Fermer
Histoire 28 janvier 2021, 20:26

Ils ont porté le maillot de l'AS Monaco et du FC Nantes

Ils ont porté le maillot de l'AS Monaco et du FC Nantes
A trois jours du déplacement de l'AS Monaco à Nantes au stade de la Beaujoire (21h à huis-clos), retour sur les joueurs qui ont évolué sous les couleurs des deux équipes.

Quatre victoires en quatre matchs. Avant de se refermer par une confrontation face au FC Nantes, le mois de janvier est jusque-là un sans-faute pour les hommes de Niko Kovac. Après le succès obtenu face à Marseille lors de la 21e journée au Stade Louis-II (3-1), les Rouge et Blanc se rendent donc au stade de la Beaujoire ce dimanche (21h à huis-clos), pour leur deuxième match à l’extérieur de la phase retour. L’occasion de se remémorer la grosse vingtaine de joueurs qui ont connu les deux clubs qui s’affrontent ce week-end.

Fabien Barthez, dernier rempart de l’AS Monaco 

Il est forcément l’un des personnages les plus connus de cette liste. Arrivé en provenance de Marseille, Fabien Barthez s’installe dans les cages monégasques avec un statut déjà solide, fort d’un titre européen en 1993 avec l’OM. Recruté par Jean Tigana, le portier des Bleus, avec qui il sera sacré champion du Monde en 1998 et d’Europe en 2000, décroche également deux titres de champion de France en 1997 et en 2000.

Sous l’aile de Jean-Luc Ettori, le portier originaire de Lavelanet devient un peu plus une figure de l’élite à la fin des années 90′. Avec 192 matchs sous le maillot Rouge et Blanc, il fait même partie des gardiens les plus capés de l’AS Monaco derrière Jean-Luc Ettori, Danijel Subašić et Flavio Roma. Il terminera sa carrière au FC Nantes à l’issue de la saison 2006-2007.

Japhet N’Doram, « le sorcier de la Beaujoire »

Neuf ans plus tôt, Fabien Barthez voit débarquer Japhet N’Doram en Principauté. Le milieu offensif international tchadien, surnommé « le sorcier de la Beaujoire », est devenue une icône du FCN, où il dispute près de 230 matchs (87 buts) et remporte le titre de champion de France en 1995.

Embêté par les blessures, il ne jouera que 16 matchs sous la Diagonale. Mais son rapport avec l’AS Monaco est tel, qu’il confiera son fils, Kévin, aux formateurs de l’Academy. Avant lui, José Touré avait également décidé de finir sa carrière sur la Côte d’Azur, après avoir fait les beaux jours des Canaris. Doté d’une technique hors du commun, « le Brésilien » a certainement été l’un des inspirateurs du fameux « jeu à la nantaise », popularisé dans les années 90′.

L’infatigable Jérémy Toulalan

Plus récemment, c’est un autre joueur formé à la Jonelière qui a mouillé le maillot de l’AS Monaco. Recruté sous l’ère Claudio Ranieri à l’occasion de la dernière montée en Ligue 1, Jérémy Toulalan a passé trois saisons au pied du Rocher. Il sera un des piliers des Rouge et Blanc, infatigable travailleur au milieu de terrain, disputant plus de 100 matchs. Au passage, il participera activement au parcours jusqu’en quart de finale de la Ligue des Champions en 2014-2015.

De la Jonelière à l’épopée européenne de l’AS Monaco

Enfin, comment ne pas évoquer Didier Deschamps, en parlant du FC Nantes et de l’AS Monaco. L’actuel sélectionneur de l’équipe de France est lui aussi un pur produit de la formation nantaise. Installé au poste de milieu défensif, il s’impose rapidement en Division 1 à la fin des années 80′. Travailleur, il est appelé dans les sélections de jeunes sous le maillot tricolore. Durant six ans, Didier Deschamps revêt donc la tunique des Canaris et devient l’un des chouchous du Stade de la Beaujoire, avant de rejoindre l’OM.

La suite, tout le monde la connaît. Champion d’Europe avec Marseille, tout comme Fabien Barthez, il deviendra champion du Monde en 1998 et vainqueur de l’Euro 2000… comme le « divin chauve ». Sa carrière à peine terminée, il se mue en coach à seulement 33 ans. Pour sa première expérience sur un banc, l’ex-milieu des Bleus se retrouve à la tête de l’AS Monaco. Il remportera notamment une Coupe de la Ligue en 2003 et sera finaliste de la Ligue des Champions lors de l’épopée mythique des Rouge et Blanc en 2003-2004. Assurément le plus monégasque des Nantais.

Voici la liste des joueurs ayant porté le maillot de l’AS Monaco et de Nantes :

Gardien : Fabien Barthez

Défenseurs : Bernard Gardon, Christophe Pignol, Yvon Le Roux, Éric Cubilier, Olivier Veigneau, Dennis Appiah

Milieux : Fabrice Poullain, Philippe Anziani, Jérémy Toulalan, Marama Vahirua, Gabriel Boschilia

Attaquants : Francis Magny, Jean Saunier, Éric Pécout, José Touré, Oscar-Victor Trossero, Christophe Robert, Japhet N’Doram, Serge Gakpé, Jean-Kévin Augustin

Joueurs puis entraîneurs : Guy Lacombe, Didier Deschamps

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.