Fermer
Ligue des Champions 08 août 2022, 15:27

Philippe Clement : "Montrer que nous sommes la meilleure équipe"

Philippe Clement : "Montrer que nous sommes la meilleure équipe"
A la veille du 3e tour préliminaire retour de Ligue des Champions sur le terrain du PSV Eindhoven, le technicien flamand s’est exprimé devant la presse pour évoquer ce rendez-vous crucial.

Tout donner pour passer ! Après le match nul accroché au Stade Louis-II la semaine dernière (1-1), les joueurs de l’AS Monaco ont besoin d’une victoire au 3e tour préliminaire retour de Ligue des Champions face au PSV Eindhoven, pour espérer jouer les barrages de la compétition. Un objectif principal pour les hommes de Philippe Clement, qui a évoqué l’enchaînement Ligue 1 – coupe d’Europe devant les médias. Extraits.

Sur l’état d’esprit avant ce rendez-vous

Nous n’avons pas besoin de plus de confiance, car elle est déjà là ! Même s’il faut aussi du réalisme pour remporter ce genre de rencontres. Le PSV est une très bonne équipe, elle l’a montré en Supercoupe des Pays-Bas en mettant cinq buts à l’Ajax (succès 5-3). Ils ont aussi mis quatre buts ce week-end en championnat (victoire 4-1 contre Emmen). Nous sommes très confiants, nous avons montré contre Strasbourg que nous sommes prêts pour ce genre d’échéances. Tous les joueurs sont impliqués et prêts pour relever ce défi.

Un match capital ?

Je pense toujours au scénario positif. Car si la qualification n’est pas là, il y a encore beaucoup de matchs de championnat, et une autre coupe d’Europe à jouer. Cela n’empêche que nous sommes évidemment très, très déterminés à nous qualifier pour la Ligue des Champions. C’est un match, une finale, mais ça reste le football. Tu peux dominer pendant 90 minutes et ne pas passer. Malgré tout, il est important de penser que nous pouvons le faire, pour le réaliser sur le terrain.

La vérité c’est qu’il y a deux belles équipes avec des qualités spécifiques qui vont s’affronter. A nous de montrer que nous étions la meilleure équipe dans les deux matchs pour mériter la qualification.
Philippe ClementSur le favori

Sur une potentielle séance de penalties

Nous avons beaucoup travaillé cela avant la demi-finale de Coupe de France contre Nantes la saison dernière. J’ai vu des joueurs qui avaient marqué tous les penalties à l’entraînement, ne pas réussir le jour J. C’est pourquoi ces derniers jours, nous n’avons pas spécialement travaillé l’exercice. Mais à l’inverse, j’ai beaucoup parlé aux joueurs de cette expérience à Nantes. Il y a des petits détails à régler, pour que cela marche cette fois-ci.

Quel est le favori ?

Un favori ? C’est surtout quelque chose qui plaît aux journalistes en général (sourire). Physiquement, je pense que nous sommes favoris, mais c’est quelque chose qu’il faut confirmer sur le terrain. La vérité c’est qu’il y a deux belles équipes avec des qualités spécifiques qui vont s’affronter. A nous de montrer que nous étions la meilleure équipe dans les deux matchs pour mériter la qualification.

Le calendrier est de plus en plus chargé, et il est absolument impossible de jouer tous les trois jours avec les mêmes joueurs. Nous avons fait de très bons matchs contre Eindhoven et Strasbourg, avec quasiment 20 joueurs ou plus. C’est ce que je veux, concerner tout le monde.
Philippe ClementSur la rotation

Sur les nombreuses possibilités en attaque

Il y a beaucoup d’options devant, c’est vrai. C’est très dur pour moi de choisir un onze de départ, mais j’aime avoir des problèmes comme ça. Nous avons parlé avec le groupe de la nécessité de mettre en place une rotation. Quand j’ai joué face à Manchester City avec le Club Bruges en C1, je n’étais pas sûr la veille que Raheem Sterling allait être sur la pelouse. Et cela change des choses dans l’approche du match et le choix du onze. Le calendrier est de plus en plus chargé, et il est absolument impossible de jouer tous les trois jours avec les mêmes joueurs. Nous avons fait de très bons matchs contre Eindhoven et Strasbourg, avec quasiment 20 joueurs ou plus. C’est ce que je veux, concerner tout le monde. Nous avons de grandes ambitions dans toutes les compétitions, car l’AS Monaco est un grand club, donc nous nous devons de faire tourner.

L’apport de Breel Embolo

Breel a un profil différent des autres attaquants. Il peut aider l’équipe avec ses caractéristiques. Mais comme Wissam, Kevin, Myron, Sofiane et Taki l’ont aussi. C’est à moi de voir ce dont nous avons besoin de faire tactiquement face à tel ou tel adversaire, avant de décider qui joue. Face à Strasbourg, Breel a réussi à créer des espaces pour les autres, ce qui est très important. Ensuite il y a aussi la question de savoir comment les joueurs récupèrent-ils de leurs matchs ? Mais je suis certain que tous sont dans le même état d’esprit.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.