Fermer
Ligue 1 Uber Eats 18 septembre 2022, 15:14

L'AS Monaco puissance trois à Reims

Grâce à des buts en deuxième période d'Aleksandr Golovin, Takumi Minamino et Wissam Ben Yedder, les Rouge et Blanc s'imposent largement à Reims (3-0) et s'offrent un troisième succès d'affilée en Ligue 1.

Large succès (3-0) de l’AS Monaco sur la pelouse de Reims, pour le compte de la 8e journée de Ligue 1. Au coup d’envoi de cette rencontre, Philippe Clement opte pour le retour du 4-4-2 avec un duo offensif emmené par Wissam Ben Yedder et Breel Embolo. Auteur d’une très bonne entrée face à Ferencváros, Maghnes Akliouche est également titularisé pour la première fois en Ligue 1.

Un parcage très bien rempli

Sous les yeux de plus de 700 supporters monégasques présents à Delaune, ce sont les Rémois qui se créent la première situation par Arbër Zeneli mais sa frappe est captée par un Alexander Nübel serein (4e). La réaction est immédiate et elle est l’oeuvre de Caio Henrique, auteur d’une tentative un peu trop enlevée (6e), à l’issue d’une belle action menée par Maghnes Akliouche.

Le match s’anime ensuite peu après la vingtième minute avec une énorme opportunité pour les Rouge et Blanc. Lancé par Youssouf Fofana dans le dos de la défense, Breel Embolo perd d’abord son duel face à Yehvann Diouf. Il parvient tout de même à récupérer le ballon puis servir en retrait Wissam Ben Yedder qui bute à nouveau sur le gardien rémois, auteur d’une parade exceptionnelle (21e).

Les Rouge et Blanc en supériorité numérique

Dans la foulée, le défenseur Banzouzi Locko est expulsé par M. Marc Bollengier, jugé coupable d’une semelle involontaire sur l’attaquant suisse de l’AS Monaco (22e). En supériorité numérique, les hommes de Philippe Clement poussent et sur le coup franc suivant, Aleksandr Golovin centre fort devant le but mais personne ne peut pousser le ballon au fond des filets (25e).

Grandement dominateurs, les Rouge et Blanc peuvent également compter sur la vigilance d’Alexander Nübel, qui arrête une frappe aux 30 mètres de Marshall Munetsi (34e). A l’image des précédentes rencontres disputées par l’AS Monaco, le score est une fois de plus nul et vierge à la mi-temps.

Un caviar de Disasi pour Golo’

Ce ne sera pas le cas longtemps en deuxième période puisqu’ils sont récompensés de leurs efforts après la pause par Aleksandr Golovin. Sur une galette d’Axel Disasi au deuxième poteau, le milieu russe croise sa tête et ouvre le score (47e). Son premier but cette saison et la troisième passe décisive du Français pour son 100e match en Ligue 1.

Entré à la pause, Mohamed Camara se met lui en évidence quelques minutes plus tard par une enroulée, dégagée des poings par Yehvann Diouf (53e). Très peu dangereux hormis sur coup de pied arrêté, le Stade de Reims croit toutefois égaliser par Folarin Balogun sur corner mais il est justement signalé hors-jeu (61e).

Taki et Wissam ouvrent leur compteur

Face à des Rémois portés vers l’offensive en fin de match, les Rouge et Blanc profitent ainsi de grands espaces derrière. C’est ainsi que, servi dans la profondeur par Breel Embolo, Takumi Minamino remporte son face à face pour inscrire son premier but avec l’AS Monaco (87e). D’abord buteur, le Japonais se mue ensuite en passeur pour Wissam Ben Yedder, qui ouvre son pied gauche et enroule parfaitement sa frappe dans le petit filet.

L’AS Monaco s’impose donc 3-0 et s’offre un troisième succès consécutif en championnat sans encaisser de but après Nice et Lyon. Place maintenant à la trêve internationale avant le retour de la Ligue 1 dans deux semaines avec la réception de Nantes au Stade Louis-II (dimanche 2 octobre à 17h05). Bravo les gars ! 👏


La feuille de match :

Ligue 1 – 8e journée

Stade de Reims 0-3 AS Monaco

Mi-temps : 0-0

But : Golovin (47e), Minamino (87e), Ben Yedder (90e)

Cartons jaunes : Busi (19e), Garcia (24e), Munetsi (38e), Lopy (45e) pour le Stade de Reims ; Matazo (42e), Akliouche (50e), Nübel (84e) pour l’AS Monaco

Carton rouge : Locko (22e) pour le Stade de Reims

Stade de Reims : Diouf – Gravillon, Agbadou, Abdelhamid © – Busi (Cajuste, 54e), Munetsi, Lopy, Locko – Zeneli (Diakité, 46e, Holm, 83e) – Ito, Balogun

Remplaçants : Penneteau, Pentz, Diakité, Keita, Adeline, Cajuste, Doumbia, Mbuku, Holm

Entraîneur : Oscar Garcia

AS Monaco : Nubel – Aguilar (Vanderson, 11e), Disasi, Badiashile, C. Henrique – Akliouche (Gelson Martins, 66e), Matazo (Camara, 46e), Fofana, Golovin (Minamino, 65e) – Ben Yedder ©, Embolo

Remplaçants : Didillon, Sarr, Vanderson, Camara, Diatta, Gelson Martins, Jean Lucas, Boadu, Minamino 

Entraîneur : Philippe Clement

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.