Fermer
WHAT A GOAL ! 05 décembre 2019, 19:37

WAG : Giuly slalome au Vélodrome

WAG : Giuly slalome au Vélodrome
Il y a exactement 16 ans, Ludovic Giuly donnait la victoire à l'AS Monaco au Stade Vélodrome après avoir éliminé trois adversaires et complètement déstabilisé la défense marseillaise !

Disputé le vendredi 5 décembre 2003, ce match de la 17e journée de Ligue 1 bascule en huit minutes au coeur de la seconde période. Alors que se profile un déplacement à Athènes, où l’AS Monaco doit achever de la phase de groupes de la Ligue des Champions cinq jours plus tard, c’est en solides leaders que Didier Deschamps et ses hommes se présentent au Stade Vélodrome.

Les deux équipes ne le savent pas encore, mais elles joueront une finale européenne quelques mois plus tard, la C1 pour les Rouge et Blanc, la C2 pour les Marseillais. En championnat, l’OM est déjà à neuf longueurs de l’AS Monaco et se doit de l’emporter pour ne pas laisser son adversaire du jour s’échapper au classement. Juste avant la pause, l’attaquant égyptien, Mido, ouvre le score dans une enceinte garnie de 52 265 spectateurs.

Le récital de Ludo

C’est peu avant l’heure de jeu que la réaction monégasque arrive, avec une égalisation sur corner de Sébastien Squillaci (58e). Une première froid refroidi, le Vélodrome s’éteint carrément à la 66e quand Ludovic Giuly offre un véritable récital. Parti du côté droit, il se joue de trois défenseurs avant d’ajuster Vedran Runje d’un frappe malicieuse du pied gauche (66e). Ce petit chef-d’oeuvre permet à l’AS Monaco de ramener trois précieux points de ce déplacement marseillais.

On le sait aujourd’hui, cela n’a pas été suffisant pour résister au retour de l’OL durant cette saison 2003-2004 si intense et à l’issue si malheureuse, achevée à la troisième place, à quatre points du titre et avec des étoiles pleins les yeux suite au magnifique parcours européen.

5 décembre 2003 – Stade Vélodrome
Ligue 1 – 17e journée
Olympique de Marseille 1-2 AS Monaco
Arbitre : M. Poulat
Buts : Mido (44e) pour l’OM – Squillaci (58e), Giuly (66e) pour l’AS Monaco
Olympique de Marseille : Runje, Ecker, Chrsitanval, Van Buyten (Beye 73e), Meïté, Celestini, Hemdani, Vachousek, Meriem (Johansen 52e), Drogba, Mido (Fernandao 76e) – Entraîneur : Alain Perrin
AS Monaco : Roma, Evra, Rodriguez, Squillaci, Givet, Bernardi, Zikos, Rothen (Plasil 90e+3), Giuly, Prso (Cissé 81e), Morientes – Entraîneur : Didier Deschamps

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.