Fermer
Histoire 02 août 2022, 10:15

Quand l'AS Monaco croisait le PSV Eindhoven pour la première fois

Quand l'AS Monaco croisait le PSV Eindhoven pour la première fois
Le Club de la Principauté reçoit le PSV Eindhoven, ce mardi (20h) à l'occasion du 3e tour préliminaire aller de Ligue des Champions. Avant cette rencontre, retour sur les deux premières confrontations entre les deux équipes, lors de la superbe saison 2003-2004.

Pas besoin de te demander si tu te souviens de la folle saison 2003-2004 des Rouge et Blanc, achevée par une cruelle défaite en finale de la Ligue des champions face au FC Porto (3-0). Mais te rappelles-tu que cette magnifique épopée européenne avait débuté par un déplacement sur la pelouse du PSV Eindhoven, que l’AS Monaco reçoit ce mardi (20h) au 3e tour préliminaire aller de Ligue des Champions ?

Fernando Morientes éteint le Philips Stadion

Placés dans le groupe C, en compagnie donc du PSV, du Deportivo La Corogne et de l’AEK Athènes, les hommes de Didier Deschamps débutent alors leur parcours par un voyage aux Pays-Bas. Le 17 septembre 2003, les Rouge et Blanc doivent affronter la chaude ambiance du Philips Stadion et une équipe composée de grands talents, à l’image d’Arjen Robben, Ji-Sung Park ou encore Mark van Bommel.

Fraîchement prêté par le Real Madrid, Fernando Morientes se charge de refroidir l’atmosphère à la demi-heure de jeu, de la tête sur un coup-franc de Jérôme Rothen. L’attaquant espagnol montre encore toute l’étendue de sa classe sur un double échange avec Edouard Cissé, auteur du second but rouge et blanc à la 56e minute. Celui de la victoire, car le PSV ne marque que sur un coup-franc direct de Wilfred Bouma (65e).


La feuille de match :

Ligue des Champions 2003-2004 – Phase de poules (Match aller – 17/09/03 au Philips Stadion)

PSV Eindhoven 1-2 AS Monaco 
Mi-temps : 0-1

Buts : Bouma (64e) pour le PSV ; Morientes (31e) et Cissé (56e) pour l’AS Monaco

Avertissements :
Van Der Schaaf (44e) et Park (66e) pour le PSV ; Rodriguez (49e), Cissé (54e), Rothen (74e) et Plasil (80e) pour l’AS Monaco

PSV Eindhoven : Watterreus – Ooijer, Colin, Bouma, Lee – Van Bommel, Van Der Schaaf (Vennegoor of Hesselink, 46e) – Robben (De Jong, 83e), Park, Rommedahl – Kezman

Entraîneur :
Guus Hiddink

AS Monaco : Roma – Rodriguez, Squillaci, Givet, Evra – Cissé (Plasil, 73e), Bernardi, Zikos – Giuly © (Adebayor, 86e), Morientes, Rothen (Prso, 89e)

Entraîneur :
Didier Deschamps

Les Rouge et Blanc premiers de leur groupe

Bien lancés par ce succès inaugural, les Monégasques arrivent en position de force avant le match retour au Stade Louis-II. L’hélicoptère Fernando Morientes décolle et frappe encore à la 34e minute, d’un coup de tête bien placé sur un centre de Julien Rodriguez.

Malheureusement les Asémistes ne font pas le break et Jan Vennegoor of Hesselink égalise sur un but assez similaire à celui inscrit par Morientes. Malgré ce match nul, Monaco terminera premier de sa poule, devant La Corogne, le PSV et l’AEK. Le reste du parcours en Ligue des champions appartient à l’histoire…


La feuille de match :

Ligue des Champions 2003-2004 – Phase de poules (Match retour – 25/11/03 au Stade Louis-II)

AS Monaco 1-1 PSV Eindhoven
Mi-temps : 1-0

Buts : Morientes (34e) pour l’AS Monaco ; Vennegoor of Hesselink (84e) pour le PSV

Avertissements :
Zikos (50e et 83e) pour l’AS Monaco ; Robben (33e), Lucius (35e et 50e) et Kezman (89e) pour le PSV

Exclusions :
Zikos (83e) et Giuly (89e) pour l’AS Monaco ; Lucius (50e) pour le PSV

AS Monaco : Roma – Rodriguez, Squillaci, Givet, Evra (Ibarra, 75e) – Giuly ©, Bernardi, Zikos, Rothen – Morientes (Adebayor, 81e), Prso (Cissé, 59e)

Entraîneur :
Didier Deschamps

PSV Eindhoven : Watterreus – Faber, Lucius, Bouma, Lee (De Jong, 78e) – Bogelund (Colin, 72e), Vogel – Robben, Park, Vonlanthen (Vennegoor of Hesselink, 64e) – Kezman

Entraîneur :
Guus Hiddink

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.