Fermer
Ligue 1 Uber Eats 12 mai 2024, 23:08

L’AS Monaco en mode dauphin retrouve la Ligue des Champions !

A l'issue d'une rencontre où ils auront montré leur domination, les Rouge et Blanc l'emportent à Montpellier grâce à Kassoum Ouattara et Youssouf Fofana (0-2), validant leur deuxième place et le retour en Ligue des Champions.

Back to Champions League ! Sous les yeux du Président Dmitry Rybolovlev, les Rouge et Blanc se sont imposés à Montpellier grâce à des buts de Kassoum Ouattara et Youssouf Fofana (0-2). Une victoire synonyme de deuxième place et de retour en Ligue des Champions, six ans après. Compte-rendu. ✍️

Le Président Rybolovlev félicite le groupe dans le vestiaire après la qualification en Ligue des Champions.

Le contexte 📅

Grâce à sa victoire acquise la semaine dernière face à Clermont, l’AS Monaco a réalisé un grand pas vers la Ligue des Champions puisqu’il ne manque qu’un point pour valider le podium et la deuxième place. Mais le coach Adi Hütter ne veut pas se contenter de ça et souhaite voir ses hommes s’imposer pour obtenir une nouvelle victoire à l’extérieur. Mais méfiance car Montpellier reste sur une série de six matchs sans défaite et a déjà son maintien en poche.

L’objectif d’être deuxième n’a pas changé, il nous manque une victoire pour l’atteindre et nous voulons la valider dès ce dimanche à Montpellier. Ce soir, Brest a également un match important mais nous nous concentrons sur nous et nous continuons à suivre le processus. Nous devons faire le travail à Montpellier et contre Nantes ensuite.
Adi HütterSur la deuxième place

La compo 👥

Pour cette rencontre de la 33e journée, Adi Hütter décide d’aligner son équipe en 3-4-1-2 avec une défense centrale composée de Singo, Kehrer et Salisu. Diatta et Ouattara occuperont le rôle de pistons, tandis qu’Akliouche sera positionné à côté de Fofana au milieu de terrain. Quant à Ben Seghir, il épaulera le duo offensif Ben Yedder – Embolo. Enfin, Majecki gardera les cages monégasques.

Le scénario 🎞

Devant presque 400 supporters présents en parcage, les joueurs de l’AS Monaco ont le monopole du ballon et se créent la première situation par Youssouf Fofana, dont sa frappe est arrêtée par Bertaud (7e). L’international français se montre ensuite de nouveau sur une tentative en première intention mais celle-ci est légèrement à côté (21e).

Embolo à quelques centimètres de marquer

Peu dangereux jusque-là, les Montpelliérains et Fayad obligent Radoslaw Majecki à une belle parade pour repousser son tir (25e). Après cette situation, les Rouge et Blanc accélèrent et la frappe d’Eliesse Ben Seghir passe au-dessus (30e).

Avant une double occasion pour Kassoum Ouattara et Wissam Ben Yedder, dont c’est sa 200e ce soir, mais les deux butent sur un gardien héraultais inspiré (32e). Puis dans la foulée, Breel Embolo croit ouvrir la marque d’une tête plongeante, à la réception d’une galette de son jeune latéral gauche, mais il est finalement signalé très légèrement hors-jeu (33e).

Tout reste à faire à la pause

L’attaquant suisse, très inspiré ce soir, doit ensuite malheureusement céder sa place à Folarin Balogun juste avant la pause. Ce dernier ne tarde pas à se mettre en évidence mais il est repris in extrémis par Jullien dans la surface (45+1e). Le score est donc nul et vierge à la pause et il est proche d’évoluer en faveur des locaux dès la reprise mais la tentative de Coulibaly, aux six mètres, s’envole au-dessus des cages de Radek’.

Ouattara en mode renard des surfaces

Mais ce sont bien les Monégasques qui ouvrent la marque par Kassoum Ouattara, à l’affût aux six mètres, pour marquer d’une reprise du gauche dans la lucarne opposée (52e). Son premier but sous ses nouvelles couleurs et le 16e pour l’AS Monaco dans les 15 premières minutes de la seconde période. Un record, rappelle Opta ! Les Héraultais ne se laissent pas abattre par ce but et il faut un bon Majecki pour s’interposer et mettre sur son poteau, une frappe de Coulibaly (64e).

Fofana pour conclure d’une contre-attaque d’école

Une parade décisive puisqu’une minute plus tard, sur une contre-attaque d’école emmenée par Wissam Ben Yedder et Maghnes Akliouche, Youssouf Fofana est trouvé à l’entrée de la surface pour ajuster une frappe du droit imparable (65e). Le break est fait et les Rouge et Blanc continuent de se rapprocher d’une qualification en Ligue des Champions ! Mais cela ne les rassasie pas et ils veulent davantage plier le match par son capitaine. Sa frappe est néanmoins trop croisée (77e).

Le retour en Ligue des Champions validé !

La rencontre continue d’être animée et Akliouche voit sa frappe être repoussée par une claquette de Bertaud (82e), puis le but de Sylla en faveur du MHSC est refusée pour une faute sur Majecki (85e). Le gardien polonais est ensuite attentif pour arrêter une frappe de Delaye (89e), tandis que son homologue montpelliérain se distingue devant Captain’ Wiss (90+3e).

C’était la dernière occasion de la partie et l’AS Monaco s’impose 2-0. Une victoire qui assure le club de la Principauté de la deuxième place, synonyme du titre honorifique de vice-champion de France. Mais plus que ça, c’est surtout le retour en Ligue des Champions qui est validé, six ans après. DAGHE MUNEGU !!! 🇲🇨

Les highlights 🎥

7e : Frappe de Fofana à l’entrée de la surface arrêtée par Bertaud
21e : Nouvelle tentative de Fofana en première intention, légèrement à côté
25e : Arrêt de Majecki qui repousse la frappe de Fayad
30e : Ben Seghir prend sa chance aux 25 mètres, au-dessus
32e : Double occasion pour Ouattara et Ben Yedder qui butent sur Bertaud
33e : But refusé à Embolo pour une légère position de hors-jeu
48e : Reprise de Coulibaly au-dessus
52e : But de Ouattara d’une belle reprise du gauche (0-1)
64e : Arrêt de Majecki qui met le ballon sur son poteau
65e : Fofana fait le break à la conclusion d’une contre-attaque (0-2)
77e : Frappe trop croisée de Ben Yedder
82e : Claquette de Bertaud pour repousser une frappe d’Akliouche
85e : But refusé à Sylla pour une faute sur Majecki
90+3e : Ben Yedder bute sur Bertaud à bout portant

La stat’ 📊

L’AS Monaco a remporté 59% de ses matchs à l’extérieur cette saison en Ligue 1 (10/17), ne faisant mieux que 3 fois dans son histoire dans l’élite : en 2016/17 (68%), 2014/15 (63%) et 2020/21 (63%). Les Rouge et Blanc ont inscrit 38 buts hors de leurs bases en Ligue 1, au moins 3 de plus que toute autre équipe.


📋 La feuille de match :

Dimanche 12 mai – Stade de la Mosson

Ligue 1 – 32e journée : Montpellier 0-2 AS Monaco

Mi-temps : 0-0

Buts : Ouattara (52e), Fofana (65e) pour l’AS Monaco

Cartons jaunes : Ferri (19e) pour Montpellier ; Singo (72e) pour l’AS Monaco

Montpellier : Bertaud – Tchato, Jullien, Sagnan (Leroy, 70e), Sylla – Omeragic, Ferri © (Chotard, 34e), Fayad (Delaye, 70e) – Karamoh (Maamma, 61e), Al-Tamari (Adams, 61e), Coulibaly

Remplaçants : Dizdarevic, Sacko, Sainte-Luce, Hefti, Chotard, Delaye, Leroy, Adams, Maamma

Entraîneur : Michel Der Zakarian

AS Monaco : Majecki – Singo, Kehrer, Salisu – Diatta (Diop, 85e), Akliouche (Magassa, 85e) , Fofana, Ouattara (C. Henrique, 85e) – Ben Seghir (Camara, 74e) – Embolo (Balogun, 44e), Ben Yedder ©

Remplaçants : Köhn, Henrique, Vanderson, Bouabré, Camara, Diop, Magassa, Balogun, Michal

Entraîneur : Adi Hütter

Rise. Risk. Repeat.