Fermer
Ligue 1 Uber Eats 17 mars 2021, 16:53

Benoît Badiashile : "Nous avons trouvé une stabilité défensive"

Benoît Badiashile : "Nous avons trouvé une stabilité défensive"
Sélectionné cette semaine pour l'Euro Espoirs, le défenseur tricolore s’est présenté en conférence de presse avant le déplacement à Saint-Étienne ce vendredi au stade Geoffroy Guichard (21h00).

À seulement 19 ans, Benoît Badiashile forme la colonne vertébrale du onze de Niko Kovac. Il est même à ce jour, le joueur le plus utilisé par le technicien croate avec 2368 minutes de jeu en Ligue 1. Convoqué cette semaine pour l’Euro Espoirs en compagnie de son coéquipier Aurélien Tchouameni, le natif de Limoges continue de franchir les étapes au sein de la quatrième formation au classement de Ligue 1.

Trois clean sheet en quatre matchs de Ligue 1

Auteur d’une passe décisive et de deux buts cette saison en championnat, le numéro 32 du club de la Principauté a grandement participé aux trois clean sheet obtenus lors des quatre derniers matchs de l’AS Monaco dans l’élite. À deux jours du déplacement des Rouge et Blanc à Saint-Étienne au Stade Geoffroy Guichard ce vendredi (21h00), l’espoir tricolore a participé au point presse d’avant-match.

Bonjour Benoît. Tout d’abord tu dois être fier d’avoir été appelé avec les Bleuets pour l’Euro Espoirs.

Oui forcément. Pour tout joueur, c’est quelque chose de très fort de représenter son pays, tout le monde voudrait être sélectionné. Je vais profiter au maximum de cette convocation.

Tu symbolises la nouvelle force défensive de l’équipe.

Les statistiques parlent pour nous, nous avons réalisé quatre clean sheet en cinq matchs. Nous avons trouvé une stabilité défensive depuis la rencontre face à Lorient. Il faut continuer sur cette voie pour décrocher notre objectif. Depuis le début de saison, nous avons beaucoup progressé. On savait que nous devions avoir une certaine assise défensive pour espérer gagner nos matchs. 

Quelle est la raison pour laquelle vous commettez moins d’erreurs ?

On a appris de nos erreurs justement. On a un staff qui nous aide beaucoup pour nous améliorer. Au fil du temps, nous gommons certaines choses. On s’améliore et cela se ressent sur les derniers matchs. Nous avons beaucoup de séances vidéo pour voir nos erreurs. Le coach nous donne un maximum de consignes, c’est pour notre bien.

Une revanche contre Saint-Etienne ? Pas forcément. On prend ce match comme tous les autres. Nous avions récolté un carton rouge sévère à l’aller. On doit montrer nos qualités pour enchaîner avec une nouvelle bonne performance.
Benoît BadiashileDéfenseur de l'AS Monaco

Vous avez un sentiment de revanche par rapport au match aller face à Saint-Etienne ?

Une revanche ? Pas forcément. On prend ce match comme tous les autres. Nous avions récolté un carton rouge sévère sur une faute d’Eliot. On doit montrer nos qualités pour enchaîner de bonnes performances.

Pour revenir à ta sélection, l’équipe de France est pétrie de talents, il y a beaucoup d’attentes autour de cette équipe.

Oui bien sûr, avec un tel groupe c’est normal. D’autres sélections ont également d’énormes potentiels. Nous avons une très belle génération mais seul le terrain parle. On verra bien. Il y a une telle génération que certains de mes coéquipiers qui font une super saison n’ont malheureusement pas été appelés, alors qu’ils étaient susceptibles d’être parmi nous. Mais ils restent concentrés sur leurs performances avec l’AS Monaco.

Aurélien Tchouameni qui partira avec toi réalise une très belle saison.

Il est très important dans notre système, Youssouf l’est également. Ils jouent juste devant moi, c’est un plaisir de les côtoyer. Il faut continuer de cette manière pour gagner des matchs.

Le coach sait que je possède une assez bonne relance, il me demande donc de repartir proprement. Sur certains matchs, je dois faire mieux. Je suis conscient du travail à accomplir pour progresser dans ce secteur.
Benoît BadiashileDéfenseur de l'AS Monaco

Tu travailles tes relances longues à l’entraînement?

Le coach sait que je possède une assez bonne relance, il me demande donc de repartir proprement. Sur certains matchs, je dois faire mieux. Je suis conscient du travail  à accomplir pour progresser dans ce secteur.

Même dans les petits jeux en début d’entraînement, le staff demande-t-il beaucoup de rigueur ?

C’est vrai, mais c’était comment ça également auparavant. Le coach est très rigoureux. Tout le monde le voit sur le terrain ou à l’entraînement. Nous avons une équipe jeune, nous avons besoin de cette exigence pour progresser.

Vous êtes quatrièmes actuellement, quel est l’objectif du Club ?

On a montré qu’on savait rivaliser face à de grosses équipes. C’est quelque chose de positif de voir notre évolution depuis le début de saison. Il faut continuer jusqu’à la fin. Le plus important est cependant de sécuriser cette quatrième place. On verra ensuite ce qu’il est possible d’aller chercher.

Je savoure cette quatrième place au sein d’une équipe qui fonctionne bien. J'espère que ça sera la même chose pour les années qui suivent. Je me sens très bien ici, je veux poursuivre ma progression.
Benoît BadiashileDéfenseur de l'AS Monaco

Tu es le joueur le plus utilisé par Niko Kovac et tu vas jouer avec les Espoirs. Comment te sens-tu physiquement en cette fin de saison ?

Le staff nous fait énormément travailler physiquement, je me sens très bien. Je peux enchaîner les matchs sans problème. C’est une satisfaction personnelle, j’essaye de lui rendre cette confiance sur le terrain.

Tu t’épanouis plus que les saisons passées ?

Forcément, nous jouons le haut de tableau cette saison. C’est plus facile de s’épanouir. On ne joue pas le maintien. Je savoure cette quatrième place au sein d’une équipe qui fonctionne bien. J’espère que ça sera la même chose pour les années qui suivent. Je me sens très bien ici, je veux poursuivre ma progression. Je suis focalisé sur mon travail en tant que joueur monégasque.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.