Fermer
Ligue 1 Uber Eats 03 mai 2021, 00:03

L’AS Monaco cède en toute fin de match contre Lyon

Au terme d’une rencontre complètement folle, les Rouge et Blanc s’inclinent dans les tous derniers instants de la rencontre face à Lyon, sur le score de 3-2. Malgré cette défaite, ils conservent la 3e place du podium, avec un point d'avance sur l'OL.

Pour débuter cette rencontre décisive dans la course au podium, Niko Kovac alignait un 3-4-1-2, avec Cesc Fàbregas au poste de numéro 10, tandis que Wissam Ben Yedder retrouvait une place de titulaire aux côtés de Kevin Volland, à la pointe de l’attaque.

15 premières minutes animées

De par l’enjeu du match, le début de rencontre est intense et les deux formations se rendent coup pour coup. C’est d’abord Wissam Ben Yedder qui envoie la première mèche avec une frappe qui passe au-dessus des buts d’Anthony Lopes (1e). Les Lyonnais répliquent de suite par Léo Dubois qui voit également sa reprise s’envoler dans les airs (7e).

Puis c’est au tour de Kevin Volland de porter le danger avec une frappe trop croisée, avant de voir Karl Toko-Ekambi mettre à contribution Benjamin Lecomte après une percée plein axe. Le tir est détourné par le portier monégasque en touche (14e).

Kevin Volland débloque le match

Après 15 minutes folles, le match redescend d’intensité jusqu’à la 25e minute. Le moment décidé par l’international allemand de débloquer le score. Après un magnifique une-deux entre Wissam Ben Yedder et lui, ce dernier prend de vitesse Jason Denayer et se retrouve seul contre Anthony Lopes. Comme à son habitude, l’attaquant des Rouge et Blanc ne tergiverse pas devant les cages et mystifie le portier rhodanien, pour son 16e but de la saison, sur la 5e passe décisive du capitaine azuréen.

Avec ce but, les Monégasques prennent l’ascendant sur leur adversaire en cette fin de première période et se créent des occasions de doubler la mise. Trouvé en profondeur par Cesc Fàbregas, le numéro 31 monégasque veut retrouver son compère d’attaque, mais est contré au dernier moment (37’). Inarrêtable, Kevin Volland voit ensuite sa volée passer au-dessus des cages du gardien lyonnais (41’).

Les Lyonnais égalisent avant de prendre l’avantage

De retour des vestiaires, les Rouge et Blanc se créent la première situation. Le centre de Ruben Aguilar est un poil trop long pour Youssouf Fofana. Sur la contre-attaque, Memphis Depay trompe Benjamin Lecomte à cause d’un tir légèrement détourné par Guillermo Maripán.

Le match s’anime et les Olympiens sont réduits à 10 après le second carton jaune de Maxence Caqueret (70’). Malgré cela, ils parviennent à prendre l’avantage sur un coup de tête de Marcelo après un coup-franc bien tiré de Memphis Depay (78’). Quelques minutes plus tard, après révision de la VAR, Clément Turpin sanctionne Anthony Lopes après une mauvaise sortie sur Pietro Pellegri.

100e but pour Wissam Ben Yedder

Le penalty est facilement transformé par Wissam Ben Yedder d’une panenka, qui inscrit par la même occasion son 100e but de sa carrière en Ligue 1 (86’). Les hommes de Niko Kovac poussent et ils sont proches de reprendre l’avantage par Willem Geubbels. L’ancien Lyonnais voit sa frappe arrêtée par le portier portugais, bien sorti dans les pieds.

Mais c’est bien l’Olympique Lyonnais qui a le dernier mot dans cette folle rencontre. Trouvé seul en retrait, Rayan Cherki, à peine entré en jeu, surprend de nouveau Benjamin Lecomte (89’). Malgré un dernier corner, les Rouge et Blanc s’inclinent et voient les Rhôdaniens revenir à une unité derrière, même s’ils conservent la troisième place du podium.


La feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 35e journée

AS Monaco 2-3 Olympique Lyonnais

Mi-temps : 1-0

Buts : Volland (25e), Ben Yedder (86e) pour l’AS Monaco ; Depay (57e), Marcelo (78e), Cherki (89e) pour l’Olympique Lyonnais

Avertissements : Fofana (63e) pour l’AS Monaco ; Caqueret (30e, 70e), Kadewere (72e), Lopes (86e) pour Lyon,

Expulsion : Pellegri (90+6e), Geubbels (90+6e) pour l’AS Monaco Caqueret (70e), De Sciglio (90+6e), Marcelo (90+6e)

AS Monaco : Lecomte – Sidibé, Maripán, Disasi (Badiashile, 61e) – Aguilar (Geubbels, 81e), Fofana (Ballo-Touré, 69e), Tchouameni, Fàbregas (Matazo, 61e), Caio Henrique (Pellegri, 81e) – Volland, Ben Yedder ©

Remplaçants : Majecki, Ballo-Touré, Badiashile, Matsima, Florentino Luis, Matazo, Millot, Pellegri, Geubbels

Entraîneur : Niko Kovac

Olympique Lyonnais : Lopes – Marcelo, Denayer (Diomandé, 29e), De Sciglio – Dubois (Kadewere, 46e) – Thiago Mendes (Guimaraes, 88e), Caqueret, Cornet – Toko Ekambi (Cherki, 88e), Paqueta (Aouar, 75e), Depay ©

Remplaçants : Pollersbeck, Diomandé, Gusto, Özkacar, Aouar, Guimaraes, Kadewere, Cherki, Soumaré

Entraîneur : Rudi Garcia

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.