Fermer
Ligue 1 Uber Eats 14 mai 2022, 23:01

"Captain Wissam" et l'AS Monaco font leur festival face à Brest

"Captain Wissam" et l'AS Monaco font leur festival face à Brest
Pour son dernier match de la saison à domicile, l'AS Monaco a, malgré un retard de deux buts, renversé Brest (4-2) et signé sa 9e victoire d'affilée, qui lui permet de se hisser à la 2e place du classement de la Ligue 1.

Soir de dernière à domicile cette saison pour l’AS Monaco et soir de nouvelle victoire ! A l’occasion de la 37e journée de Ligue 1, sous les yeux de S.A.S. Le Prince Albert II et du Président Dmitry Rybolovlev, les Rouge et Blanc ont battu le Stade Brestois (4-2) et signé leur 9e victoire consécutive, soit leur meilleure série depuis la saison 2016-2017.

Une entame de match délicate

Pour cette rencontre, Philippe Clement décide d’aligner son traditionnel 4-4-2, avec le retour d’Axel Disasi à la place de Guillermo Maripán en charnière centrale comme seul changement par rapport à l’équipe qui s’était imposée à Lille la semaine dernière (2-1). Mais malheureusement, les visiteurs réalisent l’entame parfaite et ouvrent le score dès la 10e minute par Jean-Kévin Duverne, à l’affût sur un corner joué à deux (0-1, 10e). Sans une superbe parade d’Alexander Nübel devant Irvin Cardona (15e), le SB29 aurait même fait le break dans la foulée.

Piqués au vif, les hommes de Philippe Clement réagissent par l’intermédiaire d’Axel Disasi. Le vice-capitaine trouve d’abord la barre, de la tête sur un corner d’Aleskandr Golovin (19e), puis voit sa tentative, encore de la tête, être sauvée sur sa ligne par un défenseur breton (20e). Un manque de réalisme dont ne souffre pas Brest, qui double la mise sur un exploit personnel de Youcef Belaïli (0-2, 23e). Et sur un nouveau contre, Irvin Cardona oblige Alexander Nübel à réaliser un nouvel arrêt de grande classe (30e).

La révolte juste avant la pause

La révolte monégasque arrive, avec trois occasions franches en trois minutes, mais ni Aurélien Tchouameni (31e), ni Wissam Ben Yedder (32e), ni Aleksandr Golovin (33e) ne trouvent le chemin des filets. Mais les Rouge et Blanc sont finalement récompensés juste avant la pause, sur un penalty concédé par Belaïli, coupable d’une main, et transformé par Wissam Ben Yedder (1-2, 44e).

« Captain Wissam » voit triple

Revenus sur le terrain avec le couteau entre les dents, les joueurs de l’AS Monaco mettent le feu et « Captain Wissam » se charge du reste, de deux gestes de pur buteur. D’abord d’un pointu du droit dans la surface pour égaliser (2-2, 51e), puis sur une tête au premier poteau sur un centre d’Aurélien Tchouameni (3-2, 55e), synonyme de triplé ! Le premier cette saison de l’international français, qui porte à 24 son total de buts en Ligue 1 sur cet exercice.

Kevin Volland conclut le festival

Après ces minutes de folie, les Monégasques continuent de poser leur empreinte sur cette rencontre. Et le festival continue avec cette fois le but de Kevin Volland, à la finition dans la surface après une reprise de volée de l’inévitable Wissam Ben Yedder détournée par Bizot (4-2, 69e). Le dernier but de cette sublime soirée, qui permet au Club de la Principauté de se hisser à la 2e place du classement à l’issue de cette 37e journée, grâce à une meilleure différence de buts que l’OM.

Finir le travail à Bollaert

Comme la saison dernière, Monaco jouera donc sa place sur le podium sur la pelouse du RC Lens, samedi prochain (21h). Une mission ardue mais que les Rouge et Blanc avaient réussie il y a un an, déjà lors de la dernière journée du championnat. Croisons les doigts pour que la passe de deux soit réalisée !

 

La feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 37e journée

AS Monaco 4-2 Stade Brestois 29

Mi-temps : 1-2

Buts : Ben Yedder (44e sp, 50e, 53e), Volland (69e) ; Duverne (10e), Belaïli (23e)

Cartons jaunes : Golovin (45e+3), Volland (62e) ; Hérelle (45e+3), Der Zakarian (66e)

AS Monaco : Nübel – Aguilar, Disasi, Badiashile, C.Henrique – Vanderson (Jakobs 54e), Tchouameni, Fofana, Golovin (Gelson Martins 79e) – Volland (Jean Lucas 89e), Ben Yedder © (Boadu (89e)

Remplaçants : Mannone, Maripán, Jakobs, Sidibé, Matazo, Jean Lucas, Diop, Gelson Martins, Boadu

Entraîneur : Philippe Clement

Stade Brestois 29 : Bizot – Pierre-Gabriel, Hérelle (Chardonnet 77e), Brassier, Duverne – Magnetti (Belkebla 64e), Lasne, Agoumé, Belaïli (Saïd 77e)– Satriano (Mounié 64e), Cardona (Le Douaron 56e)

Remplaçants : Larsonneur, Chardonnet, Bain, Uronen, Belkebla, Le Douaron, Mbock, Saïd, Mounié

Entraîneur : Michel Der Zakarian

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.