Fermer
Réactions 03 novembre 2022, 22:26

Philippe Clement : "Une soirée qui fait du bien collectivement"

Philippe Clement : "Une soirée qui fait du bien collectivement"
Satisfait de la prestation des Rouge et Blanc à l’issue de la victoire obtenue face à l’Étoile Rouge de Belgrade (4-1), le coach de l’AS Monaco a analysé la rencontre en conférence de presse.

Un succès qui fait du bien ! Victorieux des Serbes de l’Étoile Rouge de Belgrade (4-1), à l’occasion de la 6e journée de Ligue Europa, les joueurs de l’AS Monaco ont obtenu leur qualification pour les 16es de finale de la compétition. Un résultat, mais surtout une performance qui a retenu l’attention du coach Philippe Clement, qui a livré son analyse devant les médias. Extraits.

Bonsoir Philippe. Vous avez réalisé un match très convaincant ce soir !

Certains pensaient avant la rencontre que mon équipe avait des problèmes avec les matchs décisifs. Je suis content qu’ils aient répondu sur le terrain. La première mi-temps était probablement la meilleure depuis que je suis entraîneur de l’AS Monaco, avec beaucoup d’occasions, de l’agressivité et une grande force collective.

A la mi-temps, j’avais peur que le tempo redescende un peu, avec la jeunesse de ce groupe. Le rythme a effectivement un peu baissé, mais à la fin le quatrième but nous a fait du bien, et a empêché le retour de Belgrade. Je suis content aussi de l’apport des remplaçants, qui ont été très intéressants. C’est une soirée qui collectivement fait du bien.

Kevin a montré de belles choses à l’entraînement, et même si Breel a été très bon ces dernières semaines, chacun mérite de jouer. C’est important de voir que tous peuvent apporter quelque chose à l’équipe, car on ne peut pas enchaîner les matchs tous les trois jours avec les mêmes joueurs.
Philippe ClementSur la titularisation de Kevin Volland

D’autant que l’équipe a montré une belle mentalité pour tenir en 2e période…

A 3-1, nous étions encore sous pression. Il y a ce but refusé pour hors-jeu. Mais nous avons tenu bon et inscrit le quatrième but pour valider la victoire. C’est important pour cette jeune équipe qui avait pris des coups sur la tête ces derniers mois, de la voir grandir dans ces moments-là. Nous sommes aujourd’hui à trois points du podium en championnat et maintenant qualifiés pour les 16es de finale de Ligue Europa.

Pourquoi avoir titularisé Kevin Volland ?

Le fait qu’il débute s’est joué sur des petits détails. Nous avons trois attaquants en très bonne forme actuellement, et je dois mettre en place une rotation. Kevin a montré de belles choses à l’entraînement, et même si Breel a été très bon ces dernières semaines, chacun mérite de jouer. C’est important de voir que tous peuvent apporter quelque chose à l’équipe, car on ne peut pas enchaîner les matchs tous les trois jours avec les mêmes joueurs.

Je suis aussi content d’avoir pu lancer Eliesse (Ben Seghir), pour ses débuts en professionnel. La sortie de Kevin n’était pas spécialement prévue, mais il a reçu une belle ovation du public. Il a fait un très bon travail, comme Wissam.

Avez-vous regardé les potentiels adversaires en 16e de finale ?

Non je n’ai pas encore regardé la liste, et je dois dire que je suis très mauvais en pronostics (sourire) ! Quand je dis que l’on va tirer une équipe, ce n’est jamais celle qui sort. Le plus important reste de confirmer dès le match de dimanche contre Toulouse en Ligue 1.

Nous avons utilisé les bons espaces ce soir, et mes joueurs ont très bien réalisé ce que nous avions mis en place, notamment à l’appui de la vidéo. Je dois d’ailleurs remercier mon staff pour son gros travail de préparation.
Philippe ClementSur l'analyse du jeu de Belgrade

Comment avez-vous trouvé Axel Disasi au poste de latéral droit ?

Je ne pense pas que ce soit sa position préférentielle, mais je l’ai fait démarrer là car Ruben (Aguilar) revient juste de blessure et Vanderson n’était pas à 100%. Axel a beaucoup grandi ces derniers mois, il a beaucoup travaillé à l’entraînement pour s’améliorer, en faisant souvent des séances supplémentaires. Il avait déjà prouvé contre Ferencváros qu’il était capable de jouer dans cette position, avec une passe décisive à l’arrivée pour Wissam Ben Yedder, donc je lui ai fait confiance.

Quel est votre regard sur la performance de l’Étoile Rouge de Belgrade ?

L’avantage quand tu as déjà joué contre un adversaire, c’est de voir ses points forts et ses points faibles. Nous avons utilisé les bons espaces ce soir, et mes joueurs ont très bien réalisé ce que nous avions mis en place, notamment à l’appui de la vidéo. Je dois d’ailleurs remercier mon staff pour son gros travail de préparation. Il y avait des possibilités de marquer des buts en attaquant les espaces vides encore une fois. Ensuite, quand tu es à 3-1, il est important de mettre le quatrième but, pour mettre un coup sur la tête de l’adversaire et l’empêcher définitivement de revenir. C’est ce que nous avons su faire.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.