Fermer
Ce jour-là 24 mars 2024, 11:13

Quand l’AS Monaco tenait tête au Real Madrid à Bernabeu

Quand l’AS Monaco tenait tête au Real Madrid à Bernabeu
Il y a 20 ans, les Rouge et Blanc se rendaient à Santiago Bernabeu pour y défier les "Galactiques" en quarts de finale aller de Ligue des Champions. S’ils s’inclinent 4-2, l’espoir est de mise avant le retour au Stade Louis-II, deux semaines plus tard.

C’est une double confrontation qui va entrer dans la Légende de l’AS Monaco. Auteurs d’une phase de poules princière avec notamment une correction infligée au Deportivo La Corogne (8-3), les Rouge et Blanc battent ensuite difficilement le Lokomotiv Moscou en huitièmes grâce à un but salvateur de Dado Prso.

Face aux Galactiques

Qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions pour la première fois depuis 1998, le club de la Principauté hérite alors d’un mastodonte : le Real Madrid. Composés de stars à chaque ligne comme Ronaldo, Zinédine Zidane, Luis Figo ou encore David Beckham, ils sont logiquement annoncés favoris pour remporter la compétition.

Squillaci en homme providentiel

Le match aller a lieu à Santiago Bernabeu et Didier Deschamps aligne un 4-3-3 avec un milieu renforcé par la présence d’Edouard Cissé, aux côtés du tandem Lucas BernardiAndreas Zikos. Le trio de l’attaque est quant à lui composé de Jérôme Rothen, Ludovic Giuly et Fernando Morientes, prêté par… les Merengues.

Le début de match est équilibré et les deux formations se créent des situations, l’insouciance des Monégasques prenant le dessus sur un doute éventuel. Et ce sont même eux qui ouvrent le score juste avant la pause par Sébastien Squillaci, présent aux six mètres pour reprendre une frappe contrée de son capitaine (43e).

La déferlante des Merengues

Les Madrilènes, certainement énervés d’être menés au score à la pause, reviennent rapidement à la marque par Ivan Helguera sur corner (51e). Avant de réellement accélérer et inscrire trois buts en moins de dix minutes. D’abord par Zidane (70e), qui était au passage en position de hors-jeu, puis par Figo sur un penalty transformé en deux temps (77e), et enfin par Ronaldo (81e).

Le but de l’espoir signé Morientes

Menés 4-1, les Rouge et Blanc n’abdiquent pas, et à peine deux minutes plus tard, vont réduire l’écart par son goleador espagnol, qui fait mal à son ancienne équipe. Sur une galette de Jaroslav Plasil, il place en effet une tête puissante au point de penalty, que ne peut repousser Iker Casillas (83e).

Ce but est ainsi celui de l’espoir avant le match retour, qui se déroulera au Stade Louis-II. Seront-ils capables de rattraper ce score de 4-2 et d’effectuer une remontada ? Réponse dans deux semaines…


La feuille de match :

Ligue des Champions 2003-2004 – 1/4 finale aller

Real Madrid 4-2 AS Monaco

Mi-temps : 0-1

Buts : Helguera (51e), Zidane (70e), Figo (77e) et Ronaldo (81e) pour le Real Madrid ; Squillaci (43e) et Morientes (83e) pour l’AS Monaco

Avertissements : Bernardi (41e), Squillaci (76e) pour l’AS Monaco

Real Madrid : Casillas – Salgado, Helguera, Mejía, Raul Bravo (Pavon, 28e) – Beckham, Figo, Guti (Borja, 77e) – Zidane – Ronaldo (Solari, 82e), Raùl

Entraîneur : Carlos Queiroz

AS Monaco : Roma – Givet (Ibarra, 83e), Squillaci, Rodriguez, Evra (El Fakiri, 90e) – Bernardi, Zikos, Cissé (Plasil, 66e) – Giuly, Morientes, Rothen

Entraîneur : Didier Deschamps