Fermer
Réactions 01 novembre 2020, 20:33

Niko Kovac : "On a eu la réaction qu’il fallait"

Niko Kovac : "On a eu la réaction qu’il fallait"
Le coach de l’AS Monaco a fait part de sa satisfaction à l’issue de la large victoire de son équipe face aux Girondins de Bordeaux (4-0), pour le compte de la 9e journée de Ligue 1.

Les Rouge et Blanc sont invaincus au Stade Louis-II cette saison. Les hommes de Niko Kovac, revanchards, se sont offerts un festival offensif face aux Girondins de Bordeaux (4-0), pour le compte de la 9e journée de Ligue 1. Pour leur cinquième sortie à domicile, les coéquipiers de Kevin Volland, double buteur, sont ainsi allés chercher une quatrième victoire dans l’élite. Un succès qui a forcément ravi l’entraîneur monégasque.

Coach, pensez-vous qu’il s’agit d’un match référence pour votre équipe ?

Oui, je pense c’est un match référence. Nous sommes heureux de cette victoire et de cette rencontre. La réussite nous fuyait ces derniers matchs et j’ai eu l’impression que ce soir c’était l’inverse. Je suis heureux pour les quatre buts que nous avons inscrit mais aussi parce que nous n’en avons pas concédé. C’est très important car ça met en avant le travail effectué par la défense et le gardien. Je trouve que les buts inscrits ce soir ne sont que le fruit du travail réalisé à l’entraînement semaine après semaine, et en plus, ce sont de très beaux buts.

Avez-vous trouvé le bon système ce soir avec ce 4-4-2 ?

C’est vrai que ce soir nous avons joué d’une manière légèrement différente avec deux numéro 6. Kevin et Wissam ont réalisé une belle prestation. Lorsque Kevin attaquait la profondeur, Wissam décrochait. Au final, Wissam a marqué et Kevin s’offre un doublé. Si l’on voit que ça marche, on va en effet pouvoir reconduire à nouveau ce système.

Quelle était votre volonté avec ce changement par rapport à Lyon ?

Ce soir, nous avions deux numéro 9, supportés par Gelson qui est plus un attaquant que Sofiane. Auparavant on avait évolué en 4-3-3 avec des ailiers qui se recentraient beaucoup. Ce soir on a eu deux numéros 9 et Gelson qui apportait son soutien. Il a davantage de caractéristiques offensives qu’un Sofiane Diop. J’ai remarqué que Wissam avait besoin de plus de soutien, chose que Kevin a apporté. Il avait déjà montré de belles choses par le passé dans ce genre de système. On a aussi Pietro qui peut apporter sa pierre à l’édifice.

On a eu la réaction qu’il fallait, après avoir bien travaillé cette semaine. Mes joueurs apprennent au fur et à mesure, aujourd’hui ça s’est bien passé pour eux, mais on travaille dur pour les faire progresser. Quelque chose d’intéressant s’est passé aujourd’hui, surtout si l’on considère que Bordeaux n’avait pris que cinq buts en huit matchs depuis le début de saison et qu’on leur en met quatre ce soir.
Niko Kovac

Comment avez-vous vécu le premier but avec ce penalty sifflé alors que Wissam Ben Yedder avait marqué ?

J’ai parlé au quatrième arbitre et je lui ai demandé comment était-ce possible de siffler alors que l’action n’était pas terminée. A la fin, Wissam a marqué donc on en parle plus et tout va bien. S’il n’avait pas marqué, j’aurai surement été plus embêté, mais tout est bien qui finit bien.

La première période contre Lyon vous a-t-elle finalement fait du bien ?

J’ai vu de très bonnes choses à Lyon, je l’ai dit lors de la dernière conférence de presse. Le principal problème était après la perte de balle où nous laissions trop d’espaces. Pareil lorsqu’il n’y avait pas de pression, il fallait reculer, chose qu’on avait pas bien fait. On a travaillé là-dessus et il y a eu une vraie réaction ce soir. C’est une bonne chose, on a eu la réaction qu’il fallait, après avoir bien travaillé cette semaine. Mes joueurs apprennent au fur et à mesure, aujourd’hui ça s’est bien passé pour eux, mais on travaille dur pour les faire progresser. Quelque chose d’intéressant s’est passé aujourd’hui, surtout si l’on considère que Bordeaux n’avait pris que cinq buts en huit matchs depuis le début de saison et qu’on leur en met quatre ce soir.

Kevin Volland a-t-il enfin lancé sa saison ?

Assurément, Kevin est de mieux en mieux. Kevin a terminé très tard la saison avec le Bayer Leverkusen qui était engagé en quart de finale de Ligue Europa contre l’Inter Milan. Il est arrivé un peu tard, il n’avait pas pris part à la pré-saison avec nous. Il avait besoin de temps. Il n’est pas encore à 100% mais j’espère qu’il atteindra rapidement sa meilleure forme, peut-être après la trêve internationale. J’ai une grande confiance en lui, je suis certain qu’il va aider l’équipe cette saison.

Comment avez-vous trouvé la première titularisation de Caio Henrique ?

Je suis heureux que Caio ait pu jouer 90 minutes. Il n’a pas pu jouer pendant plus de six mois, est arrivé blessé, c’était une bonne opportunité de se montrer. il a progressé jours après jours. Assurément il a encore besoin de temps pour être prêt à 100% physiquement. Il a besoin de temps. Il a une bonne qualité technique, il est calme et a montré de belles choses pendant ce match. Il va monter en régime mais il faut lui laisser du temps. Je suis satisfait de sa prestation du jour.

Et l’entrée de Pietro Pellegri ?

Pietro s’améliore également, il est très fort physiquement et représente le futur. Il doit apprendre et il apprend chaque jour à l’entraînement, il y met de l’investissement. Quand un coach voit ses joueurs travailler aussi dur à l’entraînement et qu’il peut leur donner du temps de jeu, il le fait volontiers. J’espère qu’il va continuer comme ça.

Aujourd’hui était un très bon test pour nous. Marquer trois buts en une mi-temps est une belle prouesse mais j’ai dit à mes joueurs à la pause de rester dans le match et de garder leur pic max de concentration. Ça aussi c’est une partie de l’apprentissage que je souhaite inculquer à mes joueurs.
Niko Kovac

 

Que va-t-il falloir dire au collectif pour qu’il n’y ait pas de relâchement avant le derby ?

Aujourd’hui était un très bon test pour nous. Marquer trois buts en une mi-temps est une belle prouesse mais j’ai dit à mes joueurs à la pause de rester dans le match et de garder leur pic max de concentration. Ça aussi c’est une partie de l’apprentissage que je souhaite inculquer à mes joueurs. Là aussi il est important de continuer à travailler dessus. La semaine prochaine il y aura le derby, garder la concentration élevée et avoir un degré de concentration élevé.

Quelles sont les raisons des sortie de Badiashile et Aguilar ?

Ruben avait un carton jaune et il était déçu car il ne pourra pas jouer le match contre le PSG. Djibril était disponible et est un très bon joueur, donc j’ai décidé de lui donner du temps de jeu. Je ne voulais pas prendre un risque que Ruben prenne un second carton jaune. Concernant Benoît il avait une petite douleur à la jambe et je n’ai pas voulu prendre le moindre risque car le score était acquis (4-0). Encore une fois mes joueurs travaillent dur à l’entraînement jour après jour et Guillermo a eu l’occasion de jouer 20 minutes. Nous devons grandir ensemble et c’est important de pouvoir compter sur tout le monde. Nous devons monter en puissance en tant que groupe.

Est-ce un avantage pour vous finalement de ne pas jouer l’Europe, avec la répétition des matchs ?

Les joueurs du PSG jouent tout le temps c’est vrai avec la Ligue des Champions, la Ligue 1, et les matchs en sélection car la plupart de leurs joueurs y sont. Ça pourrait être un avantage pour nous c’est vrai, nous préparons notre équipe pour cela et physiquement nous sommes bien et c’est pour ça qu’on est dans les équipes de l’élite qui courent le plus. Nous avons la chance de ne pas avoir de blessure, hormis celle de Golovin, plus de cartons rouges, et c’est important. On essaie de préserver tout ça et on travaille dessus. Si on a tous nos joueurs à disposition, ça pourrait effectivement être un avantage. Mais Lille, l’OM, l’OL ont aussi de très beaux effectifs. En tout cas on va se battre et faire de notre mieux. Nous devrons batailler cette saison.

Retrouvez la réaction de Youssouf Fofana après la victoire.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.