Fermer
Préparation 16 juillet 2021, 16:52

Le Royal Antwerp pour les nuls

Le Royal Antwerp pour les nuls
Ce samedi à 17h, l’AS Monaco affronte cette formation belge pour son troisième match de préparation. Présentation de cette équipe, troisième de Jupiler League la saison passée.

Troisième rencontre de préparation pour les hommes de Niko Kovac. Après deux succès acquis contre le Red Bull Salzbourg (3-1) et le Cercle Bruges (3-1), l’AS Monaco se rend en Belgique pour y défier le Royal Antwerp (coup d’envoi, samedi à 17h00). Ce match, qui servira de préparation au tour préliminaire de Ligue des Champions, sera peut-être l’occasion de voir les premières minutes d’Ismail Jakobs sous ses nouvelles couleurs. Face aux Rouge et Blanc, on retrouvera donc Antwerp, troisième de Jupiler League la saison dernière, et qui va disputer son cinquième match (deux nuls, deux défaites). Présentation.

Plus ancien club belge

Fondé vers 1880, le Royal Antwerp Football Club est le plus ancien club de Belgique, portant de facto le matricule 1. Il est l’un des dix clubs fondateurs de la Fédération belge de Football et l’un des sept créateurs du championnat de Belgique, créé en 1895. Lors de cette première saison, la formation belge termine à la deuxième place derrière le Football Club Liégeois.

Situé à Anvers

Mais où est localisé le Royal Antwerp sur une carte ? Eh bien, cette équipe est située à Anvers en région flamande, au Nord de la Belgique, à quelques kilomètres de la frontière néerlandaise, et à plus de 1200 kilomètres de Monaco. Elle est la seule de cette ville à évoluer en Jupiler League, le Berchem Sport 2004 jouant en troisième division.

2e équipe à avoir le plus joué de saisons dans l’élite

Symbole de régularité au plus haut niveau, ils ont disputé 99 saisons en première division. Seul le Standard Liège fait mieux avec 101. Dans toute leur histoire, ils n’ont connu que deux échelons du championnat belge : la première et la deuxième pendant 17 saisons.

4 fois champion de Belgique et triple vainqueur de Coupe

Surnommés le Great Old (le grand ancien), ils ont été sacrés à quatre reprises champion de Belgique en 1929, 1931, 1944 et 1957 et ont remporté la Coupe de Belgique trois fois en 1955, 1992 et 2020. Leur palmarès aurait pu être davantage conséquent s’ils n’avaient pas échoué à 10 reprises à la deuxième place. A noter que le Royal Antwerp a également été deux fois champion de la deuxième division belge.

Dernier club belge à avoir disputé une finale de Coupe d’Europe

Le Royal Antwerp a joué 57 matchs de Coupe d’Europe au cours de sa très longue histoire pour un bilan de 20 victoires, 13 nuls et 24 défaites. En 1992, ils atteignent la finale de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe, s’inclinant contre Parme à Wembley (1-3). Cela reste à ce jour leur seule finale européenne et la dernière pour un club belge. La saison dernière, ils ont atteint les 16e d’Europa League, perdant face aux Glasgow Rangers.

Laszlo Boloni y a entraîné

D’anciens noms connus en Principauté ont évolué du côté d’Antwerp. C’est le cas notamment de Laszlo Boloni, qui y a entraîné entre 2017 et 2020, remportant la Coupe de Belgique face au Club Bruges en 2020. On peut penser également à Dieumerci Mbokani qui y a joué entre 2018 et 2021, avant de partir au Koweït cette semaine. Pour rappel, le Congolais a joué une demi-saison à l’AS Monaco entre août 2010 et janvier 2011.

Un stade de près de 13 000 places

Le Royal Antwerp évolue au Bosuilstadion depuis 1923. Ce stade, relativement petit, a une capacité de 12 975 places, soit près de 6 000 de moins que le Stade Louis-II. Par le passé, cette enceinte a accueilli des matchs de l’UEFA Euro 1972 ou le replay de la finale de la Coupe des Vainqueurs de Coupe 1964.

Bryan Priske, l’actuel entraîneur

D’origine danoise, Bryan Priske a été nommé entraîneur du Royal Antwerp au cours de cette intersaison pour succéder à Franky Vercauteren. C’est sa deuxième expérience comme entraîneur principal après un passage de deux ans au FC Midtjylland entre 2019 et 2021. Il tentera alors de faire mieux qu’une troisième place acquise la saison dernière.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.