Fermer
Ligue 1 Uber Eats 02 octobre 2022, 19:02

Quatre à la suite pour un AS Monaco royal face à Nantes !

Impressionnants en première mi-temps avec trois buts inscrits en l'espace de 26 minutes, les Rouge et Blanc se sont largement défaits des Canaris ce dimanche au menu de la 9e journée de Ligue 1, pour un quatrième succès de suite dans l'élite.

Quatre à la suite ! Au terme d’une superbe prestation, marquée par une première mi-temps à sens unique, l’AS Monaco s’est largement imposé devant le FC Nantes (4-1). Pour tenter de décrocher une quatrième victoire de rang en championnat, Philippe Clement privilégie le maintien du schéma en 4-4-2 à plat avec le duo Embolo – Ben Yedder devant, déjà aligné à Reims (succès 3-0).

Une entame canon, Captain’ Wiss en feu

Et cela paye d’entrée, puisque dès la 2e minute de jeu, la frappe du capitaine monégasque est repoussée sur la tête de l’international suisse (58 sélections, 10 buts), déjà auteur de deux buts avec la Nati durant la trêve, qui n’a plus qu’à pousser au fond (1-0) !

Les Rouge et Blanc, qui mettent une pression monstre dans ce premier quart d’heure, enfoncent le clou dans la foulée, par Super Wiss’. Lancé en profondeur par le premier buteur du jour, le numéro 10 réalise sa spéciale en piquant le ballon au-dessus d’Alban Lafont (2-0, 6e) !

Un démarrage canon, et le deuxième but en Ligue 1 au passage pour Wissam Ben Yedder, déjà décisif contre le SDR. Nantes tente de réagir par l’intermédiaire de Quentin Merlin, mais la frappe de ce dernier est bien repoussée par Alexander Nübel (17e). Déjà auteur de 38 arrêts avant le match dans l’élite cette saison, « The Wall » est également attentif sur le centre-tir d’Evann Guessand (23e).

Ben Yedder, 6e… puis 5e meilleur buteur de l’histoire

Mais c’est bien l’AS Monaco qui prend le large, sur une nouvelle attaque éclair. Aleksandr Golovin profite d’une belle projection de Youssouf Fofana pour remettre dans la course de son capitaine, qui ne laisse aucune chance au portier canari (3-0, 28e) ! Il inscrit là son 77e but avec la Diagonale sur les épaules, revenant ainsi à hauteur de Victor Ikpeba, à la 6e place du classement des meilleurs buteurs rouge et blanc de l’histoire.

C’en est trop pour les Canaris, qui regagnent les vestiaires avec trois buts de retard. En deuxième mi-temps, le Tsar est même proche de donner une nouvelle unité d’avance aux Rouge et Blanc, sur une subtile frappe croisée (53e). Mais c’est finalement Kevin Volland, entré à la pause, qui offre à son binôme de la Yedderland l’occasion de tuer tout suspense et de passer seul à la 5e place de la hiérarchie des plus grands scoreurs monégasques.

Le retour décisif de Kevin Volland

L’attaquant allemand obtient un penalty logique, que Wissam Ben Yedder transforme pour le triplé (4-0, 62e) ! Le match est plié, et le coach Philippe Clement en profite pour faire souffler quelques cadres. Krépin Diatta en profite alors pour s’essayer du gauche (69e). Le rythme de la rencontre retombe, et à l’entame du dernier quart d’heure, Caio Henrique dévie avec malchance le cuir dans son propre but (4-1, 79e).

Pas d’incidence sur le résultat évidemment, puisque les Monégasques s’imposent très largement au Stade Louis-II pour leur come-back en Ligue 1. Le quatrième succès de rang, qui leur permet de consolider leur 5e place au classement, en attendant d’accueillir cette fois Trabzonspor ce jeudi en Ligue Europa (18h45). DAGHE MUNEGU !! 🇲🇨

* Télécharge l’AS Monaco App (disponible sur Google Play et l’Apple Store)


La feuille de match :

Ligue 1 – 9e journée

AS Monaco 4-1 FC Nantes

Mi-temps : 3-0

Buts : Embolo (2e), Ben Yedder (6e, 28e et 62e) pour l’AS Monaco ; C.Henrique (CSC, 79e) pour Nantes

Cartons jaunes : Girotto (60e) pour Nantes

AS Monaco : Nübel – Vanderson (Maripán, 66e), Disasi, Badiashile (Sarr, 66e), C. Henrique – Diatta, Fofana (Matazo, 71e), Camara, Golovin (Minamino, 66e) – Embolo (Volland, 46e), Ben Yedder ©

Remplaçants : Didillon, Jakobs, Maripán, Sarr, Akliouche, Matazo, Minamino, Boadu, Volland

Entraîneur : Philippe Clement

FC Nantes : Lafont © – Appiah, Castelletto (Corchia, 30e), Girotto, Merlin, Pallois – Chirivella, Sissoko (Doucet, 65e) – Guessand (Bamba, 78e), Ganago (Blas, 65e), Simon (Mohamed, 65e)

Remplaçants : Descamps, Petrić, Coco, Corchia, Blas, Doucet, Bamba, Mohamed

Entraîneur : Antoine Kombouaré

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.