Fermer
Stats 04 mai 2022, 08:30

La solidité défensive des Rouge et Blanc passée au crible

La solidité défensive des Rouge et Blanc passée au crible
Encore une fois imperméable dimanche face à Angers (2-0), la défense de l'AS Monaco fait preuve d'une grande solidité depuis le début de l'année 2022. Décryptage.

Là, ça devient très costaud ! En signant une nouvelle performance de haute volée face à Angers (2-0), ce dimanche lors de la 35e journée de Ligue 1, l’AS Monaco a enchaîné une septième victoire d’affilée en Ligue 1. Et si les Rouge et Blanc sont si forts en ce moment, c’est notamment en raison de leur solidité défensive, qui en fait l’une des équipes du championnat les plus compliquées à prendre à défaut. Explications.

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes

Si l’AS Monaco est actuellement l’équipe la plus en forme du Big 5 européen, avec sept victoires consécutives, elle le doit en grande partie à sa défense de fer. Avec 12 buts encaissés en 2022, l’équipe monégasque est la plus imperméable en Ligue 1 cette année, à égalité avec Nice. Elle est même remontée à la 3e place du classement des meilleurs défenses du championnat, avec 35 buts pris, derrière le Gym (29) et le PSG (34).

La forteresse Louis-II

Le Stade Louis-II n’est pas le plus accueillant pour les attaquants adverses. A l’image de ses récentes réceptions de Nice (1-0) et Angers (2-0), l’AS Monaco est d’ailleurs l’équipe qui a réussi le plus de clean-sheets cette saison à domicile (8), juste derrière le Stade Rennais (10). Et seuls le PSG (10) et Rennes (13) ont pris moins de buts dans leur antre que l’AS Monaco cette saison (14).

Le Stade Louis-II, c’est notre maison, avec nos supporters qui sont derrière nous. Notre but est de donner envie à de plus en plus de monde de venir nous voir, mais les supporters qui sont là sont déjà pleinement engagés derrière les joueurs.
Philippe ClementEntraîneur de l'AS Monaco

Alexander Nübel, l’habitué des clean sheets

Aller chercher le ballon dans ses filets, Alexander Nübel n’aime évidemment pas ça. Ça tombe bien, le portier allemand a de moins en moins besoin de le faire. En conservant sa cage inviolée ce dimanche face à Angers (2-0), il a signé son 8e clean sheet en Ligue 1 depuis le début de l’année civile, et le 11e depuis le début du championnat. Une performance qui le positionne au 2e rang des meilleurs gardiens dans ce domaine, à égalité avec Matz Sels (Strasbourg) et Predrag Rajkovic (Reims), et juste derrière Walter Benitez (Nice). Au total, notre gardien a bouclé 31,4% de ses matchs en L1 sans encaisser de but et possède le quatrième meilleur pourcentage de tirs stoppés (72%).

Des défenseurs au top de leur forme

Devant Alexander Nübel, les Rouge et Blanc ont trouvé une assise défensive. En charnière, le duo Axel Disasi-Benoît Badiashile s’est imposé comme l’un des plus solides du championnat. Et lorsque le vice-capitaine des Rouge et Blanc a été suspendu face au SCO (2-0), Guillermo Maripán l’a parfaitement suppléé. Du côté des latéraux, même montée en puissance. A droite, que ce soit en duo avec Vanderson, Gelson Martins ou Sofiane Diop, Ruben Aguilar s’est montré intraitable et infatigable. Et à gauche, Caio Henrique a conservé son bel équilibre entre solidité et apport offensif, avec deux passes décisives face à Metz (2-1) et Saint-Etienne (4-1).

Nous évoluons avec une défense à quatre et nous avons eu le temps de plus travailler certains points tactiques, notamment les sorties de balles. Si ça réussit bien, tant mieux pour l’équipe et pour moi.
Axel DisasiVice-capitaine de l'AS Monaco

La paire « Fanamenial » en feu

Ils avaient déjà marché sur la Ligue 1 la saison dernière, et depuis plusieurs semaines ils se remettent à martyriser tous les autres milieux du championnat. Depuis la réception du PSG (3-0), Aurélien Tchouameni et Youssouf Fofana enchaînent les masterclass dans l’entrejeu, avec une complémentarité quasi innée. Quand l’un est « dans la zone », il prend des initiatives offensives et crée des décalages par la passe ou ballon au pied, tandis que le second assure (avec brio) les tâches défensives. Preuve de la forme étincelante du binôme, ils ont pris place dans L’Equipe type de L1 lors de trois des quatre dernières journées (deux pour Tchouameni, une pour Fofana).

Quand je vois que Youssouf est vraiment bien et qu’il trouve de bonnes passes vers l’avant, je vais peut-être me mettre un peu plus en retrait. Je vais être davantage positionné devant la défense, en tour de contrôle, et le laisser trouver des bonnes passes qui cassent les lignes, être plus offensif.
Aurélien TchouameniSur son association avec Youssouf Fofana

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.