Fermer
Ligue 1 Uber Eats 12 mars 2021, 16:22

Niko Kovac : "Une belle affiche face à la meilleure équipe de Ligue 1"

Niko Kovac : "Une belle affiche face à la meilleure équipe de Ligue 1"
L’entraîneur monégasque a évoqué devant la presse le choc qui se profile face au leader de Ligue 1, le LOSC, ce dimanche à 17h05 au Stade Louis-II, pour le compte de la 29e journée de Ligue 1.

C’est avec un troisième derby en poche cette saison, que l’AS Monaco s’apprête à recevoir le leader de l’élite, Lille, ce dimanche au Stade Louis-II (17h05 à huis clos). Un duel entre deux des équipes qui jouent le mieux au football cette saison en France. Avant ce choc de la 29e journée de Ligue 1, Niko Kovac s’est donc exprimé devant la presse avec ambition, tout en rappelant que le LOSC demeure un des favoris pour le titre en mai prochain. Extraits.

Bonjour Niko. Pouvez-vous faire le point sur les blessés, notamment Guillermo Maripán et Aurélien Tchouameni, touchés contre Nice ?

Guillermo s’est entraîné normalement aujourd’hui avec le groupe, tout comme Aurélien. Il y a juste Pietro qui a une petite gêne ainsi que Willem et Gelson, qui ne seront pas disponibles pour dimanche.

Ce match face à Lille est-il celui de la dernière chance pour la course au titre ?

Il reste dix matchs d’ici la fin de saison. Comme je l’ai déjà dit, nous ne visons pas le titre. Mais cela ne nous empêche pas de vouloir aller chercher les trois points. Nous sommes très près du top 3, mais je le répète nous sommes fixés sur l’objectif de garder cette quatrième place et creuser ainsi un écart définitif avec nos poursuivants. Nous verrons si nous sommes toujours au contact après ce match.

Wissam Ben Yedder traverse-t-il une nouvelle période difficile selon vous ?

C’est le cycle normal d’un buteur, qui est fait de hauts et de bas. Parfois vous marquez et parfois vous marquez un peu moins. Mais je rappelle qu’il a inscrit 13 buts et délivré quatre passes décisives depuis le début de saison. C’est un joueur très important pour nous. J’ai décidé de le faire souffler contre Nice, car Jové méritait également de démarrer un match. C’est très important pour un coach d’avoir un joueur comme Wissam à sa disposition.

Je compte sur Wissam, il reste dix matchs avant la fin de la saison. Ce qui est important aussi, ce sont les détails dans le dernier geste. Si on arrive à améliorer ce détail dans la dernière passe, je pense que Wissam aura plus de possibilités de marquer.
Niko Kovac Entraîneur de l'AS Monaco

Comment s’articule l’attaque à trois actuellement entre Wissam, Sofiane et Kevin ?

Notre ambition est d’attaquer avec beaucoup de joueurs. Car si vous avez beaucoup de joueurs dans la surface adverse, vous augmentez vos chances d’avoir des opportunités de marquer. J’aime avoir au moins trois, quatre, voire cinq joueurs dans la boîte, car les défenseurs adverses sont moins concentrés sur l’avant-centre. Kevin, Sofiane et même Golo ont les capacités de se retrouver dans ces situations donc nous nous devons d’attaquer à plusieurs.

Demandez-vous à Wissam d’être davantage dans la surface adverse ?

Il doit être dans la boîte, c’est évident. Nous avons aussi besoin de lui pour faire le lien entre le milieu de terrain et l’attaque, mais quand la balle arrive à proximité des trente derniers mètres, il doit être dans la surface, comme Sofiane et Kevin. Je compte sur lui, il reste dix matchs avant la fin de la saison. Ce qui est important aussi, ce sont les détails dans le dernier geste. Si on arrive à améliorer ce détail dans la dernière passe, je pense que Wissam aura plus de possibilités de marquer.

En cas de défaite dimanche, direz-vous adieu à la Ligue des Champions ?

Non je ne pense pas, car il y a encore dix matchs à jouer et tout est possible dans le football. En revanche, je ne veux pas parler de Ligue des Champions. Nous allons profiter de ce match, car pour moi je le répète c’est la meilleure équipe de ce championnat. On en reparlera si on est encore en course dans les derniers instants. Profitons de cette belle affiche.

Cesc est un joueur de classe mondiale, très expérimenté. Les jeunes joueurs peuvent énormément apprendre de lui, de son passé, pas seulement sur le terrain, mais aussi au quotidien. Il apporte beaucoup à l’équipe, il est très intelligent. C’est un futur coach selon moi, c’est certain, car il nous demande en permanence pourquoi on fait telle ou telle chose, il s’intéresse à notre travail.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Pourtant avec 55 points, vous avez actuellement le record pour un quatrième de Ligue 1…

Je suis simplement réaliste. Il y a des désirs d’un côté, et la réalité de l’autre. Je n’aime pas parler pour parler. Je préfère me réfugier dans le travail au quotidien avec mes joueurs et montrer des choses sur le terrain. Je suis content de ce total de points, mais cela ne me fait pas changer ma façon de penser.

Il reste dix matchs. Y a-t-il un challenge entre vous sur ce mini-championnat ?

J’ai dit à mes joueurs que c’était la meilleure équipe de Ligue 1, avec une très bonne organisation, une bonne structure et un très grand coach. C’est donc l’opportunité pour nous de montrer notre plus beau visage. Si on est en mesure de les mettre en difficulté, on pourra en reparler. Mais sur cette série de 10 matchs, je pense qu’il faut se concentrer sur chaque match l’un après l’autre. La concentration doit être axée sur ce match de dimanche. J’ai confiance en les qualités de mes joueurs, ils croient en eux, et je pense que nous allons le montrer dimanche.

Quel est le rôle de Cesc Fàbregas aujourd’hui au sein du groupe ?

Cesc est un joueur de classe mondiale, très expérimenté. Les jeunes joueurs peuvent énormément apprendre de lui, de son passé, pas seulement sur le terrain, mais aussi au quotidien. Il apporte beaucoup à l’équipe, il est très intelligent. C’est un futur coach selon moi, c’est certain, car il nous demande en permanence pourquoi on fait telle ou telle chose, il s’intéresse à notre travail.

Aurélien et Youssouf ont beaucoup de qualités athlétiques, sont très puissants, très endurants. Depuis que nous sommes passés à deux 6, cela se passe très bien. Nous nous sommes posés la question de savoir où il pouvait jouer également, et contre Nice il a prouvé qu’il pouvait jouer dans un rôle de meneur de jeu. Mais dimanche nous allons jouer contre une équipe qui a marqué 22 buts en contre-attaque, donc nous aurons besoin de vitesse pour répondre aux qualités de cette équipe.

Est-il surtout intéressant face à des blocs bas pour trouver de bonnes passes ?

Si vous vous rappelez du match aller contre Lille (défaite 2-1), c’est lui qui donne la balle de but à Pietro, sur un éclair de génie. Il a cette capacité de trouver des angles de passes exceptionnels, et c’est très important pour nous d’avoir cette possibilité. Il est très intéressant dans ce cadre-là, lorsque nous devons aller chercher un résultat. Nous verrons s’il a la chance de débuter ou non ce dimanche.

Parlez-nous également de la position de Kevin Volland, qui a pas mal changé ces derniers matchs ?

Pour moi c’est vraiment important qu’un joueur puisse évoluer à plusieurs postes différents. Kevin est un joueur polyvalent qui aide beaucoup l’équipe. Contre le PSG, il a joué au poste d’ailier, de numéro 10, des deux côtés. Il sait faire beaucoup de choses, que ce soit lorsque l’on a le ballon, mais aussi sans. Et ce qui est important, c’est justement quand nous n’avons pas le ballon, il sait parfaitement quoi faire et il n’est plus un attaquant. J’aime sa façon de jouer, et évidemment il peut jouer dans plusieurs positions.

La ministre française des Sports a parlé d’un éventuel retour du public pour mi-avril. Qu’en penses-tu ?

C’est très difficile depuis de longs mois comme vous le savez. Nous avons tous besoin de nos supporters, car nous savons qu’il y a plus de passion et d’envie avec du public. Si nous sommes en capacité de prouver qu’il n’y a aucun risque pour nos supporters, car c’est le plus important. Sinon cela attendra la saison prochaine. Je fais confiance à la ministre pour trouver la meilleure solution possible pour tout le monde.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.