Fermer
Ligue 1 Uber Eats 01 mai 2021, 11:00

Focus sur l’Olympique Lyonnais avant le choc de la 35e journée

Focus sur l’Olympique Lyonnais avant le choc de la 35e journée
L’AS Monaco reçoit Lyon ce dimanche sur la pelouse du Stade Louis-II, pour le compte de la 35e journée de Ligue 1 (21h). A quelques heures de cette rencontre de gala, focus sur les Olympiens, éliminés dix jours plus tôt par les Rouge et Blanc en Coupe de France.

C’est le choc du week-end ! Une semaine après son difficile mais important succès à Angers (0-1), l’AS Monaco reçoit l’Olympique Lyonnais, pour le compte de la 35e journée de Ligue 1 (dimanche à 21h, huis clos). Avant cette rencontre, les Rouge et Blanc sont à la 3e place du classement, quatre unités devant Lyon, 4e. Ce match est donc primordial dans la course à l’Europe, alors que nous entrons dans le dernier mois de compétition. Il faudra ainsi confirmer le succès obtenu en Coupe de France (0-2) contre l’OL il y a dix jours.

Une grande inconstance au cours d’un match

Un duel qui était d’ailleurs révélateur de la saison lyonnaise. Dominateurs en première période (3 poteaux touchés), les Rhodaniens se sont ensuite écroulés en 2e période, en se retrouvant à 10 puis en encaissant deux buts en quelques minutes. Un scénario qui s’est répété dimanche dernier face à Lille. Après avoir mené 2-0 au bout de 30 minutes, les hommes de Rudi Garcia se sont finalement inclinés 3-2, perdant presque tout espoir de titre, avec sept points de retard sur les Dogues.

Le point faible de cette formation pourtant talentueuse, comme l’a rappelé Niko Kovac, est donc l’inconstance. Il est en effet rare de les voir réaliser deux mi-temps d’un niveau constant, ce qui leur vaut parfois des fins de matchs difficiles, bien qu’en ayant dominé les débats précédemment.

Des résultats en dent de scie

Si les Lyonnais sont inconstants durant une rencontre, on peut dire pareil de leur saison. Après un début difficile (7 points en 6 journées), ils avaient relevé la tête jusqu’à la trêve hivernale, étant même premiers à ce moment-là. Mais depuis quelques semaines, les résultats sont plutôt décevants, marqués par une série de trois matchs sans victoire en mars-avril (nul à Reims 1-1, défaite contre Paris 4-2 puis match nul sur le terrain de Lens 1-1).

A noter également qu’ils n’ont remporté que deux de leurs six derniers matchs de Ligue 1 (2 nuls, 2 défaites), se classant neuvièmes sur cette période. Une mauvaise série qui les a ainsi fait rétrograder à la quatrième place au classement au profit de… l’AS Monaco. Les partenaires de Memphis Depay sont toutefois redoutables hors de leur bases, restant sur une série de 15 matchs sans défaite (9 victoires, 6 nuls), soit la meilleure dynamique en cours dans l’élite.

De potentielles retrouvailles avec Islam Slimani

Malgré ces résultats, l’entraîneur rhodanien peut s’appuyer sur des joueurs de grande qualité, à l’image de son capitaine hollandais ou de Lucas Paqueta, les deux fers de lance de cette équipe. Les coéquipiers de Wissam Ben Yedder, élu joueur du mois d’avril, pourraient de leur côté retrouver sur leur route Islam Slimani.

L’ancien monégasque est en effet titulaire depuis plusieurs rencontres à la pointe de l’attaque dans le 4-2-3-1 de Rudi Garcia et reste sur une prestation aboutie lors du dernier match contre Lille, en étant impliqué sur les deux buts. D’abord buteur grâce à une frappe puissante au premier poteau, il pousse ensuite José Fonte à marquer contre son camp sur un coup de pied arrêté. L’Algérien sera sans doute l’une des plus grandes menaces. Méfiance donc…


Extraits de la conférence de presse de l’AS Monaco :

Je ne sais pas si le match de Coupe de France aura un impact. C’était un match de Coupe avec de l’engagement, là ce sera différent. Encore une fois, le football est un sport de contact. L’arbitre qui officiera est un des meilleurs d’Europe, donc je ne suis pas inquiet là-dessus.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Revivez la conférence de presse de Niko Kovac.

Rejoindre Monaco a été l’une de mes meilleures décisions. Je me sens très bien ici. J’aime le Club. On connaît des succès. Et si nous connaissons le succès, cela fait du bien au moral. Quand je rentre chez moi, je suis heureux de passer de bons moments avec ma famille.
Kevin VollandAttaquant de l'AS Monaco

Revivez la conférence de presse de Kevin Volland


AS Monaco – Olympique Lyonnais en chiffres c’est…

108 : Le nombre de confrontations dans l’élite entre les deux équipes pour 45 victoires, 24 nuls et 39 défaites (145 buts marqués, 138 encaissés).
54 : Le nombre de confrontations au Stade Louis-II avec un bilan de 31 victoires, 10 nuls et 13 défaites (81 buts marqués, 49 buts encaissés).
4-0 : Plus large succès des Rouge et Blanc à domicile. Il a été obtenu à deux reprises le 27 août 1966 et le 6 mai 1980.
38 : L’AS Monaco a glané 38 points à domicile en Ligue 1 cette saison (11 victoires, 5 nuls, 1 défaite), 4 de plus que toute autre équipe.
2 : L’Olympique Lyonnais n’a remporté que 2 de ses 6 derniers matchs de Ligue 1 (2 nuls, 2 défaites), se classant seulement 9e de L1 sur la période.
0 : Monaco a gardé sa cage inviolée lors de ses 9 derniers matchs toutes compétitions confondues, égalant son record dans son histoire établi en décembre 1992-février 1993 puis en décembre 2014-février 2015.
15 : Lyon est invaincu lors de ses 15 derniers déplacements en Ligue 1 (9 victoires, 6 nuls), la meilleure série en cours dans l’élite et sa plus longue série d’invincibilité hors de ses bases depuis mars 2005-avril 2006 (21).
13 : Les Rouge et Blanc ont marqué 13 de leurs 14 derniers buts en 2e période, dont 6 au cours du dernier quart d’heure.
35 : Memphis Depay a manqué le cadre à 35 reprises en 97 tirs en Ligue 1 cette saison, c’est plus que tout autre joueur (à égalité avec Gaëtan Laborde). Le capitaine de Lyon est en outre le 2e joueur qui perd le plus de ballons dans l’élite cette saison (598) derrière le Messin Farid Boulaya (614).

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.