Fermer
Ligue 1 Uber Eats 01 novembre 2020, 19:11

L’AS Monaco s’offre un festival offensif

L’AS Monaco s’offre un festival offensif
Les joueurs de Niko Kovac ont infligé une lourde défaite aux Girondins de Bordeaux pour le compte de la 9e journée de Ligue 1 (4-0), restant ainsi invaincus au Stade Louis-II depuis le début de saison.

Pour son cinquième match à domicile depuis le début de la saison, l’AS Monaco se présentait avec un onze de départ légèrement remanié. A la recherche d’une quatrième victoire dans l’élite, Niko Kovac avait ainsi décidé d’aligner Caio Henrique, Sofiane Diop et Kevin Volland d’entrée de jeu dans un schéma un peu inédit en 4-4-2 à plat. Un choix fort proposé par le coach des Rouge et Blanc, toujours invaincus au Stade Louis-II (deux victoires et deux matchs nuls).

Une première demi-heure d’observation avant la démonstration

Dans un premier quart d’heure cadenassé, les deux équipes s’observent, sans réellement se procurer de réelles opportunités. Jusqu’à cette 25e minute de jeu où Caio Henrique adresse un superbe centre depuis l’aile gauche pour la tête de Wissam Ben Yedder. Le capitaine monégasque croit inscrire son 6e but cette saison, mais l’arbitre de la rencontre M. Rudy Buquet montre le point de penalty. Le défenseur brésilien Pablo ayant détourné le ballon de la main. Qu’importe, le co-meilleur buteur de la saison dernière en Ligue 1 prend ses responsabilités et transforme la sentence d’un contre-pied parfait (1-0, 27e).

Une libération pour l’AS Monaco qui ne desserre pas pour autant l’étreinte. Dans la foulée du penalty, l’autre latéral monégasque se met en évidence. Au terme d’une action bien menée dans le camp girondin, Ruben Aguilar centre au cordeau pour Gelson Martins au deuxième poteau. Ce dernier tacle le ballon de rage, pour inscrire déjà le deuxième but des Rouge et Blanc (2-0, 29e). On croit alors les locaux rassasiés, mais il n’en est rien. Survoltés, transfigurés par rapport aux dernières sorties, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder s’offrent le but du KO en seulement quatre minutes de jeu.

Une belle entente Gelson Martins – Ben Yedder – Volland

Encore une fois la solution vient d’un côté, l’aile gauche en l’occurrence, où Caio Henrique trouve son capitaine dans la profondeur. Ce dernier prend son temps pour centrer vers Kevin Volland, qui finit de près de la tête, dans les six mètres bordelais (3-0, 30e). L’attaquant allemand, qui avait offert deux buts à son compère d’attaque face à Strasbourg lors de la 5e journée de Ligue 1, profiter ainsi de l’euphorie ambiante pour signer son premier but avec la diagonale sur les épaules. Une réussite hallucinante pour les hommes de Niko Kovac, réellement investis d’une mission.

On est même très proche d’assister à un quatrième but de l’AS Monaco sur cette nouvelle opportunité de Wissam Ben Yedder, dans la frappe croisée, contrée par Pablo, file à quelques centimètres du poteau droit de Benoît Costil (43e). Les deux équipes se séparent donc à la mi-temps avec un large avantage pour les pensionnaires du Stade Louis-II, d’abord bien en place puis cliniques devant le but. Au retour des vestiaires, la physionomie change, les Girondins étant logiquement revanchards.

Le doublé salvateur de Kevin Volland

Malgré tout les Monégasques restant dangereux en contre. Gelson Martins s’offre ainsi une position de frappe à la 55e minute, mais voit sa frappe contrée. Sur le corner suivant, c’est Kevin Volland qui place une tête au premier poteau, mais Benoît Costil reste vigilant. Ce n’est que partie remise pour l’avant-centre allemand. Pratiquement dans la foulée, une bonne relance des Rouge et Blanc atterrit dans les pieds de Wissam Ben Yedder. Le capitaine contrôle, se retourne et lance Gelson Martins au second poteau. L’ailier portugais remise pour Kevin Volland, qui s’offre un doublé seul face au but (4-0, 57e).

Une véritable démonstration de réalisme de la part de la triplette d’attaque Gelson Martins – Ben Yedder – Volland, qui n’empêche pas les joueurs de Niko Kovac de continuer à aller de l’avant. Sofiane Diop offre ainsi une occasion à Benoît Costil de briller sur une belle frappe tendue à ras de terre (74e). Le moment choisi par le staff monégasque pour faire souffler le milieu de terrain ainsi que Gelson Martins. Le match est plié, les joueurs du club de la Principauté remportent une quatrième victoire cette saison sous les yeux de S.A.S. le Prince Albert II, présent en tribune présidentielle. Ils remontent provisoirement à la 7e place du classement, à quatre points du podium.



La feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 9e journée
AS Monaco 4-0 Girondins de Bordeaux
Mi-temps : 3-0

Buts : Wissam Ben Yedder (27e), Gelson Martins (29e) et Kevin Volland (30e et 57e) pour Monaco

Avertissements : Ruben Aguilar (40e) et Cesc Fàbregas (90e) pour Monaco ; Pablo (26e) et Benito (73e) pour Bordeaux

AS Monaco : Lecomte – Aguilar (Sidibé, 46e), Disasi, Badiashile (Maripán, 72e), Caio Henrique – Tchouameni, Fofana, Diop (Fàbregas, 84e) – Gelson Martins (Jovetic, 84e), Ben Yedder ©, Volland (Pellegri, 67e)
Entraîneur : Niko Kovac

Girondins de Bordeaux : Costil – Sabaly (Kwateng, 62e), Koscielny, Pablo, Benito – Basic, Otavio – Oudin (De Préville, 46e), Ben Arfa, Adli (Zerkane, 46e) – Hwang (Briand, 46e)
Entraîneur : Jean-Louis Gasset

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.