Fermer
Portrait 13 octobre 2022, 10:51

État de forme, joueurs à suivre... Trabzonspor pour les nuls

État de forme, joueurs à suivre... Trabzonspor pour les nuls
Champion de Turquie en titre, Trabzonspor accueille ce soir l'AS Monaco dans le cadre de la 4e journée de Ligue Europa (21h - 22h heure locale) Avant le coup d'envoi de cette rencontre, présentation de notre adversaire.

L’AS Monaco se déplace au Stade Şenol Güneş pour y affronter Trabzonspor ce jeudi (coup d’envoi 21h00 – 22h heure locale) à l’occasion de la quatrième journée de la Ligue Europa. Une semaine après la victoire des Rouge et Blanc en Principauté (3-1) on te propose une présentation du club turc, champion en titre au nez et à la barbe des clubs stambouliotes, avec Mustafa Likos de la page Trabzonspor France. Hadi gidelim !

Présentation générale du club 

« Le club a été créé en 1967 à Trabzon, une ville d’environ 300.000 habitants au bord de la Mer Noire. Trabzonspor est né suite à l’alliance de quatre formations de la région, souhaitant devenir plus compétitifs afin de concurrencer les clubs stambouliotes comme Fenerbahçe et Galatasaray. En 1967, le club démarre son histoire en 2e division (le plus bas niveau d’alors, ndlr), avant d’arriver en Süperlig (l’élite nationale) dans les années 1970. Même si l’épicentre du football turc est majoritairement à Istanbul, Trabzonspor est un club considéré comme historique, car il a réussi à détrôner ces géants. » Avec sept championnats, neuf coupes de Turquie, et dix super coupes, le club n’a effectivement pas à rougir de son palmarès.

Crédits Photo : Icon Sport

L’entraîneur 

« Abdullah Avci, 59 ans, est arrivé il y a deux ans, en cours de championnat. Les débuts ont été compliqués, mais il a expliqué son projet dès le début. De semaines en semaines, il a bâti une équipe solide. Il a permis d’engranger des victoires, même dans la douleur afin d’assurer les trois points, chose que le club n’arrivait plus à faire. Il a remis de l’ordre et a complètement changé la philosophie du club. Aujourd’hui il transforme l’équipe en lui donnant un visage plus offensif, ce qui n’était pas le cas la saison dernière même s’il a remporté le championnat. Il a été critiqué pour son jeu ultra défensif mais il fait partie de la légende du club. »

C’est une équipe avec de très bons joueurs et une certaine expérience. Ils l’ont prouvé en étant sacrés champions de Turquie la saison dernière, c’est quelque chose de grand. Nous savons que c’est très important d’être à fond.
Philippe ClementÀ propos du club Turc

L’état de forme de l’équipe 

« Il y a eu énormément de mouvements cet été. Des départs (Gervinho, Andreas Cornelius), des arrivées (Enis Bardhi, Marc Bartra, Jean-Philippe Gamin) : l’effectif n’est plus du tout le même. Cette année, c’est une équipe plus offensive par rapport à la saison dernière, ce qui va rendre la lutte pour le titre encore plus serrée. Le début de saison est décevant, puisque l’équipe a été éliminée de la Ligue des Champions face a Copenhague, et a perdu à Ferencvaros lors de la première journée de Ligue Europa. En championnat, les deux derniers matchs se sont soldés par deux victoires, mais à l’arrachée. Le jeu n’est pas encore rodé, car même la victoire à Belgrade a été poussive. Il reste des lacunes, offensives comme défensives. La passation avec les nouveaux joueurs ne se fait pas encore. Trabzon est vraiment sur courant alternatif. » Défaits au match aller au Stade Louis-II, les Turcs livreront une grosse bataille ce soir.

Les joueurs à suivre 

« Marek Hamsik, bien sûr ! Il y a une équipe avec et sans lui très clairement. Malgré ses 35 ans, c’est notre chef d’orchestre, il change tout. Sinon, Mahmoud Hassan Trézéguet (ancien d’Aston Villa, ndlr) est un joueur très technique, très rapide, mais il lui manque la finition. Avec un meilleur sens du but, il ne serait pas à Trabzon ! Et pour terminer : Maxi Gomez, le transfuge de Valence. Il est bon dos au jeu, très collectif, et c’est un redoutable finisseur, méfiance ! » Suspendu ce soir suite à son carton rouge reçu au Stade Louis-II, l’attaquant espagnol risque de manquer à son équipe.

Crédits photo : Icon Sport

Les ambitions cette année 

« Le club a recruté Yusuf Yazici, avec pour objectif de jouer une finale, ou a minima une demi-finale de Ligue Europa. Mais je doute de la capacité de l’équipe à aller chercher un titre européen. Pour ce qui est de la Süperlig, le championnat turc, une formation qui termine championne n’a pour but que de terminer à nouveau sur la première marche du podium. Mais avec l’énorme concurrence des clubs stambouliotes, ce ne serait pas un échec si le club n’y parvenait pas. Même si l’objectif est bien sûr de conserver ce trophée. »

Des anciennes connaissances de l’AS Monaco

Parmi les recrues arrivées cette saison à Trabzonspor, deux anciennes connaissances de l’AS Monaco ont débarqué cet été : l’attaquant Umut Bozok et le défenseur Marc Bartra. Arrivé en provenance de Kasimpasa, où il a terminé meilleur buteur du championnat turc la saison dernière (20 réalisations), Umut Bozok connaît bien le championnat de France. Meilleur buteur de l’antichambre de l’élite en 2017-2018 avec 24 buts inscrits sous les couleurs du Nîmes Olympique, le natif de Saint-Avold a malheureusement peiné à s’adapter à l’étage supérieur sous les couleurs de Lorient et Troyes. Parti en Turquie à l’été 2021, il a retrouvé de sa superbe à Kasimpasa donc, avant de s’engager cet été à Trabzonspor !

Quant à Marc Bartra, c’est en Ligue des Champions que le chemin du défenseur espagnol a croisé celui de l’AS Monaco, lors de l’épopée rouge et blanche en 2016-2017. Au match aller, les joueurs de Dortmund sont victimes d’une tentative d’attentat quelques heures avant la rencontre entre les deux équipes. Blessé, Marc Bartra ne pourra finalement pas participer à la rencontre remportée par les Monégasques (3-1), avant la confirmation au retour.

La rencontre face à l’AS Monaco

« Trabzon ne joue pas Sivasspor ou Antalyaspor, mais Monaco… Sans manquer de respect, c’est un autre niveau et cela s’est vu au match aller ! Si l’équipe espère un résultat, il va falloir jouer de façon collective et être organisés. Je pense que ça va être un match où Monaco va prendre le dessus et Trabzon va jouer en contre-attaque. Il va falloir bien défendre parce que les Rouge et Blanc auront le ballon. Ça peut être un match épuisant pour Umut Bozok et ses coéquipiers. Pour moi, c’est la rencontre la plus compliquée de cette phase de groupes. »

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.