Fermer
Carnet 27 septembre 2020, 11:45

Joyeux anniversaire Lucas Bernardi

Joyeux anniversaire Lucas Bernardi
L’AS Monaco souhaite un excellent anniversaire à son ancien milieu de terrain argentin, qui fête aujourd’hui ses 43 ans.

Il a passé huit saisons au pied du Rocher. Arrivé un an après le titre de champion de France 2000 obtenu sous les ordres de Claude Puel, Lucas Bernardi démarre la saison 2001-2002 avec l’AS Monaco, après avoir disputé quelques matchs à l’Olympique de Marseille lors de l’exercice précédent. Le milieu de terrain défensif argentin ne le sait pas encore, mais il va former l’un des duos les plus emblématiques de l’histoire des Rouge et Blanc à la récupération, avec son compère grec Andréas Zíkos.

Un duo de caractère avec Zíkos

Joueur fluet d’apparence, le natif de Rosario se révèle être un formidable gratteur de ballons au très fort caractère, du haut de son mètre 72. Infatigable, celui qui a été formé au Newell’s Old Boys ne met qu’une saison à se révéler indispensable aux yeux de Didier Deschamps, tout jeune entraîneur, par son activité au milieu de terrain monégasque. Une montée en puissance qui coïncide justement avec l’arrivée d’ »Ákis » Zíkos, à l’été 2002. Cette année-là, le club de la Principauté dispute jusqu’au bout le titre de champion de France à l’Olympique Lyonnais.

Mais les Monégasques, qui terminent finalement à une petite longueur du graal, malgré un Shabani Nonda exceptionnel sacré meilleur buteur de Ligue 1 avec 26 réalisations, se consolent en coupe. Les coéquipiers de Ludovic Giuly et Jérôme Rothen décrochent ainsi la seule Coupe de la Ligue de l’histoire du club à ce jour, grâce à un succès sans appel (4-1) face à Sochaux, avec notamment un doublé du capitaine Rouge et Blanc. Lucas Bernardi est bien sur le terrain ce jour-là, et contribue à venger la défaite de 2001 face à… l’Olympique Lyonnais.

Acteur majeur de l’épopée européenne en 2004

La saison suivante, il participe à l’une des plus grandes épopées de l’histoire du club en coupe d’Europe. Dans le fameux 4-4-2 de Didier Deschamps, il verrouille parfaitement le milieu de terrain avec Andréas Zíkos, avec qui il partage cette étiquette de travailleur de l’ombre. Il dispute même les douze rencontres de cette campagne exceptionnelle en Ligue des Champions, jusqu’à la défaite en finale face au FC Porto de José Mourinho. La saison suivante, Lucas Bernardi devient international argentin (6 sélections), et participe à la Coupe des Confédérations où il échouera en finale face au Brésil.

Il reste un des cadres de l’AS Monaco jusqu’en 2006. Par la suite, il est davantage embêté par les blessures, mais reste fidèle au club qui l’a révélé en Europe, lui le jeune argentin débarqué de Rosario. Une fidélité sans faille qui lui fera finalement retrouver son club formateur des Newell’s Old Boys, où il finira son parcours de joueur. Aujourd’hui lancé dans une second carrière en tant qu’entraîneur, il est à la tête de l’équipe du Club Atlético de Belgrano, qui évolue en 2e division argentine. Au total, Lucas Bernardi aura disputé 228 matchs avec le club de la Principauté (4 buts et 6 passes décisives).

L’AS Monaco lui souhaite un joyeux anniversaire à l’occasion de ses 43 ans, lui qui garde une place spéciale dans le coeur des soutiens des Rouge et Blanc.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.