Fermer
Histoire 17 août 2022, 11:17

Thierry Henry, la précocité dans l’excellence

Thierry Henry, la précocité dans l’excellence
Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France et d’Arsenal, formé et révélé à l’AS Monaco où il a remporté le titre de champion de France en 1997, fête aujourd'hui ses 45 ans. Joyeux anniversaire à lui.

Avec David Trezeguet et Kylian Mbappé, il fait partie des trois joueurs formés à l’AS Monaco devenus champions du Monde avec la France. Repéré par l’INF Clairefontaine où il démarre sa formation en 1990 à l’âge de 13 ans, Thierry Henry s’engage avec les Rouge et Blanc trois ans plus tard. Il termine alors son apprentissage au centre de formation du club de la Principauté, au moment où son futur compère d’attaque chez les Bleus pose tout juste ses valises au pied du Rocher.

Champion de France 1997 avec Jean Tigana

Plus précoce, le gamin des Ulis connaît ses premières apparitions avec les Rouge et Blanc lors de la saison 1994-1995 (8 matchs, 3 buts, 1 passe décisive). Régulièrement sur le terrain au cours de l’exercice suivant, il sera surtout un des acteurs majeurs du titre de champion de France 1997 remporté sous la direction de Jean Tigana. Sa progression fulgurante aux côtés de Sonny Anderson, qui partira dans la foulée au FC Barcelone, fait de lui un titulaire en puissance propulsé néo international tricolore en octobre de la même année.

Après avoir disputé le Mondial U20 avec les Bleuets, il honore en effet sa première cape sous les ordres d’Aimé Jacquet – peu avant David Trezeguet -, qui a pour mission de préparer l’équipe de France à « sa » Coupe du Monde. Ce dernier n’hésite pas à faire confiance aux deux talents monégasques, du haut de leurs vingt ans, pour jouer les jokers devant. On connaît la suite de l’histoire. Thierry Henry marque son premier but en Bleus face à l’Afrique du Sud, et inscrira trois buts en six matchs dans la compétition.

Un parcours étoilé avec les Bleus

David Trezeguet, un peu moins utilisé, s’illustre tout de même face à l’Arabie Saoudite en phase de poules, contre qui il marque un but de la tête, le deuxième d’une longue série avec le maillot tricolore (71 sélections, 34 buts). On se souvient évidemment du but en or marqué face à l’Italie, en finale de l’Euro 2000. Une demi-volée du pied gauche qui permet à Thierry et David de soulever ensemble un deuxième trophée majeur, deux ans après l’exploit tricolore face au Brésil.

Entretemps, Thierry Henry s’envole pour l’Italie à la Juventus Turin, après cinq saisons d’apprentissage du haut niveau à l’AS Monaco. Il y aura donc connu plus de 150 matchs (31 buts, 38 passes décisives), un titre de champion en 1997, mais également deux épopées européennes. Une cette même année en Coupe UEFA, où les Rouge et Blanc atteindront les demi-finales. Et une en Ligue des Champions la saison suivante, lorsque Monaco tombera seulement contre la Juventus Turin dans le dernier carré, après avoir réalisé un exploit au tour précédent face à Manchester United.

Une carrière XXL en club et en sélection

Thierry Henry a donc grandi avec la diagonale sur les épaules, est devenu professionnel, puis sélectionné en équipe de France, grâce à ses performances dans le club de la Principauté. Un passage qui lui aura permis de faire décoller sa carrière, jusqu’à devenir une légende des Bleus, dont il est encore le meilleur buteur (123 sélections, 51 buts), et d’Arsenal (370 matchs, 228 buts).

Champion du Monde 1998, vainqueur de l’Euro 2000, champion de France, d’Angleterre et d’Espagne, il finira même par remporter la Ligue des Champions en 2009 avec Barcelone, un an avant d’aller exporter son talent aux Etats-Unis, aux New-York Red Bulls. Avec plus de 900 matchs et 400 buts en carrière, Thierry Henry reste à ce jour un des plus grands joueurs de l’histoire du football français. Depuis 2021, il s’illustre désormais en tant que consultant sur le plateau de Prime Video.

Le club lui souhaite un joyeux anniversaire, lui qui fête aujourd’hui ses 45 ans.

1 / 8
Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.