Fermer
Ligue 1 Uber Eats 21 août 2020, 19:00

Niko Kovac : "Je suis impatient de débuter face à Reims"

Niko Kovac : "Je suis impatient de débuter face à Reims"
Deux jours avant la réception du Stade de Reims au Stade Louis-II (13h), le coach des Rouge et Blanc était en conférence de presse.

À peine plus d’un mois après son arrivée à la tête de l’AS Monaco, Niko Kovac répondait pour la première fois aux questions des journalistes avant un match officiel. Dimanche, l’AS Monaco reçoit le Stade de Reims au Stade Louis-II (13h), pour le compte de la 1ère journée de Ligue 1. Pour l’occasion, l’entraîneur monégasque était précédé d’Axel Disasi, présenté en compagnie d’Oleg Petrov et de Paul Mitchell.

Êtes-vous impatient de commencer ce championnat ?

Tout d’abord « bonjour à tous » (en français). Nous sommes à la conclusion de ces cinq semaines de préparation. Je crois qu’on a bien utilisé ce temps pour travailler et faire connaissance avec le groupe. Nous sommes dans l’attente de ce match de dimanche. Nous ne sommes pas nerveux mais juste impatients de débuter cette saison face à Reims.

Qu’avez-vous amené à l’équipe durant ce premier mois ?

Comme j’ai eu l’occasion de le dire lors de la première conférence de presse, l’idée est de jouer de façon agressive. J’avais dit que je voulais évoluer avec plus d’impact à la récupération du ballon. L’idée est de garder le ballon le plus possible, de se créer des occasions, de jouer de manière offensive mais de garder un bon équilibre. Je ne pense pas dire aujourd’hui que notre préparation est terminée. Je note néanmoins que nous sommes sur la bonne voie. Je pense qu’ils ont assimilé rapidement ce qu’on a voulu faire passer. C’est encourageant pour la suite.

Vous avez déclaré un joueur positif au Covid-19, que pensez-vous de cette situation ?

Avant tout nous ne sommes pas heureux de cette situation, mais nous sommes focalisés sur le match de dimanche face à Reims. Ce n’est pas que le football qui est touché, ce sont nos vies qui sont touchées. Nous essayons de nous concentrer sur ce que nous pouvons maîtriser. Nous sommes tristes, mais le staff médical est en lien direct avec le joueur et nous espérons qu’il reviendra rapidement parmi nous.

Avez-vous peur d’un risque de report du match ?

Nous avons déjà eu nos tests cette semaine, tout était en ordre de marche. Pour moi il n’y a pas de risque pour la tenue du match. Le staff suit ça de très près.

A quel genre de match vous attendez-vous face à Reims?

C’est une équipe qui est très bien organisée. C’est un des plus petits budgets de Ligue 1 et pourtant les résultats de Reims ont été excellents donc je félicite le coach et le club pour cela. Heureusement nous avons chipé un de leurs meilleurs joueurs et nous sommes contents de compter Axel parmi nous. Ils avaient la meilleure défense du championnat l’an dernier, mais nous sommes confiants en nos forces. Dimanche le match est très tôt, il fera très chaud, nous sommes dans le sud et je pense que c’est un désavantage pour les deux équipes. L’équipe qui parviendra à garder le plus le ballon aura une option pour l’emporter je pense. Nous voulons jouer avec du mouvement et aller vite vers le but. Nous voulons surtout redevenir une “top team” cette saison.

Avez-vous l’équipe en tête, Axel Disasi va-t-il jouer ?

Axel est prêt. Il y a encore quelques semaines il s’entraînait avec son ancienne équipe. Il jouera contre son ancienne équipe, je pense que ce sera spécial pour lui. Ensuite oui j’ai mon équipe en tête, et s’il n’y a pas de blessure d’ici demain, vous saurez assez vite qui sera là.

Que pensez-vous justement d’Axel Disasi?

On est très contents de l’arrivée d’Axel. Il est très jeune, il n’a que 22 ans et en même temps il fait déjà parti des plus expérimentés dans notre groupe. C’est dire si notre groupe est jeune mais talentueux. Il est très grand, très impressionnant athlétiquement, il est aussi rapide et cela va être un atout. On a besoin de cela dans la façon dont on veut jouer, avec un pressing haut. On est très heureux qu’il nous ai rejoint. C’est un gars bien et on espère qu’il va continuer à franchir les paliers chez nous.

Qu’avez-vous retenu de la prestation d’Onyekuru et Gelson Martins, de retour face à Alkmaar?

Vous avez certainement vu comment nous avons évolué face à l’AZ. Nous avons bien joué, nous étions disposés en 4-3-3. Mais le système n’est pas important pour moi, c’est surtout l’attitude des joueurs que je regarde. Henry et Gelson nous apportent leur travail sur les ailes, nous connaissons leurs qualités. J’ai confiance en eux, et je pense que nous avons l’une des meilleures paires d’ailiers de France.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.