en France de la meilleure des manières. Une entrée en matière réussie qui profite à Emmanuel Rivière, son nouveau partenaire d’attaque, qui va signer un triplé.

Un triplé marquant pour Rivière

Alors que Montpellier ne met que six minutes à revenir au tableau d’affichage, ce dernier, lancé en profondeur juste avant la mi-temps, tente un magnifique lob sur le gardien héraultais (44’, 2-1). Puis il s’offre le but du break sur corner, peut après le retour des vestiaires (57’, 3-1). En pleine réussite et félicité par Claudio Ranieri, l’avant-centre n’en reste pas là. Comme pour marquer les esprits et planter le décor d’une association qui s’annonce prolifique avec Radamel Falcao, Emmanuel Rivière récidive.

Profitant d’une frappe de Yannick Ferreira Carrasco mal maîtrisée par le gardien montpelliérain, il reprend tranquillement le ballon de la tête, pour l’expédier dans le but vide et clôturer le score. Deuxième journée, l’AS Monaco l’emporte 4-1 et son duo d’attaque vient d’inscrire six buts en 180 minutes. Des débuts flamboyants donc, qui lancent une saison qui verra le tandem inscrire 27 buts et délivrer 11 passes décisives en Ligue 1.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.