Fermer
Histoire 20 août 2020, 17:00

Les premières journées de l'AS Monaco

Les premières journées de l'AS Monaco
L'AS Monaco est à l'aube de disputer sa 62e saison en première division. Retour sur trois premières journées qui ont marqué l'histoire des Rouge et Blanc.

L’AS Monaco retrouve ce week-end la compétition officielle avec la première journée de Ligue 1 Uber Eats. Au programme ce dimanche à 13h au Stade Louis II : le Stade de Reims, que les Asémistes ont déjà joué à deux reprises en ouverture d’une saison de première division française. C’était en 1954 (victoire 3-1 de Reims, but de Lazare Gianessi pour l’AS Monaco) et en 1973 (match nul 3-3, buts d’Omar José Pastoriza, Jean-Louis Massé et csc adverse pour l’AS Monaco).

3 août 2002 – Troyes 0-4 AS Monaco – Le plus large succès sur une première journée

Le XI : Sylva, Evra, Squillaci, Marquez, Jurietti, Farnerud, Zikos, Rothen, Gallardo, Giuly, Nonda

Jérôme Rothen retrouve son ancien club, l’ESTAC, où il a passé deux saisons entre 2000 et 2002

7e la saison précédente grâce notamment à 13 buts de Nicolas Goussé et 8 de Patrice Loko, l’ESTAC veut confirmer, mais va finalement vivre une saison très compliquée qui s’achèvera par une descente en Ligue 2. Saison compliquée qui démarre d’ailleurs très mal. Dès les premières minutes de jeu, l’AS Monaco est proche d’ouvrir le score mais le coup-franc de Jérôme Rothen trouve le poteau adverse. Les joueurs de Didier Deschamps continuent d’attaquer et vont finalement trouver la faille peu avant la mi-temps, par Shabani Nonda (40e) puis par Ludovic Giuly (42e). Les Rouge et Blanc mènent 2-0 à la pause et vont continuer de dérouler en seconde période : Shabani Nonda y va de son doublé (65e) avant que Marcelo Gallardo ne scelle le score d’un coup-franc direct (86e).

10 août 2013 – Bordeaux 0-2 AS Monaco – Falcao réussit ses débuts

Le XI : Subasic, Fabinho, Carvalho, Abidal, Kurzawa, Toulalan, Obbadi, Ocampos, Ferreira-Carrasco, Rodriguez, Falcao

La puissance du Tigre pour se débarrasser de son vis-à-vis et marquer du pied gauche

Après deux saisons en Ligue 2, l’AS Monaco retrouve l’élite du football français avec beaucoup d’ambition. Les nouvelles recrues Colombiennes James Rodriguez et Radamel Falcao sont titulaires, en compagnie des autres nouveaux joueurs que sont Eric Abidal, Ricardo Carvalho, Fabinho et Jérémy Toulalan. Qualifiés pour la Ligue Europa grâce à leur victoire en Coupe de France l’an passé, les Bordelais reçoivent l’AS Monaco dans un stade Chaban-Delmas garni de plus de 30 000 personnes qui va devoir attendre les dernières minutes de jeu pour voir les filets trembler. Emmanuel Rivière (82e) et Radamel Falcao (87e) s’arrachent à deux reprises pour marquer et permettent aux Rouge et Blanc de bien démarrer la saison. 

8 août 2015 – Nice 1-2 AS Monaco – Derby gagnant pour commencer

Le XI : Subasic, Kurzawa, Carvalho, Raggi, Fabinho, Toulalan, Pasalic, Cavaleiro, Moutinho, Dirar, Martial 

En deux temps, Layvin Kurzawa pousse la balle au fond des filets et offre le derby à l’AS Monaco

L’AS Monaco démarre sa saison sur la pelouse du rival niçois, où vient d’être prêté Valère Germain qui va d’entrée faire très mal au club auquel il appartient. L’attaquant formé sur le Rocher ouvre le score dès la 7e minute de jeu pour l’OGC Nice en coupant un centre d’Alassane Pléa. Alors qu’ils sont bien lancés, les Aiglons vont ensuite vivre quelques minutes compliquées. Claude Puel perd son capitaine Mathieu Bodmer puis son gardien Simon Pouplin sur blessures et a déjà effectué deux remplacements à la 36e minute de jeu, avant de perdre encore un autre joueur, pour un carton rouge cette fois. Olivier Boscagli est exclu et laisse ses coéquipiers à 10. L’AS Monaco va en profiter dès le retour des vestiaires : Bernardo Silva (51e) puis Layvin Kurzawa (62e) font basculer le match en faveur des Rouge et Blanc qui s’adjugent le derby !


L’AS Monaco en première journée de première division, c’est…

  • 27 adversaires différents : Nantes (6 fois), Bordeaux (5), Lille, Saint-Etienne, Toulouse (4), Marseille, Nancy, Sochaux (3), AC Ajaccio, Bastia, Lorient, Lyon, Nîmes, RC Paris, Reims, Rouen, Strasbourg, Toulon (2), Guingamp, Lens, Metz, Montpellier, Nice, Paris SG, Rennes, Sedan, Troyes (1)
  • 27 matchs au Stade Louis II et 34 à l’extérieur
  • 27 victoires, 14 matchs nuls et 20 défaites
  • 93 buts marqués pour 84 encaissés
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.