Fermer
Ligue 1 Uber Eats 22 décembre 2020, 17:36

Sofiane Diop : "J’essaye d’aider l’équipe au maximum"

Sofiane Diop : "J’essaye d’aider l’équipe au maximum"
À la veille de la réception de Saint-Etienne au Stade Louis-II (21h à huis-clos), comptant pour la 17e journée de Ligue 1, le jeune milieu de terrain de l'AS Monaco a fait le point en conférence de presse d’avant-match.

Très actif dans son couloir droit depuis le début de la saison, Sofiane Diop enchaîne les bonnes prestations et bénéficie d’un temps de jeu conséquent. À la veille de la dernière rencontre de l’année pour l’AS Monaco face à l’AS Saint-Etienne ce mercredi à 21h au Stade Louis-II (huis clos), pour le compte de la 17e journée de Ligue 1, le numéro 37 monégasque a fait le point sur la première partie de saison en conférence de presse d’avant-match. Extraits.

Tu es un peu la révélation de ce début de saison avec l’AS Monaco, comment cela s’est-il passé pour toi ?

Au départ, je n’étais pas forcément dans les premiers choix du staff, mais on nous a toujours indiqué que rien n’était figé, que tout était possible. J’ai fait ce que j’avais à faire : travailler. Le coach, Niko Kovac, me l’a rendu, et je suis très content que ça se passe comme cela. Je dois maintenant continuer à lui rendre cette confiance sur le terrain.

Tu t’entraînais d’ailleurs dans le deuxième groupe, comment l’as-tu vécu ?

Effectivement, j’étais parmi ces joueurs-là, on va dire que j’étais un second couteau. Tout restait possible. J’ai saisi cette opportunité de pouvoir montrer mes qualités à l’entraînement, et ensuite en matchs. Au final, j’ai eu ma chance rapidement, et j’en suis très heureux.

Comment vis-tu cette période où tu bénéficies d’un temps de jeu conséquent?

Dans l’apprentissage d’un jeune joueur, ça arrive de vivre différents moments, des hauts et des bas. J’ai vécu des phases diverses depuis mon arrivée ici à Monaco. J’ai débuté à l’été 2018, c’était un peu plus compliqué qu’aujourd’hui mais je suis ravi de la période actuelle. Nous avons relevé la tête depuis, les résultats arrivent petit à petit, mais nous avons encore besoin de beaucoup travailler. Personnellement, je suis satisfait de ce début de saison.

Je n’ai pas de système préférentiel, je m’adapte assez vite aux options tactiques. C’est le coach qui décide de cela, à nous ensuite de performer lors des matchs dans la position dans laquelle nous devons évoluer. Je m’adapte à tous les postes où l'on fait appel à moi.
Sofiane DiopMilieu de terrain de l'AS Monaco

La Ligue 2 t’as-t-elle permis de grandir en tant que joueur ?

J’étais moins épanoui en Ligue 2 mais j’ai beaucoup travaillé sur mon mental pour le coup. Le staff à Sochaux me parlait régulièrement. J’ai accumulé le plus de temps de jeu possible. Si j’en suis là aujourd’hui, c’est en partie grâce à eux et je les remercie pour cela.

En début de saison, est-ce que tu t’attendais à jouer autant ?

Non, je ne pensais pas bénéficier d’un temps de jeu aussi conséquent. L’entraîneur m’a donné ma chance, maintenant à moi de lui rendre sur le terrain dans la durée. 

Est-ce que ce système en 4-4-2 et ce poste de milieu droit te conviennent ?

Je n’ai pas de système préférentiel, je m’adapte assez vite aux options tactiques. C’est le coach qui décide de cela, à nous ensuite de performer lors des matchs dans la position dans laquelle nous devons évoluer. Je m’adapte à tous les postes où l’on fait appel à moi. J’essaye d’aider l’équipe au maximum.

Quels sont tes objectifs pour la saison ?

Mon objectif est d’être au service du collectif, je n’ai pas d’objectifs personnels prédéfinis. Que je sois titulaire ou pas, c’est la même chose. Nous sommes concentrés sur les résultats. Quand ils sont positifs, évidemment il y a une bonne atmosphère. On ne se demande pas qui a joué à tel match avec tel résultat, nous sommes un groupe et nous devons avancer ensemble.

Vous avez un programme d’entraînement pour les fêtes, comment vous adaptez-vous avec cette période actuelle?

À nous de bien respecter les gestes barrières et les consignes fournies par le staff. Nous devons ne pas prendre de risques, car c’est un sujet grave, nous le savons. Il faut être professionnel et faire attention à notre santé comme à celle des autres.

Quelle est ta relation avec Kevin Volland, qui se révèle actuellement ?

Elle a toujours été la même, c’est un joueur très expérimenté avec un beau parcours dans de grandes équipes. Je suis content de jouer avec lui et de le côtoyer. J’apprends à ses côtés, comme tous les joueurs expérimentés.

On peut toujours mieux faire. On se concentre surtout sur le futur et cela passe par le match de demain face à Saint-Etienne. Nous avons un très beau groupe et un staff de grande qualité cette année. Il y a moyen de faire quelque chose. Pour cela, nous devons travailler tous les jours et obtenir des résultats.
Sofiane DiopMilieu de terrain de l'AS Monaco

Est-ce actuellement la meilleure équipe de l’AS Monaco que tu aies connu ?

On peut toujours mieux faire. On se concentre surtout sur le futur et cela passe par le match de demain face à Saint-Etienne. Nous avons un très beau groupe et un staff de grande qualité cette année. Il y a moyen de faire quelque chose. Pour cela, nous devons travailler tous les jours et obtenir des résultats.

Les joueurs expérimentés vous aident-ils au quotidien pour progresser ?

Cesc Fabregas, Wissam Ben Yedder, Ruben Aguilar, Kevin Volland ou encore Vito Mannone nous parlent beaucoup. Ils ont un vécu que nous (les jeunes joueurs) n’avons pas. Nous apprenons d’eux chaque jour. Le coach aussi est là pour ça. On progresse naturellement avec eux. 

Comment te sens-tu physiquement actuellement ?

J’ai réalisé une bonne préparation avec le groupe, grâce au travail du staff. Aujourd’hui je suis récompensé, j’ai développé des aspects de jeu où j’avais des lacunes lors des années précédentes. Et surtout je suis capable de répéter les courses et les efforts à haute intensité, tout en gardant mon niveau technique. C’est très important.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.