Fermer
Ligue 1 Uber Eats 03 février 2021, 10:45

Focus sur l'OGC Nice avant le derby

Focus sur l'OGC Nice avant le derby
Les Rouge et Blanc reçoivent l'OGC Nice pour le 100e derby de la Côte d'Azur ce mercredi soir au Stade Louis-II (21h à huis-clos). Coup d'oeil sur l'état de forme du rival niçois.

La première réception pour l’AS Monaco en ce mois de février s’annonce palpitante. Après avoir enchaîné un cinquième succès de suite face à Nantes (2-1), les Rouge et Blanc vont cette fois-ci affronter le rival niçois ce mercredi soir au Stade Louis-II (21h à huis-clos), pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Ce sera même l’occasion de fêter le 100e derby de l’histoire entre les deux formations en première division. Un affrontement inédit malheureusement, puisque dépourvu de public pour la deuxième fois de suite.

Une dynamique diamétralement opposée

Mais un match qui pourrait permettre aux Rouge et Blanc d’enregistrer une sixième victoire d’affilée, et au passage de rester invaincus depuis le début d’année. Car à l’inverse, les hommes d’Adrian Ursea comptent un seul succès en sept matchs. Les temps sont durs donc pour l’OGC Nice, malgré un mercato qui s’annonçait prometteur cet été, avec les arrivées d’Amine Gouri et Jeff Reine-Adélaïde notamment.

Seulement les Aiglons ne parviennent pas à confirmer les attentes placées en eux par les observateurs de l’élite. Pire encore, la défaite à domicile dimanche dernier face à Saint-Étienne (1-0) est venue semer encore un peu plus le doute, faisant glisser l’OGCN au 13e rang du classement.

Du mouvement sur le banc

Et pour cause, avec 23 buts inscrits en 21 journées, dont seulement deux lors de ses cinq derniers sorties, le rival historique ne possède que la 15e attaque de Ligue 1. La barre n’a donc pas été redressée depuis le limogeage de Patrick Vieira le 3 décembre dernier, remplacé au poste par son ancien adjoint, Adrian Ursea. Avec cinq défaites, trois matchs nuls et deux victoires en Ligue 1 depuis son arrivée, le déclic n’a pas encore eu lieu.

Le technicien roumain, qui était déjà aux côtés de Lucien Favre entre 2016 et 2018, avant que le coach suisse ne prenne la route du Borussia Dortmund, a pourtant enregistré les renforts de William Saliba et Jean-Clair Todibo en défense, en ce mercato d’hiver. En attendant, avec cette treizième place donc, les Niçois pointent actuellement à 16 unités du club de la Principauté, intouchable depuis ce début d’année.

Un derby particulier

Les hommes de Niko Kovac peuvent donc espérer remporter leur deuxième derby de la saison, après la victoire à l’Allianz Riviera en novembre dernier (2-1). Même si le coach monégasque a rappelé en conférence de presse qu’il s’agissait d’un match spécial, et qu’à ce titre, il ne souhaitait pas que ses joueurs tombent dans la facilité. Les Rouge et Blanc devront donc se méfier du rival qui est en recherche de confiance et de points.

Rappelons qu’au match aller justement, les jeunes monégasques s’étaient distingués, avec des réalisations de Sofiane Diop et d’Axel Disasi. En danger ces temps-ci, les Niçois auront à coeur de renverser la tendance lors de ce choc. Malheureusement, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder ne pourront de nouveau pas goûter à l’ambiance d’un derby enflammé le Stade Louis-II, en raison de la situation sanitaire. Même si nos fidèles supporters s’activent sur les réseaux. Alors DAGHE MUNEGU !

Extraits de la conférence de presse de l’AS Monaco :

C’est un derby, c’est un match spécial. Tout ce qui s’est passé récemment est à oublier, ce n’est pas un match comme les autres. Si vous regardez le classement, Nice a gagné 18 points à l’extérieur sur les 26 qu’elle possède, c’est une équipe qui a de sérieux arguments pour performer à l’extérieur. Je ne m’attends pas à un match facile, nous devons donner le maximum.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Revivez la conférence de presse d’avant-match de Niko Kovac.

AS Monaco – OGC Nice en chiffres c’est….

  • 99 : Le nombre de confrontations en Ligue 1 face à Nice, pour 42 victoires de l’AS Monaco, 27 matchs nuls et 30 défaites (135 buts marqués, 118 encaissés).
  • 49 : Le total des confrontations au Stade Louis-II, avec un bilan de 23 victoires monégasques, 16 matchs nuls et 10 défaites (77 buts marqués, 50 encaissés).
  • 19 : Le nombre de confrontations en Coupe face à Nice, pour 10 victoires monégasques, 5 nuls, 4 défaites (29 buts marqués, 15 buts encaissés).
  • 6-1 :Le 8 Septembre 1978, les Rouge et Blanc signent leur plus large succès de leur histoire à domicile face à Nice. Ce jour-là, Christian Dalger, Albert Emon, Raoul Noguès (doublé) et Delio Onnis (doublé) sont les buteurs monégasques.
  • 29 : Le Derby de la Côte d’Azur est la 29e affiche à atteindre les 100 matchs dans l’élite.
  • 27 : Le nombre de joueurs qui ont porté le maillot des deux clubs, le premier était Yeso Amalfi. Le Brésilien n’a disputé que quatre rencontres sous le maillot Rouge et Blanc.
  • 13 : Delio Onnis est le meilleur buteur de cette affiche avec 13 réalisations.
  • 9 : Wissam Ben Yedder a marqué neuf buts contre Nice en Ligue 1, c’est son adversaire favori. Aucun joueur actuel du championnat n’a marqué plus contre un même adversaire (Mbappé est également à neuf buts contre Dijon)
  • 5 : L’AS Monaco n’a perdu aucune de ses cinq dernières réceptions de Nice en Ligue 1 (trois victoires, deux matchs nuls) et pourrait enchaîner six matchs sans défaite à domicile face au Gym pour la première fois depuis 1981.
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.