Fermer
Ce jour-là 15 avril 2021, 16:36

Le jour où Radamel Falcao régalait sur coup franc contre Dijon

Le jour où Radamel Falcao régalait sur coup franc contre Dijon
Il y a quatre ans jour pour jour, le Colombien faisait chavirer le public du Stade Louis-II grâce à deux coups francs exceptionnels. Retour sur cette performance qui l'a fait rentrer un peu plus dans la légende et qui rapprochait les Monégasques d'un 8e titre dans l'histoire du club.

De retour à l’AS Monaco après ses deux prêts successifs à Manchester United et Chelsea, Radamel Falcao retrouve une seconde jeunesse en cette saison 2016-2017, affublé du brassard de capitaine. Auteur de 17 buts en Ligue 1, le Colombien permet à sa formation d’être leader au classement après 32 journées, trois points devant le Paris Saint-Germain. La rencontre contre Dijon, pour le compte de la 33e journée, s’annonce donc décisive, d’autant que les Parisiens sont revenus à hauteur après leur succès à Angers la veille.

Sur le banc au coup d’envoi

Face à une équipe relégable et avec un Kylian Mbappé en feu (double buteur à Dortmund trois jours avant), ce match ne devrait donc poser aucun problème aux Rouge et Blanc. En vue du match retour contre le Borussia, le capitaine est alors remplaçant au coup d’envoi. Mais le match est plus difficile que prévu.

Et c’est du banc que le « Tigre » assiste à l’ouverture du score dijonnaise peu avant la mi-temps, par l’intermédiaire de l’autre capitaine, celui du DFCO, Cédric Varrault. Malgré 52% de possession et 10 tirs, les Monégasques sont menés à la mi-temps.

Un premier coup-franc sur la barre

Des ajustements sont donc effectués avec les entrées de Thomas Lemar à la reprise puis Radamel Falcao à l’heure de jeu. Les Rouge et Blanc poussent pour renverser cette tendance négative et un pied haut de Pierre Lees Melou sur Kylian Mbappé offre un bon coup franc à 25 mètres du but de Baptiste Reynet.

Très légèrement excentré à droite du gardien, l’international colombien (91 sélections, 35 buts) s’élance. Son tir rebondit sur la transversale mais Nabil Dirar est le premier à surgir pour pousser le ballon au fond des filets et égaliser (69e). Revigoré par cette égalisation, l’AS Monaco croit prendre l’avantage sur une tête de Kamil Glik (75e). Un but refusé pour un hors-jeu passif de… Radamel Falcao.

Le génie, ce serait d'aller chercher l’autre lunette.
Laurent PaganelliHomme de terrain de Canal + à l'antenne

Un second en pleine lucarne

Dans tous les coups depuis son entrée, El Tigre se voit offrir une nouvelle opportunité sur coup franc. Au même endroit. « Le génie, ce serait d’aller chercher l’autre lunette », comment alors Laurent Paganelli à l’antenne sur Canal +. Et c’est exactement ce qu’il va réaliser. D’une frappe puissante, le numéro 9 trouve la lucarne d’un Baptiste Reynet scotché sur ses appuis. Sans doute stupéfait par le génie du Colombien.

Le Stade Louis-II explose, les joueurs exultent. Le club de la Principauté prend l’avantage grâce à son capitaine. Une avance d’un but que les joueurs conserveront jusqu’au bout. Cette victoire au forceps peut être considérée comme le match du 8e titre, tant elle fut difficile à aller chercher. Et elle ne le doit qu’à un seul homme : Radamel Falcao.

1 / 11

La feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 33e journée
Saison 2016-2017

AS Monaco 2-1 Dijon FCO
Mi-temps : 0-1

Buts : Dirar (69e), Falcao (81e) pour l’AS Monaco ; Varrault (42) pour Dijon
Avertissements : Fabinho (59e) pour l’AS Monaco ; Sammaritano (67e), Lees Melou (68e), Bouka Moutou (91e)

AS Monaco : Subasic – Touré (Lemar, 46e), Glik, Jemerson, Mendy – Dirar, Fabinho, Bakayoko (Falcao, 61e), Bernardo Silva – Germain, Mbappé (Moutinho, 83e)
Entraîneur : Leonardo Jardim

Dijon FCO : Reynet – Chafik, Varrault ©, Loties, Bouka Moutou – Lees Melou, Sammaritano, Balmont (Marie, 82e), Amalfitano (Riviere, 88e) Tavares, Diony (Martin, 77e)
Entraîneur : Olivier Dall’Oglio

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.