Fermer
Ligue 1 Uber Eats 03 avril 2021, 15:46

L'AS Monaco surclasse Metz et s'offre la première manche

En ouverture de la 31e journée de Ligue 1, les Rouge et Blanc de Niko Kovac se sont imposés sur un score sans appel face au FC Metz (4-0), dans le premier des duels en quatre jours entre les deux équipes.

Pour affronter Metz, le technicien croate décidait d’aligner un 4-2-3-1 innovant avec notamment Eliot Matazo aux côtés de Youssouf Fofana dans l’entre-jeu. Aleksandr Golovin était lui bien présent dans le XI de départ, à la place de Sofiane Diop, blessé. Du côté de Metz, Frédéric Antonetti alignait quasiment son équipe type, où l’on pouvait retrouver Farid Boulaya en tant que numéro 10. Durant les premières minutes du match, les Monégasques se montrent bien en place et prennent rapidement l’ascendant sur la rencontre.

Un premier acte sans but

Metz procède en bloc bas, et tente de jouer le coup en contre-attaque, sa spécialité. Les Rouge et Blanc se montrent dangereux par l’intermédiaire de Stevan Jovetić (18e, 21e). Aligné sur le côté de l’attaque en sa compagnie, Kevin Volland signe la plus grosse occasion du côté des Rouge et Blanc durant ces 45 premières minutes. Aleksandr Golovin est sur son côté droit et adresse un centre au point de penalty. Le numéro 31 monégasque est à la réception et place une tête qui vient s’écraser sur le poteau de Marc-Aurèle Caillard, aligné d’entrée et formé à l’Academy.

Les Grenats parviennent également à inquiéter le portier adverse. Benjamin Lecomte réalise un superbe arrêt sur une frappe à ras de terre de Lamine Gueye (41e), avant d’être sauvé in-extremis par Guillermo Maripán grâce à un retour défensif parfait sur Papa Yadé (45e). Malgré une possession plus élevée pour les hommes de Niko Kovac, les débats sont plutôt équilibrés et aucune des deux formations ne prend l’ascendant au tableau d’affichage durant ce premier acte.

Une seconde période à sens unique

Dès le coup de sifflet de la seconde période, les Monégasques prennent d’assaut les cages du portier messin. Lancé en profondeur, Stevan Jovetić prend le meilleur sur son vis-à-vis et se présente face à Marc-Aurèle Caillard. L’attaquant monténégrin rate son petit piqué mais le gardien vient l’accrocher. Monsieur Hamel désigne alors le point de penalty. Il n’en fallait pas tant pour Cesc Fàbregas qui ouvre le score en tirant au milieu du but (1-0, 50e).

Son deuxième après le but victorieux contre le Paris Saint-Germain en première partie de saison. Dans la foulée, les Monégasques font coup double grâce à Kevin Volland. Suite à un travail remarquable d’Eliot Matazo, le jeune Rouge et Blanc sert l’international allemand dans la surface et sa frappe croisé fait mouche (2-0, 52e). Piqués au vif, le ciel est tombé sur la tête des Grenats qui avaient bien résisté en première période.

Une nouvelle démonstration offensive

Les entrées de Wissam Ben Yedder, Gelson Martins, Krépin Diatta viennent galvaniser les hommes de Niko Kovac en fin de rencontre. Le capitaine monégasque en profite lui aussi pour faire trembler les filets. Servi par Caio Henrique, le numéro 9 du club de la Principauté se défait du marquage adverse et conclut l’action en frappant en force sous la barre (3-0, 77e). Également entré en jeu, Gelson Martins bénéficie dans la foulée d’un penalty après une faute de John Boye, expulsé (87e).

Pas rassasié, Wissam Ben Yedder conclut l’après-midi monégasque en faisant trembler les filets une seconde fois (4-0, 89e). Son quinzième but en Ligue 1 cette saison. Grâce à cette troisième victoire en quatre rencontres, la 19e de l’exercice, les Monégasques montent provisoirement à la troisième place avant le match de l’Olympique Lyonnais face à Lens. Mais pas le temps de célébrer puisque le prochain rendez-vous de l’AS Monaco arrive dès mardi prochain au Stade Louis-II, une nouvelle fois face au FC Metz, mais en 8e de Coupe de France cette fois-ci.

La feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 31e journée

AS Monaco 4-0 FC Metz

Mi-temps : 0-0

Buts : pour Fàbregas (50e, sp), Volland (52e) et Ben Yedder (77e et 89e) l’AS Monaco

Avertissements : Yadé (36e), Caillard (46e), Kouyaté (85e) et Boye (85e et 87e) pour Metz

Expulsion : Boye (87e) pour Metz

AS Monaco : Lecomte – Sidibé (Matsima, 83e), Disasi, Maripán, Caio Henrique – Fofana, Fabregas (Gelson Martins, 76e), Matazo (Florentino, 76e) – Volland, Jovetić (Ben Yedder, 64e), Golovin (Diatta, 64e)
Entraîneur : Niko Kovac

Metz : Caillard – Centonze, Bronn, Kouyaté, Boye, Udol – Maiga (N’Doram, 65e), Boulaya (Angban, 65e), Sarr – Gueye (Leya Iseka, 56e), Yadé (Vagner, 57e)
Entraîneur : Frédéric Antonetti

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.