Fermer
Ligue des Champions 02 août 2022, 22:14

L'AS Monaco arrache le nul et conserve ses chances de qualification

L'AS Monaco arrache le nul et conserve ses chances de qualification
Menés au score en fin de première période, les Rouge et Blanc ont réussi à renverser la vapeur au retour des vestiaires pour sauvegarder un bon match nul contre le PSV Eindhoven (1-1), avant la manche retour mardi prochain aux Pays-Bas. Compte-rendu.

Ouf ! A l’issue d’une partie complètement débridée où ils auront été menés au score, les joueurs de l’AS Monaco ont obtenu le match nul face au PSV Eindhoven au 3e tour préliminaire aller de Ligue des Champions (1-1). Afin de prendre l’ascendant sur cette double confrontation, Philippe Clement aligne un 4-4-2 hybride à plat, avec le duo Ben Yedder-Volland devant, soutenu par Takumi Minamino et Aleksandr Golovin. Vanderson et Ismail Jakobs démarrent eux sur les ailes.

Grosse entame des Monégasques… sans réussite

Ce dernier se montre très actif d’entrée dans son couloir. Et les Rouge et Blanc se procurent la première opportunité du match avec une tête cadrée de Youssouf Fofana sur un coup franc joué par Aleksandr Golovin (5e). Très précieux à la récupération, le milieu de terrain ne laisse pas le PSV souffler dans l’entrejeu. Takumi Minamino en profite pour tenter sa chance de loin (18e).

Les hommes de Ruud van Nistelrooy tentent de répondre coup sur coup par une tentative de Joey Veerman (22e), puis sur une frappe contrée de Cody Gakpo (23e). Mais les Rouge et Blanc réagissent avec une belle combinaison sur coup franc (30e). Ils sont même tout proches d’obtenir un penalty sur une main d’Ibrahim Sangaré (32e), mais l’arbitre de la rencontre, M. Davide Massa, fait signe de jouer après consultation de la VAR.

Un coup du sort avant la mi-temps

Malheureusement dans la foulée, le PSV ouvre le score sur une bonne remise en pivot de Luuk de Jong pour Joey Veerman, qui finit d’une frappe croisée du gauche (0-1, 39e). La réponse est immédiate avec un bon centre du Tsar repris au deuxième poteau par Minamino, mais Walter Benitez veille sur sa ligne (40e). Mais la mi-temps est sifflée sur ce handicap d’un but.

Les coéquipiers de Takumi Minamino reviennent avec de superbes intentions en seconde période, et l’international japonais s’offre la plus grosse occasion monégasque en demi-volée sur une ouverture sublime de Guillermo Maripán (49e). Ce n’est pas cadré. Le danger vient de partout, et Eindhoven manque de doubler la mise grâce à Guus Til au deuxième poteau (52e).

Super Axel relance le match !

Mais les Monégasques ne baissent pas les bras et Wissam Ben Yedder offre un bijou de centre que Kevin Volland reprend de la tête… juste à côté (58e) ! Le capitaine frappe ensuite en force (60e). Ça se rapproche. D’autant plus sur ce jeu à trois conclu par un tir de Minamino (64e). Le moment choisi par Philippe Clement pour effectuer un premier changement, avec le retour à la compétition en match officiel de Krépin Diatta (67e).

Une alerte fait à peine frémir le Stade Louis-II sur une reprise d’Armando Obispo (70e), ainsi qu’une frappe non cadrée de Saibari (74e). Mais ce sont bien les Rouge et Blanc qui font finalement trembler les filets. Axel Disasi, opportuniste sur coup franc, envoie le ballon au fond de la cage de l’ancien niçois Benitez (1-1, 80e) ! Le public s’enflamme et l’AS Monaco revient au tableau d’affichage.

La qualif’ se jouera aux Pays-Bas

Il se lève même à nouveau lorsque Youssouf Fofana expédie une tête puissante qui termine… sur le poteau (88e) ! Malheureusement le score en reste là après les cinq minutes de temps additionnel. Les Rouge et Blanc devront aller chercher leur qualification aux Pays-Bas mardi prochain au Philips Stadion (coup d’envoi 20h30). DAGHE !!


La feuille de match

Ligue des Champions – 3e tour préliminaire aller

AS Monaco 1-1 PSV Eindhoven

Mi-temps : 0-1

Buts : Disasi (80e) pour l’AS Monaco ; Veerman (38e) pour le PSV

Cartons jaunes : Matazo (3e) et Jakobs (67e) pour l’AS Monaco ; Van Ginkel (87e) et Veerman (88e) pour le PSV

AS Monaco : Nübel – Vanderson, Disasi, Maripán, Jakobs – Minamino (Diatta, 67e), Fofana, Matazo, Golovin (Embolo, 76e) – Volland (Gelson Martins, 76e), Ben Yedder © (Diop, 83e)

Remplaçants : Didillon, Lienard, Aguilar, Matsima, Akliouche, Diatta, Diop, Gelson Martins, Jean Lucas, Lemarechal, Magassa, Embolo

Entraîneur : Philippe Clement

PSV Eindhoven : Benitez – Mwene (Oppegard, 75e), Teze, Obispo, Max (Ramalho, 61e) – Sangaré (Van Ginkel, 77e), Veerman – Saibari (Simons, 75e), Til (Gutiérrez, 61e), Gakpo – de Jong ©

Remplaçants : Drommel, Waterman, Hoever, Luckassen, Oppegard, Gutiérrez, Ledezma, Ramalho, Bakayoko, Simons, Van Ginkel

Entraîneur : Ruud van Nistelrooy

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.